AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SD Ivanovitch ____ 100%

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: SD Ivanovitch ____ 100%   Sam 3 Jan - 19:38


Absolution







© Emily Lauren


Découvrez Aliénor Voices!














© Nepy
    Nom et prénom : Selma Daria Ivanovitch
    Age : 21 ans, même si elle fait très jeune, 386 années de vie.
    Lieu de naissance : Ville de Arkhangelsk, Russie.
    Nationalité : Russe évidemment, Écossaise, Française, puis Américaine.
    Sexualité : Hétérosexuelle.
    Travail : L'éternité permet de ne pas s'encombrer.



Dernière édition par Selma D. Ivanovitch le Dim 4 Jan - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SD Ivanovitch ____ 100%   Dim 4 Jan - 16:51

Première Partie; entretient avec un vampire.


    La jeune femme était assise sur un rocking-chair, se balançant doucement. Ses épais cheveux blonds tombaient autour de son visage, soulignant ses épaules frêles et la pâleur de sa peau. Entre les rideaux ondulant légèrement au gré du vent de la nuit, on pouvait apercevoir un arbre. Un chêne immense, aux branches si épaisses et aux feuilles si grasses qu'on ne lui donnait pas ses deux cent années de vie. Selma le connaissait bien car cela faisait plusieurs années maintenant qu'elle vivait ici, dans la petite maison de province, dont la fenêtre donnait directement sur lui. En été, l'éclairage était comme apaisé, vert et argenté à travers les feuilles. En hiver, la nudité laissait passer l'air froid et neigeux. Il n'était alors question que de regarder les étoiles, parce qu'il n'y avait rien de plus magnifique. Tandis qu'en automne, l'or, l'orange et le rouge prenait place comme une sorte de tapis couvrant le sol dégageant une douce odeur de tranquillité, de mort, mais aussi de renouveau après l'hiver. L'esprit de la jeune fille avait toujours été fasciné par cet être vivant dégageant un tel apaisement... Elle pouvait passer des heures près de lui, sur lui, sous lui. Un toussotement maladroit la fit sortir de ses pensées. Il la regardait. Ses lèvres roses et charnues brulaient de lui poser ses questions. La curiosité le rongeait. Elle sourit.
    « Pardonnez moi... Le temps n'a aucune importance à mes yeux. »
    « Je... Oui. »
    Il la fixa durant quelques secondes avec une sorte de fascination. L'effet qu'elle avait sur les humains ne la touchait plus. Les regards se posant sur elle avec un mélange d'angoisse et de curiosité ne lui donnaient plus de satisfaction depuis bien longtemps. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle s'ennuyait à leur côté. Au contraire, ses êtres toujours aussi sensibles ne faisaient que lui rappeler ce qu'elle avait perdu en se transformant: le besoin de vivre dans l'urgence. Cette pensée lui arracha un sourire triste et elle la rejeta bien vite.
    « Je vous en prie, ne me faite pas languir davantage... posez moi votre question. »
    L'homme brun, séduisant avec son costume et l'odeur ambrée émanant de sa peau se tendit légèrement, comme si ce qu'il allait lui demander risquait de la vexer ou de déclencher en elle une réaction incontrôlable. Un soupire s'échappa d'entre ses lèvres puis il se pencha légèrement en avant et dit avec un pointe d'hésitation.
    « Quel... âge avez vous? »
    Le rire cristallin de la vampire résonna dans toute la pièce.
    « Rien que cela? En voyant votre tête, je croyais avoir droit à une question plus... dérangeante ! Vous me décevez presque Clarence! »
    Il se détendit et ria avec elle.
    « Il faut bien commence par quelque chose... »
    « Je vous le concède. 386 ans. »
    « Et bien... vous avez dû voir le monde et les hommes changer. »
    « Il n'y a guère que la technologie, les sciences, et autres détails qui évoluent. L'homme, lui, n'a presque rien de changé. Mise à part quelques conceptions de ce qui l'entour. », fit-elle remarquer tranquillement.
    A nouveau, il garda le silence, méditant ce qu'elle venait de dire.
    « C'est parce que vous ne nous voyez que comme repas depuis toute votre existence. », finit-il par lâcher avec une pointe d'agacement.
    On y venait. Plus vite que ce à quoi elle s'était attendue ! A peine une demie heure en sa présence, et il tentait déjà de lui cracher au visage en lui reprochant sa nature. Selma sentait le dédain courir chaque mot qu'il prononçait, comme s'ils (les simples humains) savaient mieux que quiconque ce qu'il fallait faire. Ce qui était le mieux. Ce qui était réellement horrible. Placide, elle répondit avec calme:
    « Au cours des siècles, rien n'a véritablement changer. Les guerres sont toujours présentes, ainsi que tout les autres maux: misère, douleur, maladie, souffrance... Vous ne cherchez pas à changer le monde contrairement à ce que vous croyez. »
    « Certes... », un temps, puis il reprit, « Mais je ne crois pas que l'on soit ici pour parler des humains. ».
    Elle hocha lentement la tête, sachant très bien pourquoi ils étaient assis ici, dans cette pièce sombre depuis maintenant presque une heure.
    « Dites moi plutôt...qui vous êtes mademoiselle Ivanovitch. »



