AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm sorry for what i did; With Keziah.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Mer 31 Déc - 5:28


    La nuit venait à peine de tomber quand je sortis de ma chambre d'hôtel. Je m'ennuyais, même beaucoup. Je n'avais pas faim, non si je sortais c'était surtout pour trouver une sorte de divertissement. Hum... un chasseur ferait certainement l'affaire. Je croisais déjà les doigts pour que Charlie Cooper soit celui qui m'accueillerait ce soir, c'était amusant de jouer avec lui, après tant d'années, le pauvre continuait toujours à tenter à m'attraper en vain. J'enfila un bonnet et referma mon manteau rouge pour paraître le plus humain qui soit. Oui, car il y a toujours des gens normaux dans la rue à 9h du soir.

    Je m'arrêta un moment, pensant à l'endroit parfait pour être face à un chasseur. Je pensa d'abord à Salem, mais je refusa aussitôt de m'y rendre, non, y aller c'était comme signé son arrêt de mort. Non que ça me dérange, seulement j'avais décidé de ne pas mourir aujourd'hui et puis si Charlie n'était pas là-bas, je me ferais tuer par n'importe qui et.. oh ça non ! J'opta donc pour le cimetière, un chasseur venait toujours faire sa ronde pendant la nuit, c'était un coup sûr et puis j'aimais bien cet endroit, il commençait à m'être familier. C'était toujours là-bas que je faisais de bonnes rencontres comme des mauvaises mais dans tous les cas, je m'amusai et c'était ça dont j'avais besoin en ce moment, rien que ça. En arrivant au cimetière, je me rendis rapidement compte que j'étais seule. Je devrais donc attendre, attendre que ce foutu chasseur arrive pour que l'amusement commence. Je m'asseya sur une tombe, une certaine Delilah Stoned, charmant comme nom. Et même celle là, cette morte, il fallait que je l'envie. Quand changera-tu Elizabeth, franchement ? Je soupirai mais souris aussitôt quand je sentis un humain s'approcher, c'est bon, c'était parti. Je me relève, les mains derrière la tête riant limite aux éclats et je le vis.

    « Tu es le petit nouveau ? Oh le méchant policier va arrêter le gentil vampire qui n'a rien fait de sa belle journée.. »

    J'étais un peu déçue, je m'attendais vraiment à Charlie, avec lui c'était au chat et à la souris. Je le vis s'approcher, bon il fallait l'admettre, il était plutôt joli garçon. Hum.. il me rappelait un de mes cousins, qui est plus que mort à cette heure-ci. Je le détaillait jusqu'à ce qu'il arrive à ma hauteur. J'avais toujours les mains derrière la tête et je les lui tendis pour qu'il m'asperge d'eau bénite ou bien alors qu'il me mettes des menottes. Avec Charlie j'avais déjà tout vue alors, je ne savais pas à quoi m'attendre. Je le vis lever les sourcils, apparemment il était déstabilisé par mon geste, j'enleva aussitôt mes bras, mais je garda tout de même mon sourire bien provocateur.

    « Bah quoi.. Charlie Cooper est un malade, il me traite d'une façon dont tu ne peux pas imaginer, j'ai cru que tu étais son fils ou un truc du genre.. Hé, je ne peux pas tous vous connaitre quand même, je ne connais même pas tous les miens depuis le temps. »

    Il ne répondait pas. D'accord, celui-là il me plaisait. Je réfléchissais déjà aux endroits autre que le cimetière où Charlie pourrait se trouver. Je pris un air de gamine, oui ça me prenait parfois et le regarda de façon joueuse.

    « Sache que si tu es venu pour combattre petit Luke, la force devra être avec toi ! »

    Ouais, là c'est décidé... j'arrête de regarder la télé. J'haussa les épaules en lui souriant, il était marrant, mais un peu trop muet à mon goût. Je le vis enfin ouvrir la bouche, ah monsieur allait dire quelque chose, mais quoi ?

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]


Dernière édition par Elizabeth Helsingers le Jeu 1 Jan - 3:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Mer 31 Déc - 5:57

    Bon que faire ce soir? Et bien comme tous les soirs depuis trois ans maintenant, c'est à dire aller tuer des vampires. Non seulement chasser les vampires était devenue mon occupation première mais en plus, je devais avouer que j'avais tendance à aimer ça. D'ailleurs cela me faisais un peu peur. C'est vrai, plus le temps passait et plus j'appréciais être un tueur. En même temps, il faut avouer que je tuais des vampires. Dans un sens on peut dire que j'étais une sorte de héros et que je faisais ça pour le bien de l'humanité. C'est d'ailleurs pour cette raison que je préfèrais de loin tuer les vampires carnivores. C'était plus facile pour moi de m'attaquer à ces vampires car en même temps je sauvais des vies. Néanmoins, quand il s'agissait de tuer des vampires végétariens, cela m'étais beaucoup plus difficile. Il faut dire que ces vampires me rappellaient Bill, un vampire végétarien avec qui j'avais été ami durant plus de deux ans. On peut même dire qu'il avait été mon meilleur ami. Enfin bref, tout ceci c'est du passé et je n'avais pas du tout envie d'épargner un seul vampire, du moins pas tant que je n'aurais pas trouvé celui qui avait tué Leila. Comment pouvais je savoir quel vampire avait tué Leila? Et bien c'est très simple en fait. Au départ, je l'ignorais mais maintenant je savais comment faire. J'avais pris l'habitude d'emmener la photo de Leila avec moi avant d'aller chasser un vampire. Ainsi, au moment où je devais les tuer, je leur montrais la photo, juste pour qu'il me dise si c'était lui ou non qui l'avait tué. Certes, je suis sûrement tombé sur des vampires qui ne se souvenaient pas de leurs victimes, mais j'ai toujours l'espoir de trouver celui qui l'a tué et ce jour là, je peux vous jurer que je le ferais souffrir avant de le tuer. Je voulais qu'il souffre, qu'il ressente tout ce que je ressentais depuis trois ans, depuis que Leila était morte.