Deuxième Partie; révélations.


    Clarence O'Connell s'installa plus confortablement au fond du fauteuil, les mains posées sur ses jambes, la regardant. Il n'avait aucune intention de prendre des notes, d'enregistrer ce qu'elle allait lui dévoiler. Il n'était pas venu pour cela d'ailleurs... Lorsqu'elle l'avait prier de lui rendre visite pour parler d'elle – ce qu'il désirait plus que tout au monde, son instinct de survie avait tenté de l'en dissuader. Selma Ivanovitch n'était rien d'autre qu'un de ses monstres avides de sang humain que diable ! Il ne pouvait pas se jeter de la sorte dans la gueule du loup ! Hélas, sa curiosité en était devenue maladive depuis qu'il l'avait rencontré et sa décision était déjà arrêtée bien avant qu'elle l'invite. « Avez-vous déjà connu quelqu'un qui vivait comme il l'entendait? », elle avala sa salive et plissa ses paupières, « ... Je veux dire avec tout ce qu'il désirait le plus au monde, sans jamais avoir le moindre doute, ou sentiment d'une perte possible? ». Il fronça légèrement les sourcils et il savait qu'une trace d'incompréhension imprégnait ses pupilles. A croire que les vampires avaient tendance à tourner atour du pot. Selma se contenta de le regarder à son tour. Mystérieuse, comme à son habitude. A quoi pouvait-il penser? Avait-il au moins compris la question? Le silence se prolongea, si bien qu'elle décida de passer outre.
    « Je ne pas beaucoup de ma vie d'humaine. Le temps estompe les souvenirs... », elle marqua une pause et son visage se contracta douloureusement, comme si elle cachait quelque chose d'important. Mais elle continua avec son calme habituel: « La première chose dont je me souviens après mon réveil, était son visage penché sur le mien. Il souriait de satisfaction, tendit qu'il caressait ma peau. Ses doigts n'étaient plus aussi froid qu'avant, mais je n'eus guère le temps de m'attarder sur ses détails car une douleur atroce se répandrait peu à peu dans tout mon corps. Une faim abominable, une tension qu'il fallait que j'assouvisse. »
    Clarence serra la mâchoire. Les yeux de la belle étincelleraient lorsqu'il se posèrent à nouveau sur lui. C'était à croire qu'elle ressentait encore cette envie de sang. « Mon maitre me murmura de ne pas m'inquiéter, qu'il allait m'aider. Que j'allais pouvoir m'abreuver. Il fallait juste que l'on attende la nuit. Nous avons patienté, je n'y tenais plus. Il le savait. ». Elle eut un rire nerveux. « Il s'appelait James. Physiquement il vous ressemblait légèrement, quoique ses cheveux étaient plus ondulés et ses yeux étaient sombres. Et puis il était très sur de lui, séduisant, il parlait bien aussi. Je m'étais laissée séduire. J'étais si avide d'acquérir une bonne situation, que je me suis laissée prendre au jeu assez facilement. ». Elle secoua légèrement la tête comme avec méprit pour ce qu'elle était avant. « Savez vous où il m'emmena pour ma première nuit? ». L'homme resta silencieux, il sentait que ce n'était qu'une question rhétorique. « Chez moi. ». Un temps. Elle observa sa réaction. Il resta de marbre. « J'ai vidé de son sang mon père. J'ai bu avec avidité celui de ma mère et j'ai massacré mon...frère jumeaux, Antone. Je me souviens encore de son regard sur moi. Il était ravis de me revoir... J'avais disparu depuis plus de trois mois. Il m'avait cru morte... Ce que j'étais d'ailleurs. Et j'ai... ». Elle mit une main sur son front, tentant