    D'habitude, lorsque j'allais chasser, je me rendais à Salem. Néanmoins, ce soir, j'avais l'intention de me rendre au cimmetière du coin. Après tout, j'y allais très rarement et là bas aussi, il devait y avoir des vampires. Je me suis donc vêtu d'un jean qui ne crain rien, toujours le même jean que j'utilise pour le "boulot", j'ai ensuite prit deux couteaux que j'ai glissé dans ma ceinture et j'ai attrapé la photo de Leila et je suis sortis de chez moi. Je n'allais pas aller au cimmetière à pied, c'était beaucoup trop loin. Enfin pas si loin que ça mais je risquerais d'être épuisé en arrivant et j'avais besoin de toutes mes forces. Je me rendis donc au cimmetière en voiture puis une fois garré, je me dirigea vers le fond du cimmetière en regardant chaque tombe. Je suis d'ailleurs passé devant celle de Leila. Je passais souvent devant mais comme à chaque fois, je ne préférais pas m'y arrêter. N'allez pas croire que je n'allais pas sur sa tombe, mais disons que je m'y rendais seulement quand c'était pour me receuillir. Franchement, je me voyais mal m'arrêter devant alors que j'avais les poches pleines de couteaux dans le but de tuer un vampire. J'ai donc continué d'avancer et soudain, je vis une femme qui était assise sur une tombe. Je préférais faire attention, après tout ce n'était peut être pas une vampire et je ne pouvais prendre le risque de la tuer. Enfin,mon doute ne dura pas très longtemps. En effet, dés qu'elle se tourna vers moi, je pu voir sa paleur mais je pu surtout voir sa beauté. Les vampires étaient quand même les êtres les plus beaux du monde, on ne pouvait nier une chose pareille. C'était d'ailleurs injuste puisqu'ils étaient morts. Enfin bref, la jeune femme me fit alors un drôle de numéro. Aucun vampire ne m'avait encore fait une chose pareille. En effet, elle mit ses mains derrière sa tête et me regarda un sourire aux lèvres. On aurait dit qu'elle attendait que je la tue. Elle me pensait nouveau. Et bien elle se trompait. Enfin bref, je n'avais pas du tout envie de discuter avec elle. Après tout, j'évitais au maximun de dialoguer avec ces monstres. C'est alors qu'elle me parla d'un certain Charlie Cooper. J'avais déjà entendu parler de lui. Un bon chasseur apparemment. Quoi qu'il en soit, je n'avais jamais eu l'occassion de le rencontrer. Enfin bref, je n'avais pas du tout envie de discuter et je voulais faire ce pourquoi j'étais ici le plus vite possible. Je ne pû m'empêcher de sourire devant sa dernière remarque. Elle croyait quoi? Que je n'étais pas capable de la tuer. Je me suis donc enfin décidé à la regarder dans les yeux et lui ais fais un faible sourire.

    "Alors comme ça tu crois que je suis un nouveau ? Tu vas voir si je ne sais pas bien m'y prendre..."

    Je me suis alors approché d'elle et on peut dire qu'elle me facilitais le travail puisqu'elle ne bougea pas d'un centimètre. Je me suis donc retrouvé très proche d'elle, beaucoup trop proche d'ailleurs. Elle pouvait me mordre en quelques secondes si elle voulait. Cependant, elle ne semblait pas en avoir envie. D'ailleurs je me demandais même si elle n'était pas une vampire végétarienne. Enfin bref, peu importe, dans tous les cas, elle allait mourir. Une fois proche d'elle, je sortis un couteau de mon jean et lui fit voir. Etant donné qu'elle regardait le couteau, j'en ais profité pour lui faire un croche pied et celle-ci est tombée au sol. Je m'étais souvent fait avoir avec les vampires. Ils réagisaient bien avant que j'eu le temps de les faire tomber. Ils voyaient toujours mon coup de pied arriver. Evidemment, je me suis jetté sur elle avnat de lui laisser le temps de se redresser. Je devais certainement l'avoir mise en colère donc il vallait mieux qu'elle reste au sol. Je savais très bien qu'elle n'avait qu'un seul mouvement à faire et que je me serais retrouvé expulsé à l'autre bout du cimmetière. C'est pourquoi, je me suis empressé de tout de suite mettre le couteau prêt de son cou.

    "Tu bouge, je t'arrache la tête!" dis je en chuchottant.

    Evidemment, je me doutais bien qu'elle n'allait pas tarder à ce défendre et qu'elle allait donc me donner du fil à retord. Néanmoins, pour le moment elle semblait assez docile. C'est pourquoi, j'en ais profité pour faire ce que je faisais toujours. Je sortis donc la photo de Leila de ma poche et lui mit devant les yeux. Je ne pouvais pas voir sa réaction, puisque son visage donnait sur le sol. En effet, elle était face contre sol.

    "Est ce que tu la connais ?"

    Je voulais qu'elle me réponde. Beaucoup de vampires se contentaient de rire devant ma remarque. Dans un sens c'est logique. Franchement qu'est ce que j'espèrais? Je croyais franchement qu'ils se souvenaient de chacune de leur victime? J'étais naif parfois. Néanmoins, le fait de montrer la photo, me faisais me dire que je ne faisais pas tout ça pour rien. Que je n'étais pas un simple meurtrier mais que je faisais tout ça pour Leila. Disons juste que c'était un peu un moyen de me déculpabiliser.

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Ven 2 Jan - 3:39

    Le croche pied, ce coup que j'avais déjà vécu. Apparement, c'était un bon chasseur qui lui avait enseigné, ou peut être que c'était lui qui l'avait appris tout seul. En tout cas quand il me le fit, je fis celle qui essayait de se défendre alors que au fond de moi, je me laissais faire. Je sentis le poid de son corps sur le mien comme celui qu'aurait pu avoir celui d'une fourmie sur moi. Il croyait m'enerver, il se trompait. Il en fallait toujours bien plus que ça pour m'enerver, comme la présence de Liam ou celle de Kaelyn. Or là ce n'était pas le cas et j'étais bien décidé à jouer à son petit jeu de chasseur plus longtemps. Je sentis une lame de couteau se coller contre ma peau, mon cou plus précisement, j'en soupira en silence. Qui était-il ? Je regretta encore Charlie, lui au moins il aimait discuter ce qui n'était pas le cas de ce chasseur, ce qu'il voulait c'était se débarasser de moi au plus vite et ça je l'avais compris. Si il aurait prit le temps de me poser des questions, il aurait compris que je n'étais plus toute jeune et que au jeu du chat et de la souris, je finissais toujours pas gagner. Le dernier chasseur qui m'avait fait le coup du croche pied avait vécu ces derniers instants dans d'affreuses douleurs dont j'étais l'auteur. Je ne me débattis donc pas tout de suite et je vis une photo posé au sol car l'homme ne me laissait même pas admirer son visage. Peut être avait-il peur d'un envoutement.. La femme de la photo, je la reconnue. Je l'avais tué avec un ami à moi, oui. Je me souvenai d'elle, elle avait crier un nom avant de mourir, je me demanda d'ailleurs si..

    « Tu sais, la prochaine fois que tu m'attaque, tu me mettra dans l'autre sens si c'est possible parce que c'est pas ma position préféré pour faire ça.. »

    J'étais de retour avec mes conneries, sûrement l'effet Charlie. Il ne voulait toujours pas jouer et là je soupira avec un bruit fort bruyant. Je regarda encore une fois le visage de la jeune femme, dans ce temps-là, je tuais encore les innocents et non pas ceux qui se contentait de faire le mal. Il fallait dire que je m'en voulais, je l'entendais encore crier ce nom dans ma tête. C'était sûrement lui, l'homme qu'elle appelait. Il me cria encore une fois de répondre en collant à chaque fois plus le couteau à mon cou.

    « Je vois.. Je peux me tromper mais tu es sûrement Keziah.. »

    Je ferma les yeux, m'attendant à ce qu'il me tranche la gorge mais au contraire, je ne sentis plus son corps sur le mien. Etonnée, je me retourna et je le vis qui se reculait, lâchant le couteau. Apparement, c'était sûr, il était bien Keziah et il avait deviner qui j'étais. Là je me sentis encore plus mal. Je me demandai aussi si je m'en sortirai vivante car quand un chasseur trouvait la proie qui avait causer sa peine, elle s'en sortait rarement vivante. Je me releva doucement en ne le lâchant pas des yeux.