vainement de cacher sa profonde tristesse. Mais elle se maitrisa au bout de quelques minutes, récupérant son air froid avant de continuer : « Il n'était plus rien pour moi que de simples proies. James m'a expliqué plus tard que c'était pour mon bien, que j'avais besoin de détruire toute trace de mon passé pour profiter de ma nouvelle existence. Je n'ai comprit que bien plus tard ce qu'il voulait de moi: que je devienne un monstre digne des plus grands démons que cette terre avait porté. Il a presque touché au but. Vous ne pouvez imaginer quel créature sanguinaire j'étais devenue. Tuant par plaisir. Torturant des familles entières. Aimant chasser... Nous étions inséparables, frère et sœur, amant, âmes sœurs, mais tout ça a finit par m'ennuyer, et je suis finalement rendue compte de l'emprise que j'avais sur lui. ». Son regard bleu se perdit dans un lointain inconnu à Clarence. Sa peur s'était peu à peu muée en une sorte de compassion pour ce qu'elle avait enduré et il lui lui fit un léger sourire pour l'invité à continuer. « Je l'ai quitté, ça n'a pas été simple mais j'étais consciente que cette vie n'était pas ce que je voulais. Je me méprisais. Je me détestais. Je n'étais pas moi et j'ai passé près d'un siècle à airer. Comme je vous le disais, on a pas la même conscience du temps lorsqu'on a été transformé. Ensuite, j'ai tenté de me réfugier chez des nones en France. », elle rigola comme si ce qu'elle venait de dire était complètement ridicule. « J'y ai passé trois ans. A prier le seigneur pour qu'il pardonne ma nature, mes massacres. Comme si la rédemption pour quelqu'un comme moi était possible ! J'ai découvert que l'on pouvait se nourrir d'animaux, mais il faut avouer que la faim reste toujours inassouvie contrairement à ce que l'on croit. ». « La vie était relativement douce, réglée, j'ai cru me sentir redevenir humain pendant un instant... Jusqu'au jour où l'un de mes camarades, Marie, m'a découvert en pleine partie de chasse. Je ne me suis pas assez éloignée et j'avais oublié que ce coin de la forêt était fait pour les promenade. Lorsqu'on poursuit un animal, on ne sait pas très bien où il nous embarque. Je n'ai pas été assez attentive. Alors cette idiote s'est mise à hurler au démon. D'autres sœurs sont accourues... Maire est tombée au sol, s'égratignant la main. Je n'ai pas pu... résister. Je les ais massacré à leur tour. ». Un lourd soupire s'évanouit de ses poumons. « Toute ma vie tourne autour des regrets, mais j'en suis arrivée à la conclusion suivante: nous sommes les prédateurs les plus dangereux que la Terre puisse porter. On ne peut lutter contre notre nature, comme les simples humains ne peuvent lutter contre leur désir de s'autodétruire, alors à quoi bon vouloir être une autre? ». Clarence resta silencieux, mais un certain malaise se transcrivait dans son attitude nouvelle. Elle ajouta avec un sourire des plus gentils, mais aussi des plus menaçants pour lui: « Comme vous l'avez très bien dit toute à l'heure: vous restez notre repas, et rien n'y changera, même si vous vous rebellez contre nous. Vos tentatives de nous rendre esclave sont vouées à l'échec. ». Le retournement qu'elle venait d'opérer lui rappelait soudainement qu'il n'était rien d'autre qu'une proie dans l'antre du démon. Les jointures de ses mains blanchirent, mais il resta silencieux, la fixant avec défi.


Troisième Partie; véritable nature.