    « Écoutes je suis vraiment désolée, je t'avoues qu'aujourd'hui je n'aurai pas fait ça.. Je sais que tu me déteste, si tu tiens à me tuer, je me laisserai faire, j'ai perdue ma raison d'être, je sais ce que c'est. C'est mon ami qui m'a pousser et.. à cet époque je n'avais pas toute ma tête... Tu m'a cherché, je suis à toi. »

    Je m'étonnai moi-même de mes mots et pourtant.. Ce que je disai, je le pensais. Après tout, en mourrant, je le rendrai heureuse et je ne manquerai à personne.

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Ven 2 Jan - 4:07

    Je n'étais pas stupide et je savais bien qu'elle ne se défendait pas comme elle aurait pu le faire. Après tout, elle n'était pas humaine mais elle était un monstre et si elle avait bougé, je me serais sûrement retrouvé à dix mètres d'elle. Elle n'avait qu'un mouvement à faire et je volais. Evidemment, j'espèrais avoir le temps de lui trancher la gorge avant de le faire. Parfois je y arrivais. En effet, souvent lorsque j'étais dans cette position sur un vampire, j'avais le temps de lui trancher la gorge avant qu'il m'expédie à quelques mètres et parfois je n'avais pas le temps. Tout dépend du vampire. Bien sûr, avant de faire quelque chose de ce genre, je voulais attendre qu'elle me réponde, c'était vraiment important pour moi de savoir si c'était elle ou non qui avait tué Leila. Evidemment, j'étais plutôt persuadé de non. D'abord, parce que je pensais ne jamais retrouvé la personne qui l'avait tué et ensuite, parce que j'avais toujours imaginé que se serait un homme. Allez savoir pourquoi. Bref, j'étais toujours allongé sur son dos quand elle me fit sa remarque à deux balles. Apparemment, elle était joueuse. J'étais rarement tombé sur des vampires de ce genre. Enfin peu importe, moi je n'étais pas là pour jouer et franchement, j'avais autre chose à faire. D'ailleurs je voulais absolument qu'elle réponde à ma question. Je voulais savoir si elle la connaissait ou si elle ne la connaissait pas. Je lui ais donc hurlé dessus pour qu'elle me réponde et c'est alors qu'elle me dit quelque chose de très étrange. Elle me demanda si j'étais Keziah.

    Cette remarque me fit comme l'effet d'un poignard dans le coeur. J'avais l'impression qu'on venait de m'enfoncer des milliers de couteaux dans tout le corps. J'ai donc laché le couteau sous la panique, je me suis levé et j'ai reculé de plusieurs pas. Je ne la regardais pas. D'ailleurs, je ne sais pas où je regardais. Des gouttes de sueurs commençaient à perçer sur mon front, j'avais chaud, j'avais du mal à respirer. J'avais attendu ce moment durant trois ans, ce moment où je trouverais enfin le vampire qui avait tué la femme de ma vie, et pourtant, j'aurais voulu que ce moment n'arrive jamais! Oh non, ça faisait beaucoup trop mal. J'ai donc fermé les yeux pendant quelques temps. Je me demandais d'ailleurs comment cette fille savait mon prénom. Est ce que Leila l'avait prononcé? Je voulais tout savoir de ce qui s'était passé et surtout, je voulais tuer cette vampire qui se trouvait devant moi. Je voulais qu'elle mort dans les pires souffrances. Juste pour qu'elle ressente ce que j'avais ressentis pendant 10, juste pour me libérer de tout ça, juste pour que je puisse revivre.

    Soudain, elle me fit sortir de mes pensées en me disant de la tuer. Elle me dit d'abord qu'elle était désolée et elle me demanda ensuite de la tuer. C'était plutôt étrange il faut l'avouer. J'ouvris donc les yeux et des larmes coulaient sur mes joues. Je la regardais avec un regard tellement noir que si j'avais eu des lames de couteaux à la place des yeux, elle serait sûrement déjà morte. Peu importe, bien que j'avais rêvé ce moment, je ne voulais pas qu'il se passe comme ça. Oh non, elle me demandait de la tuer? Pourquoi lui ferais je ce plaisir? Je voulais qu'elle souffre, c'était mon voeux le plus cher. De plus, je voulais qu'on se batte, je voulais lui faire payer ce qu'elle avait fait à Leila et pour ça, je voulais qu'elle se défende. Je me suis donc approché d'elle, dans une colère noir et je l'ais enchainé de coup de poing dans le visage tout en hurlant comme pour me soulagé de quoi je ne sais pas. Evidemment, mes coups poings ne lui faisaient pas très mal. Soudain je lui refis un croche pied et elle retomba par terre. Cette fois, je la mis sur le dos et me mis au dessus d'elle, pour que je vois son visage. J'ai récupéré mon autre couteau qui était dans ma poche et je l'ais appuyé sur son cou, tellement prêt que je commençais à percer sa peau.

    "Ne me dis pas que tu es désolée...Tu es un monstre!"

    JE continuais d'appuyer le couteau contre son cou tout en continuant de lui mettre des coups de poings de temps. Après un moment de silence, je repris. Je n'étais toujours pas calmé mais ma voix était plus calme, ou plus triste!

    "Qu'est ce qui s'est passé exactement? Je veux tous les détails...Je veux savoir à quel moment elle a dit mon nom, la douleur qu'elle a du ressentir...Dis moi tout!"

    Tout ceci peut parraitre un peu étrange mais j'avais besoin de savoir. J'avais toujours promis à Leila que je serais toujours à ses côtés. Je lui avais juré et pourtant, le jour de sa mort, je n'étais pas là. Je n'avais même pas pu voir ces derniers instants, même pas pu essayer de la sauver, même pas pu entendre ces dernières phrases. J'aurais tellement voulu que ce soit à moi à sa place. Quoi que, je n'aurais pas voulu qu'elle ressente toute la douleur que je ressens depuis trois ans, sa aurait été beaucoup trop égoiste. La vampire sur laquelle j'étais assis, avait intérêt de me répondre. Il fallait qu'elle me réponde. Etant donné qu'elle était plutôt lente, j'approchais encore le couteau de son cou et il transpersa un peu sa chair.

    "Réponds!"

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Ven 2 Jan - 5:03

    Encore une fois, c'était moi la méchante dans l'histoire. Cependant, je le comprenais. Il avait perdu sa raison de vivre à cause de moi, comme moi j'avais perdue la mienne à cause de mes sottises. J'étais certainement l'auteur de plusieurs désatres de cette planète. Les chasseurs avaient raison, un vampire est un diable et il ne s'arrête jamais. C'est pourquoi un jour ou l'autre il doit payer. En voyant l'air de Keziah, j'avais compris que ce jour était arrivé pour moi. Il souffrait et je le voyais. C'était moi qui avait fait ça, je le réalisais. Si j'avais pu revenir en arrière pour éviter de faire cette erreur, je l'aurais fait. J'ai gachée la vie d'un adolescent, d'un homme et j'en étais consciente. Comme si le mal que je me faisais n'était pas suffisant, il fallait que j'en fasse aux autres aussi. Je baissa les yeux pour la première fois, face à un chasseur. J'avais honte de ce que j'avais fait. La seule chose qui me réconfortait un peu, c'est que je n'étais pas le vrai auteur du crime même si c'était moi qui l'avais tuer. J'avais tuer cette femme pour retrouver la piste de Liam, c'était la seule condition pour qu'on m'aide. Evidemment, cela ne se serait pas passé si l'humaine n'était pas venue sur le lieu de rendez-vous. J'avais du la tuer pour prouver que je n'étais pas une végétarienne, pour que les deux hommes qui m'accompagnaient en aient la preuve. Je ferma les yeux et en les réouvrant, je vis le visage de Keziah plein de larmes. Là, c'était lui qui me faisait mal. C'était comme si il cherchait à me rendre coupable et ça marchait. Sauf que lui souffrait et ce qu'il ne faisait n'était pas volontaire. C'était juste pour calmer sa peine. Il a finit par m'approcher pour me mettre un coup de poing auquel je n'ai pas répondu. Coup qui m'a fait mal pour la première fois depuis bien longtemps. En me le faisant, je ressentais sa peine, quelque chose d'horrible. Je redevenai peu à peu la gentille Elizabeth, de rang noble et de race humaine. Mes longs cheveux volaient à chacun des ses coups, je savais que j'aurai dû les attacher. Un nouveau croche pied se fit et je me laissa faire, ne cédant pas à ce qu'il voulait : que je me défende. Je le regardai pleurer et tournai rapidement la tête à chaque coup. Son corps sur moi se faisait de plus en plus lourd. C'était limite je pensai qu'on m'avait jeté un maléfice qui m'avait fait perdre toutes mes forces. Après tout c'était un chasseur, peut être avait-il déjà trouver une nouvelle invention.

    Sauf que là, ce n'était pas un maléfice et je le savai. Je n'osai pas lui tenir ses poings pour qu'il arrête. Je voulai qu'il se venge, j'étais impuissante alors que j'étais puissante. Je senti de nouveau le couteau se plaquer contre ma gorge, je déglutis. Je savais que ça finirait ainsi, finalement ce n'était pas Charlie qui me tuerai, il n'aurait pas cette chance. Il me traita de monstre, je ne releva pas. Il avait raison, je l'admettait. En temps normaux, jamais je n'aurai autoriser quelqu'un de sang inférieur à me traiter ainsi et pourtant là j'étais son égale, je voulais qu'il me dise ce qu'il ressentait pour voir si je partageais aussi sa peine. Je ne respirai plus, alors que même si un vampire n'en avait pas besoin, j'étais habitué à le faire. Je restai silencieuse alors lui continuait à me taper de temps à autre.

    Il reprit ensuite d'une voix qui montrait sa tristesse, en l'écoutant, j'aurai voulu me trancher la gorge moi-même. C'était de la torture, il avait prit la voix que j'avais adopté quand j'avais appris que ma mère et mon père étaient morts. C'était une voix qui montrait bien qu'on avait tout perdu, qu'on cherchait à comprendre.. Je sentis le couteau transpercer ma peau mais je ne gémis pas, je le laissait faire, cependant j'allais répondre à ses questions. C'était normal, lui il avait le droit de savoir ce que moi je savais.

    « En aucun cas je ne veux que tu aies pitié de moi, entendu ? Tu pourra faire ce que tu voudra, je serai prête à le subir.. Alors voilà, tu vas me dire peut être que je suis une gamine mais quand j'ai goûté le sang humain, je suis devenue un monstre. Avant j'étais pourtant gentille, adorable même. Je n'ai pas demandé à être ce que je suis, je suis un vampire car c'était la seule issue pour moi pour ne pas être condamnée à vivre avec un horrible gros porc qui ne me voulait rien que pour mon corps. Je.. Je suis tombée amoureuse, et cette personne c'est celle dont j'ai goûtée le sang humain pour la première fois. D'habitude, je ne me contentai que du sang animal.. j'étais végétarienne si tu veux... »

    Il continua à m'ouvrir un peu plus le coup et je fis une grimace. Monsieur n'allait pas me laisser raconter ma vie entière, il voulait que j'aille plus vite et je l'avais compris.

    « J'ai du mordre ta petite amie pour retrouver une piste de celui que j'aime ! Elle n'a pas souffert, elle en a eu de la chance. Je peux t'assurer que si c'était ceux qui m'accompagnait qui l'avait tué, elle aurait bien plus souffert. Je l'ai mordue pour éviter qu'ils la violent, tu comprends ? Je l'ai mordue pour la sauver, c'était mon premier but. Je voulais la transformer mais, ils m'ont forcés à la tuer. Si ça peux te réconforter même si je ne pense pas que ça marchera. Après qu'ils m'aient donner l'information, je les aient tuer. Maintenant toi c'est normal si tu me tue là, je comprendrais. En faisant ça tu aura une belle revenge, tu fera ce que moi je t'ai fais car celui que j'aime est encore vivant. Tu le tuera comme toi tu es entrain de te tuer en me regardant. »

    Je tira un petit sourire, j'étais fière de ce que je venais dire. Bah quoi ? Je n'avais pas tort, dans le genre je tue sans savoir que quelqu'un t'aime, c'est pas si mal.

    « Tu vois, je suis plus le seul monstre. »

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Ven 2 Jan - 17:01

    Croyez moi, elle avait intérêt à me répondre parce que je n'étais pas tellement du genre patient. De plus, je venais de trouver celle qui avait tué Leila et j'étais vraiment mal à cet instant. Je sais que j'aurais dû la tuer tout de suite mais je ne voulais pas le faire. Depuis trois ans que j'attendais que ça, je ne voulais pas que ce soit aussi simple et je ne voulais pas que ça aille trop vite. Ne croyez pas que j'aime faire souffrir mes victimes mais avec elle c'était différent. De plus, je n'étais plus tellement moi même, je ne me controlais plus du tout. La seule chose que je savais c'est qu'elle était la meurtière de la femme que j'aimais plus que tout au monde et c'est pour cela que je voulais qu'elle souffre. D'ailleurs, je savais que toute la souffrance que j'aurais pu lui faire subir n'aurait jamais égalé celle que je ressentais depuis trois ans. Quoi qu'il en soit, le fait de lui faire du mal pourrait toujours me permettre de me défouler et c'était déjà très important pour moi. C'est alors qu'elle se mit enfin à parler. Qu'est ce qu'elle était en train de faire là? Je ne rêvais pas, elle était belle et bien en train de me raconter sa vie mais franchement je n'en avais strictement rien à foutre de sa vie. Elle avait peur que j'ai pitié d'elle? Elle n'avait aucun risque à avoir là dessus, je n'aurais jamais pitié d'elle, je n'aurais jamais pitié d'un monstre. Bon il fallait absolument que je la fasse taire et je me fichais complètement de sa vie, c'est pourquoi j'ai rentré le couteau un peu plus loin dans sa chair, afin de lui faire comprendre que je me fichais de ce qu'elle était en train de me dire, que ce n'était pas ce que j'attendais.

    Elle se mit alors à me raconter comment ou plutôt pourquoi elle avait tué Leila. Elle avait beau me donner toutes les escuses du monde, ça ne changeait rien. Je ne pouvais pas lui pardonner tout ça. Je n'aurais même pas pu pardonner à un humain et c'était encore pire avec un vampire. Quand elle parla de viol, je ferma difficilement les yeux avant de les rouvrir de nouveau. HEureusement qu'ils ne l'avaient pas violé ou j'aurais sans doute eu encore plus mal. Quoi qu'il en soit, cela ne changeait pas le fait qu'elle soit morte et cela ne changeait pas non plus le fait que c'était de sa faute, qu'elle était la responsable. Dans le fond, je voulais qu'elle se défende. Je ne voulais pas de la simplicité et je voulais qu'elle souffre. J'avais bien conscience que la violence physique que je pouvais lui faire subir n'était pas assez forte. C'est pourquoi lors de cette dernière phrase, je me suis levé mais celle-ci est resté par terre. J'ai fais un léger sourire, presque démoniaque et j'ai sortis une lampe torche de ma poche. Je me suis alors de nouveau assis sur elle et je lui ais mis la lumière dans les yeux. Je savais très bien à quel point ça pouvait faire mal à un vampire. Je laissais la lumière devant ses yeux tout en me mettant à lui parler.

    "Ecoute moi bien...Je veux que tu souffres, je veux que tu ressentes la douleur que j'ai ressentis durant trois ans de ma vie!"

    Je finis par éteindre la lumière et sortit le couteau de son cou, je me remis alors à la frapper. Je savais très bien que les coups que je lui donnais ne devais pas lui faire bien mal mais moi ça me défoulais beaucoup, c'était déjà ça. Bon certes, elle m'avait raconté les circonstances de la mort à Leila mais elle ne m'avait pas dit à quel moment elle avait parlé de moi. J'ai donc cessé de la frapper et je lui ais craché sur le visage.

    "Maintenant, dis moi quand a t-elle parlé de moi? A quel moment a t-elle pronconcé mon nom?"

    En fait, le fait que cette vampire connaissait mon nom, voulait bien dire que Leila l'avait prononcé. Et pourquoi l'avait elle fait? Sûrement parce qu'elle aurait espèré que je sois là pour la sauver et bien entendue je n'étais pas là. Tout ça, empirait ma culpabilité face à la perte de Leila. C'est donc pour cette raison que je voulais savoir tout ce que Leila avait dit avant de mourir.

    Alors comme ça cette vampire était amoureuse. Je devais avouer avoir un peu de mal à croire à un truc pareil mais bon si elle disait c'est que c'était surement vrai. Je me suis alors redressé et remis debout. Je l'ais regardé dans les yeux et lui ais fais un faible sourire.

    "Je sais ce que je vais faire...Je vais m'attaquer à celui que tu aimes. Je finirais bien par le trouver, même si pour ça je dois faire des kilomètres, rien ne me rattache ici. Une fois que je l'aurais trouvé, je le turais. Juste pour que tu ais l'éternité pour ressentir ce que je ressens."

    Bien entendue, je savais qu'elle n'allait pas apprécié ce que j'étais en train de dire. Si elle était vraiment amoureuse de lui, elel voudrait le défendre et elle allait donc se battre avec moi. C'est d'ailleurs ce que je voulais, je voulais qu'elle se batte. De toute manière, j'étais bien décidé à laissé cette vampire en vie, du moins pour le moment. Je préférais m'attaquer à son petit ami et ainsi, elle souffrira et ressentira tout ce que je ressens. C'était la pire des souffrances que je pouvais lui faire. Quoi qu'il en soit, je continurais quand même à lui faire subir des violences physiques dés qu'elle traversera mon chemin. Une chose est sûre, je n'allais plus laché cette fille et elle pouvait se préparer à souffrir durant tout le reste de mon existance.

    "Un conseil, va prévenir ton petit ami qu'il va bientôt mourir...Crois moi je suis très fort et je finirais par le trouver."

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Sam 3 Jan - 4:17

    La lumière était la pire des tortures qui soit, enfin elle était une des plus importantes. Ce fût pourquoi je hurla lorsqu'il me la plaqua presque contre mes yeux, je sentais ma peau se détacher, s'ouvrir. Il avait bien choisit son endroit, il fallait que je l'avoues, le visage était une partie assez sensible car comme tout humain, nous ne portions pas de vêtements à cet endroit et que donc la lumière attaquait directement notre peau. Il finit par cesser, je porta ma main à mon visage et je sentais des bouts de peau relevés, j'en ferma les yeux, ça allait mettre un certain temps à redevenir normal. Et puis, ça allait faire mal aussi. Les nouveaux coups me faisait encore plus mal car la peau ouverte, c'était presque ma chair qu'il frappait. Si j'avais eues des larmes, elles seraient tomber. Pourtant, j'étais là à subir ses coups, en poussant des larmes qui ne sortaient pas alors que si je le voulais, il serait déjà mort à l'heure qu'il était. Le problème, c'était que j'étais en accord avec lui. Je devais souffrir, sauf que je refusai toujours de céder à ce qu'il voulait, que je me défende. Je savais que si je le faisais, comment cela finirait. Il serait le mort et moi la survivante. J'avais déjà brisé une vie, je ne tenais pas à en brisé une autre. Il cessa de me frapper et me cracha sur le visage, j'en grimaça. C'était un acte que je n'aimais pas, mais ce n'était pas pour autant que je cédais à ses envies.

    Il voulait savoir quand elle avait prononcer son nom, j'avais oubliée de lui dire. Enfin peut être que cet oublie était volontaire après tout, je ferma les yeux et je me rapella du visage de Leila, la scène, je la revoyais. L'homme qui me criait de la tuer et elle qui me suppliait, disant qu'elle avait quelqu'un, quelqu'un qui serait capable du suicide après sa mort. C'était d'abord pourquoi j'avais eu envie d'en faire l'une des notres, je savais ce que cela représentait de perdre quelqu'un, c'était d'ailleurs pourquoi j'étais à ce rendez-vous. Après que l'un des abrutis ait compris ce que j'étais en train de faire, que j'étais en train de lui injecter mon venin, il me força à la tuer. Je vis la tristesse dans les yeux de la jeune femme et contre toute-attente, elle me souria. Peut être aimait-elle les vampires ? Soit, à jamais je me souviendrais de ce sourire que je lui rendis avant de la tuer à jamais. Sourire que je n'avais pas fait depuis un bon demi-siècle. Ses derniers mots, elle les avait dit entre des soupirs "Dites à Keziah.. dites-lui.. que je l'aime.". Je me rapelle aussi avoir hocher la tête comme si j'accomplirais la promesse qu'elle m'avait demandée. Je lui ais aussi fermer les yeux, et je l'ai recouverte d'une couverture. Sans savoir pourquoi je faisais cela d'ailleurs. J'avais l'impression qu'elle m'avait transmis une confiance et je me sentais obligée de ne pas la trahir.

    Keziah finit par me tirer de mes pensées en parlant de Liam. Quel conne j'avais fait, pourquoi lui avais-je parler de lui. C'était ça, sa vengeance. Tuer Liam pour me faire souffrir comme moi je l'avais fait souffert. Il était intelligent après tout, c'était un bon plan.. qui avait une faille malheuresement car jamais moi, je n'autoriserais que l'on touche à l'homme de ma vie. Quoique, j'étais certaine de me tuer soit après sa mort soit avant par crainte de ne pas pouvoir supporter ce que lui avait enduré. J'avais beau être forte, quand ça touchait à Liam, j'étais un vrai labrador.

    « Comment tu peux me regarder dans les yeux et me dire que tu vas tuer l'homme que j'aime. Tu ne sais pas ce que c'est, ose me dire que si tu avais été à ma place, tu n'aurais pas tout fait pour retrouver la piste de Leila. Non, toi en fait tu es seulement le chasseur qui n'a qu'un mot dans sa tête : VENGEANCE. Une chose est sûre, elle n'aurait pas été fière de ton attitude. »

    Il ne trouva qu'une seule chose pour répondre à ma remarque, une gifle. Je m'y attendais un peu, il n'arrivait pas à me provoquer et ça l'enervait. Je l'avais très bien compris que Leila était son point sensible mais je ne voulais en aucun cas en profiter. Ca aurait été trop lâche et ce n'était pas du tout ce que je voulais être ce soir. Je gardais un ton calme et contrôlé. Malgré le fait qu'il ait menacé Liam, il ne savait rien le concernant et j'en étais un peu rassurée. Je tira un petit sourire pour avoir été intelligente de ne pas avoir prononçer son nom et il me mit un nouveau coup de poing, il avait certainement remarquer mon sourire.

    « Ouais c'est ça, j'avais oublier. Tu ne pourra jamais être comme moi, tu n'es pas un monstre. »

    Je le repoussa doucement et il tomba sur le côté. Je me releva toujours calme et je me secoua un peu pour enlever le sable du sol qui trainait sur mes vêtements. J'attacha mes cheveux en chignon sous son regard suspect. Finalement, j'avais décidé de céder à ses envies, si il avait envie de se battre, je lui donnerais ce plaisir. Surtout si ça me permettais de savoir qu'il se défoulait sur moi pour oublier sa peine. Peut être qu'il oublierait Liam par la suite. Je m'approcha de lui tout en gardant une limite normale. Je toucha encore mon visage abîmé et mon cou en sang. Je déchira un bout de mon tee-shirt sous ses yeux et je banda mon cou avec.

    « Keziah, elle m'a demander de te dire qu'elle t'aimait. C'est à ce moment-là qu'elle a prononçer ton nom. Excuse moi de ne pas avoir pris la peine de te chercher pour te le dire mais ça m'étonne que ton ami qui était présent ne te l'ai pas dit. J'ai juste une question concernant Leila.. si tu veux bien y répondre biensûr. Est-ce qu'elle aimait bien les vampires ? Car c'est l'impression qu'elle m'a donnée, après je ne sais pas. »

    Je le vis fermer les yeux, j'avais peut être raison après tout. Je m'approcha encore un peu et ramassa le couteau qui était à terre, je le lui tendis et il le prit.

    « Je veux bien me battre, mais tu te doutes que ce n'est pas équitable. C'est pourquoi je te demande une de tes armes à toi, je n'utiliserais que celle-là et pas mes facultés de vampire, pas de vitesse, pas de super force, rien. Tu te doutes que ça va être difficile pour moi mais je vais faire de mon mieux pour que nous soyons égaux. Si ça te conviens, je suis prête. »

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Sam 3 Jan - 4:46

    Je savais très bien que la lumière était une torture pour les vampires et c'est une arme que j'utilisais souvent dans mes combats. Evidemment, d'habitude, dés que j'éclairais le visage d'un vampire, j'en profitais pour le tuer immédiatement. Avec cette vampire qui se trouvait avec moi, c'était différent. D'ailleurs, je ne comprennais pas bien pourquoi je me refusais à la tuer tout de suite. Sûrement parce qu'au plus profond de moi, dans mon inconscient, je savais pertinemment que si je la tuais tout de suite, ça n'apaiserait pas ma souffrance. Je pense en effet, que j'espèrais qu'avec la mort de celle qui avait tué Leila, je serais libéré d'un poid, je me sentirais mieux. Pourtant, dans le fond, je savais pertinemment que ce ne serait pas le cas. En effet, je ne pourrais jamais me sentir mieux car quoi que je fasse, Leila sera toujours morte. Personne ne me la rammennera et personne ne pourra revenir en arrière. Je savais aussi que mettre des coups de poings à cette vampire ne me menerait nul part. Certes, cela lui faisait peut être mal mais c'était rien. En effet, j'aurais préféré subir la pire des souffrances physiques toute ma vie plutôt que de perdre Leila. Car la souffrance que je ressentais depuis sa mort, était pire que toutes les autres souffrances qui existent sur cette planète.

    C'est pourquoi, l'idée de trouver l'homme qu'elle aimait venait de me venir en tête. Autant être honnête cela était une bonne idée. Heureusement que l'homme qu'elle aimait était un vampire, sinon je n'aurais sans doute pas pu le tuer. En effet, il était hors de question que je tue un humain, c'était au dessus de mes forces. Je n'étais pas un monstre moi! Quoi qu'il en soit, je savais pertinemment que même si je ne savais rien de ce vampire, je finirais bien par le trouver. Avec un peu de chance, il vivrait à Boston et il sera donc plus simple pour moi de découvrir qui il est. Pour cela, je n'aurais qu'à suivre cette vampire quelque fois ou faire mon enquête. Jusqu'à maintenant, aucune de mes enquêtes avaient échoué alors je n'avais pas trop de soucis à me faire. Apparemment, en parlant de celui qu'elle aime, j'avais touché un point sensible puisqu'elle se mit à parler. C'est alors qu'elle finit son dialogue en me disant que Leila n'aimerait pas ce que je faisais. Que savait elle de Leila? Rien du tout elle ferait mieux de se taire. Je lui mis donc une giffle tout en lui hurlant dessus.

    "Ta guele! Tu ne sais rien d'elle alors je t'interdis de penser quoi que ce soit en ce qui la concerne."

    Dans le fond, elle n'avait pas tord. Je savais pertinemment que Leila n'aimerait pas ce que je faisais depuis sa mort. Tout d'abord parce qu'elle avait toujours apprécié les vampires mais surtout pour une chose. Parce qu'elle verrait que tout cela ne me faisais pas aller mieux, que j'avais toujours aussi mal. Et une chose est sûre, Leila a toujours voulu mon bonheur. Elle faisait toujours passer ça avant son propre bonheur.

    La vampire finit par me repousser et se mit debout. J'en fis de même. Je la vis attacher ses cheveux et je la regardais l'air assez surpris. Avait elle enfin décidé de se défendre? Franchement je l'espèrais. Ce dont j'avais besoin ce soir, c'était de me battre. Du moins c'est ce que je croyais avant qu'elle me prononce une phrase. Elle me dit que Leila lui avait demandé de me dire qu'elle m'aimait avant de mourrir. Je sentis des larmes me venirent aux yeux mais je les repoussaient. C'est alors qu'elle me demanda si Leila aimait les vampires mais je ne préférais pas répondre. Certes, elle les aimait sans doute mais elle n'aurait jamais voulu mourrir, elle ne m'aurait jamais laissé seul! Je fermis donc les yeux et poussais un léger soupire.

    Je finis ensuite par ouvrir de nouveaux les yeux et c'est alors que la vampire me dit qu'elle était prête à se battre avec moi, à condition qu'elle soit à armes égales. Elle me tendit un couteau et je le pris.

    "Peu avant sa mort, sa mère est morte d'une maladie...Elle est miorte à l'hopital et...et son père n'avait pas pu être présent au moment de sa mort...Après l'enteremment, le soir...elle m'a...elle m'a dit une chose..."

    J'avais du mal à parler puisque mes larmes coulaient sur mes joues. Je pleurais. Je ne sais pas très bien pourquoi j'étais en train de parler de Leila avec celle qui l'avait tué puisque je ne l'avais pas fait depuis trois. Le pire, c'est que ce n'était pas pour la faire culpabiliser ou quelque chose dans ce genre. Surement juste parce que j'en avais besoin.

    "Elle m'a demandé de lui promettre d'être là le jour...le jour où elle mourrait. Et je lui ais promis...Pourtant j'étais pas là!"

    Je finis par essuyer les larmes qui coulaient sur mon visage d'un geste de la main et je fis tomber le couteau que j'avais dans la main. Je me mis alors à regarder la vampire dans les yeux.

    "Tue moi! Parce que même si je te tuais...Ca ne changerait rien à cette souffrance qui me fait mal depuis trois ans...Et je suis trop lache pour me suicider, parce que je sais que Leila n'aurait pas voulu que je le fasse alors je ne peux pas le faire...Alors je t'en pris tue moi! Tu me dois bien ça!"

    C'était très étrange ce que j'étais en train de dire et pourtant je le pensais. J'avais longtemps songé au suicide mais au moment de passer à l'acte, c'était comme-ci j'entendais la voix de Leila qui me demandait de ne pas le faire. C'est pourquoi, le plus simple aurait été qu'elle me tue! D'ailleurs je voulais me faire tuer par celle qui l'avait tué et par personne d'autre. Au moins je ne souffrirais plus et j'irais rejoindre Leila où qu'elle soit!

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Sam 3 Jan - 19:52

    Jamais je n'aurais penser qu'il me raconterait ce qu'il était en train de me dire. Apparement, Leila n'avait pas connue la meilleure des vies. La perte d'une mère, j'avais connue ça. Je ferma d'ailleurs les yeux quand il en parla. Je me souvins de ma mère qui était morte d'une attaque cardiaque presque sous mes yeux sans que je n'eus le temps de faire quoique ce soit. Son regard, je me souviendrais à jamais, celui de mon père aussi. On a toujours beau se dire qu'ils partent un jour, quand ça arrive, on préferait être à leurs places. C'est eux qui nous ont donner la vie, ils sont à qui nous devons tout. C'est pourquoi Kaelyn était un peu ma mère aujourd'hui, mère et soeur que je refusais de voir mourir, elle était celle qui m'avais permis de vivre, une seconde fois. Je réouvris les yeux et je vis le regard de Keziah plein de tristesse.

    Il lui avait promis d'être là pour elle, quand ce serait son tour et à cause de moi, il n'avait pas pû tenir cette promesse. Je trouvais mieux que cela ce soit passer ainsi tout de même, je n'osais pas imaginer ce qu'il ce serait passé si il avait été présent, ce jour-là. Il aurait certainement tout fait pour nous tuer, les tuer surtout ceux qui m'accompagnaient et ce serait lui que Leila aurait vue mourir en premier car les vampires coupables n'étaient pas du genre à se laisser impressionner par un garçon qui cherche à tout prix à défendre ce qu'il aime. Ils se seraient moquer de lui et je n'avais pas besoin de m'imaginer la scène pour en être certaine.

    Je le vis lâcher le couteau que je lui avais donner et me regarder directement dans les yeux. Ce changement de situation m'était un peu étrange. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me demande de le tuer, mais au fond de moi, je savais pourquoi il faisait cela. Il voulait la rejoindre, je le savais. On aura tout vu, le chasseur qui supplie le vampire de le tuer. C'est sûrement ce que je lui aurais sorti pour faire rire sauf que là, je n'avais pas du tout envie de rire. C'était la première fois depuis Liam que j'avais l'impression de comprendre un humain, de comprendre ce qu'il me demandait, ce qu'il ressentait. Il me suppliait de le faire et pourtant je n'étais pas décider à céder. Je m'approcha de lui et m'autorisa à poser une de mes mains sur une de ses épaules.

    « Mon vieux, je crois que je t'ai déjà fais souffert assez comme ça. Elle.. ce n'est pas la meilleure des solutions, de plus je suis incapable de te tuer, il faudra que tu demande à quelqu'un d'autre. Elle n'aurait pas voulu ça Keziah.. la seule chose que je peux t'offrir c'est.. »

    Je ramassa le couteau qu'il prit à nouveau et me recula un peu pour prendre deux bouts de bois, je me retourna vers lui et lui en lança un qu'il rattrapa sans problème. Je fis tourner le mien avec mes doigts à toute vitesse tout en lui adressant un sourire pour essayer de le réconforter.

    « Me faire du mal te calmera, il faut que tu y mettes toute ta force, tu verras. J'en ai déjà fais l'expérience, crois moi. Je ne te tuerais pas, ne fais pas le débile avec moi, ça ne marchera pas. Maintenant, Attaque. »

    J'étais stupide, stupide de provoquer un chasseur et j'en étais consciente. Mais c'était le seul moyen que j'avais trouver pour l'aider, si on pouvait dire ça. Je voulais avoir mal, pour me punir de l'acte que j'avais commis.

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Lun 5 Jan - 0:02

    Oh oui, il est évident que la vampire qui se trouvait devant moi m'avais déjà fais beaucoup souffrir. D'abord parce qu'elle m'avait enlevé la femme que j'aimais et ensuite parce qu'elle avait fait de moi un monstre et un tueur. Et oui, si j'étais devenue un chasseur de vampire, c'était bien parce que j'avais perdu Leila. Si Leila était toujours en vie aujourd'hui, mon meilleur ami serait un vampire et j'aurais eu une haine énorme envers les chasseurs de vampires. Seulement voilà, avec des "si" on refait le monde et une chose est sûre c'est que Leila était bien morte et c'était bien la personne qui se trouvait en face de moi qui l'avait tué. Je savais désormais que même si je tuais cette vampire, celle que j'avais cherché depuis trois ans, je continuerais à tuer des vampires. Après tout, c'est ce que j'étais désormais, un chasseur de vampire et rien d'autre. Seulement, quel aurait été mon but? C'est vrai, jusqu'à maintenant je tuais des vampires dans l'espoir de trouver celui qui avait tué Leila. Maintenant je l'avais trouvé alors que se passerait il quand je l'aurais tué?! Je continurais à tuer des vampires puisque je ne savais rien faire d'autre et pourtant, je n'avais plus aucune raison de le faire. C'est donc pour cette raison que j'ai demandé à la vmapire qui se trouvait en face de moi de me tuer. Bien entendue, je savais pertimment que Leila n'aurait pas voulu ça. Elle n'avait pas besoin de me le dire. Cependant, moi c'est ce que je voulais, je le voulais vraiment! Mourir aurait été la plus belle chose qui pouvait m'arriver maintenant. Cependant, la seule personne par laquelle j'avais envie de mourir était par celle qui avait tué Leila et personne d'autre.

    Néanmoins, la vampire qui se trouvait devant moi ne semblait pas décidé à boire mon sang. Et non, elle me tendit même un baton afin de se batrre avec moi. C'était assez tendant, surtout que depuis le début, j'avais envie qu'elle se défende. Elle n'avait pas tord, lui faire mal m'aurais fais un bien fou mais pour l'instant, la seule chose que je voulais c'étiat qu'elle me tue. D'ailleurs, j'avais le moyen de la faire succomber. J'ai donc laché le baton que j'avais dans la main et j'ai repris mon couteau, je l'ais ensuite regardé dans les yeux et je me suis ouvert le bras afin que mon sang coule. Et voilà, l'odeur de mon sang allait bientôt venir dans ses narines et elle ne résisterait pas longtemps à l'envie de me dévorer. Je finis donc par lever mon bras afin qu'elle voit bien le sang qui coulait de celui-ci.

    "Maintenant écoute moi bien...Soit tu bois mon sang et tu me tue, soit je mélange mon sang au tiens et tu risques de mourir!"

    Après tout, si elle ne voulait pas me tuer, elle mourait. Je n'allais pas continuer comme ça indéfiniment. Soit elle me tuait, soit elle mourait. Je savais très bien que si je mélangeais mon sang au sien, à celui qui sortait de son cou, elle souffrirait beaucoup. Tous les vampires souffraient lorsqu'on faisait ce genre de chose. Quoi qu'il en soit, la seule chose que j'espèrais pour le moment était qu'elle boive mon sang qui devait d'ailleurs être très attirant. Néanmoins, elle ne bougea pas du tout. C'est pourquoi, je finis par perdre patience et m'approcha d'elle. Je mis mon bras plein de sang devant son visage.

    "Aller tue moi! Tu en mors d'envie!"

    Je ne savais pas trop si elle allait le faire ou non mais j'espèrais sincèrement qu'elle le ferait. J'en avais terriblement besoin. Mourir était la seule chose que je voulais, du moins ce soir! Au fond de moi, j'étais persuadé qu'elle finirait par craquer. Après tout, il est très dur pour un vampire qui a déjà but du sang humain d'y résister. De plus, elle avait tout d'une vampire carnivore alors elle aurait dû le faire.

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Dim 11 Jan - 5:52

    Quand il s'ouvrit le bras, je ferma automatiquement les yeux. J'étais prise dans un piège, piège qui n'avait pas d'issue possible. J'avais compris son plan, c'était de s'ouvrir et de mettre son sang à ma portée pour que je n'arrive pas à résister et que je finisses pas le tuer. C'était un plan intelligent puisqu'il y avait de fortes chances pour que le résultat attendu par Keziah sorte positif. Encore si j'avais été végétarienne ça ne se serait peut être pas passer ainsi quoique non en fait, un vampire restait un monstre attirer par le sang, tout comme moi je l'étais. Mes yeux avaient quitter leur couleur rouge qui indiquait que je pouvais m'abstenir de sang et que je buvais du sang humain pour prendre une couleur noire. Couleur qui annonçait.. ma soif. Je sentais son sang couler les yeux fermer et je n'essayais de penser qu'à une seule et unique chose.. Leila.

    « Arrêtes Keziah.. »

    Cependant je le sentais continuer. Il me menaçait. Si je ne le tuais pas, il s'en prendrait à moi en mélangeant son sang au mien, ce qui n'avait rien de bon dans mon cas car je deviendrai beaucoup plus faible que ce que je ne l'étais déjà. Je m'efforçais de penser à Leila, c'était presque à terre que je le faisais. Pour la première fois depuis plus d'un demi-siècle, je lutais contre ma soif. Ce sourire, ses yeux. Leila aurait été un déesse en vampire, c'était la première chose que j'avais remarquer chez elle. Keziah était de loin le chasseur le plus cruel que je connaissais, il rendait le criminel coupable de son crime et ça marchait. Je me sentais plus que coupable en ce moment là. Et là, je ressentis depuis la fois où je l'avais tuée, le soupir que Leila avait poussée. C'était la dernière chose qu'elle ait faite avant avoir murmuré une dernière fois le nom de Keziah. Quel abruti il était ! Il voulait mourir, c'était bien ça non ? Mais savait-il à quel point c'était.. dur ? Presque autant que de vivre. J'ouvris les yeux quand je sentis son bras gicler du sang sur mon visage. La mort, c'était ce que Keziah voulait.

    « Tu.. tu.. Tu n'es qu'un abruti Keziah, oui c'est ça ! Et quoi encore hein ? Demandes moi de devenir un monstre comme moi, oh mais non excuses moi, monsieur ne nous supporte pas. Tu te rends compte du ridicule de la situation ? Tu sais qu'elle.. Keziah tu le sais ça, arrêtes de croire que je vais te tuer car si tu crois pouvoir m'y forcer, tu te trompes, ce n'est pas toi dans ce cas qu'il y aura de mort ce soir mais plutôt moi. »

    Cette fois-ci, du côté ton de ma voix, je ne lui avais pas fait de cadeau. J'étais agressive, c'était d'ailleurs pour ça que je le soulevais du sol à présent avec l'aide de ma force vampirique. J'arrachai de l'autre main le bandage que je m'étais fais pour empêcher le sang couler de mon cou et je le plaqua à terre pour lui faire un bandage là où il s'était ouvert. Je serra la chose du mieux que je le pouvais, plus il perdait de sang et plus les chances de mourir était grande.

    « Rends toi compte Keziah que je te sauves la vie sans ne l'avoir encore mise en danger, tout ça, c'est toi qui te l'es fait alors tes histoires que tu n'arrives pas à te suicider, t'es bien beau mais c'est que du vent. »

    Je me releva en l'aidant à faire de même avec une main. Mes yeux devenaient de plus en plus noirs et son sang m'était insupportable. Je lui tendis la main et lui fût surpris par mon geste. Je ne la bougea cependant pas de place, j'étais bien décidé à faire tout ce que les chasseurs ne faisaient jamais, me présenter.

    « Je m'appelles Elizabeth, je ne pense pas que mon nom soit nécessaire. Ensuite, je suis celle qui a tué la femme de ta vie et pour finir je suis un vampire. Maintenant tu décides, soit tu me laisse en vie soit tu me laisse partir. Une chose est sûre, ne compte pas sur moi pour te tuer et arrêtes de faire l'idiot ainsi auprès des vampires, certains ne sont pas aussi aimables comparés à moi. »

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   Lun 12 Jan - 0:23

    Pourquoi ne voulait elle pas me tuer? Après tout c'était un vampire et elle, j'étais certain qu'elle était un vampire carnivore puisqu'elle avait tué ma petite amie...Alors pourquoi ne voulait elle pas me tuer?! Je lui proposais mon sang, je lui avais même faciliter le travail en m'ouvrant le bras. Quoi? Mon sang sentait si mauvais que ça?! Quoi qu'il en soit, je voyais bien au visage de Elizabeth qu'elle souffrait tout en essayant de résister à mon sang. Pourquoi se fatiguait elle à résister puisque c'est ce que je voulais?! De toute manière, je ne comptais pas sortir de ce cimmetière en vie. Elle allait bien finir par me tuer, surtout que j'avais des moyens de la faire craquer. J'ai donc approché mon bras de son visage, afin d'être sûr qu'elle sente encore plus l'odeur de mon sang, bien qu'elle devait déjà le sentir beaucoup. Mais rien à faire. Elle me demanda d'arrêter. Oh non, je n'avais pas du tout l'intention d'arrêter. Elle allait me bouffer qu'elle le veuille ou non d'ailleurs. Tous les vampires, auraient aimé être à sa place alors pourquoi ne le faisait elle pas?!

    J'avoue que j'avais vraiment du mal à comprendre ce vampire. D'abord elle s'