    Elle soupira et sourit en remarquant son état de nervosité.
    « Calmez vous Clarence. Je suis loin d'être une toute jeune vampire, je sais me maitriser. »
    « Vous continuez donc à chasser l'humain? », demanda t-il en fronçant les sourcils.
    « Je... »
    « Que faites vous de votre famille? Vous l'avez tué à cause de votre nature ! Ses Sœurs qui vous avaient accepté et aidé, vous les avez massacré aussi ! », continua t-il avec dégout. Elle soupira à nouveau et pinça les lèvres.
    « Je croyais ne pas avoir à faire à un enfant... mais j'oubliais à quel point les humains peuvent être susceptible. N'avez vous rien écoutez de ce que je vous ais dit? On ne peut se contenter de boire du sang d'animal. Vous vous agitez avec tous vos effluves enchanteurs et vous croyez qu'on doit y résister? »
    Il s'énerva, se leva et la fusilla du regard. Selma comprenait cette réaction, mais elle avait besoin d'expliquer.
    « Mon dieu... mais vous êtes un vrai monstre! », lâcha t-il sans arriver à dire autre chose. Elle haussa un sourcil et sourit.
    « Je ne vous ai jamais dit le contraire... Et je ne crois pas que dieu ait une grande place dans ce monde cher Clarence. Le monde tourne sans lui depuis longtemps. Autrement, il n'aurait pas permit notre existence. »
    « Pourquoi m'avoir raconté tout ça? », demanda t-il finalement.
    Selma se leva à son tour, se déplaça et se retrouva à côtés de lui avant qu'il ne puisse réagir. Elle tendit sa main et ses doigts entrèrent en contact avec la joue de l'homme. Il eut un mouvement de recule, mais pas suffisant pour se détacher complètement d'elle.
    « Je voulais que vous compreniez... », murmura t-elle à son oreille, « Que vous sachiez qui nous sommes en réalité... ». Ses lèvres s'étirent en un sourire presque carnivore. Il se tendit et elle entendit les battements de son cœur s'accélérer. « Je ne voulais pas vous laisser mourir dans l'ignorance. Je crois que vivre au trop souvent près des humains me rends me rends plus tendre. ». Clarence recula cette fois pour de bon, une expression terrifiée affichée au visage, si bien qu'elle ne pu se retenir de rire. « Que... Vous allez me mordre? ». Elle hocha la tête positivement. Alors il tenta de s'enfuir. Mais d'un pas félin elle le rattrapa et le plaqua contre le mur. « Vous n'êtes qu'un jeu...», dit-elle dans un dernier murmure sensuel couvert par ses cris de terreur. Puis, elle planta ses crocs dans sa chaire chaude, exultant de sa petite manipulation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SD Ivanovitch ____ 100%   Dim 4 Jan - 18:57


    Pseudo : Zaza.
    Avatar : Evan Rachel Wood
    Âge : 19 ans.
    Comment trouvez vous le forum, le contexte est-il facile à comprendre ? : J'ai jamais vu plus limpide et ça, c'est vraiment agréable !
    Où l'avez vous connu ? : Par un partenariat.
    Une déclaration ♥️ ? J'adooooooore le design, et puis les vava des ADMIN sont magnifiques. J'ai halluciné en les regardant. J'suis sûre que ça va être vachement bien ici. ^^ Ah ouais, et aussi, super idée pour les fiches de présentations !
Revenir en haut Aller en bas
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: SD Ivanovitch ____ 100%   Dim 4 Jan - 19:17

Merci pour les compliments Embarassed
Et j'adore ta fiche, Selma promet d'être un charactère bien intéréssant @
Je te valide; et te souhaite la bienvenue parmi nous Wink

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: SD Ivanovitch ____ 100%   Dim 4 Jan - 20:55

    Rien à dire. Ta fiche est parfaite, j'ai beaucoup aimée l'histoire.
    Selma a un caractère très intéressant.
    Je revalide, bon choix d'avatar (l)
    Bienvenue sur le forum et amuse toi bien Wink

    Haa et merci pour les compliments, c'est vraiment gentil Surprised

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SD Ivanovitch ____ 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
SD Ivanovitch ____ 100%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Felicie ____ Ft Nina Dobrev [ En Construction]
» NE PAS SUPPRIMER ★ Sankyuu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: This is an old story-
Sauter vers: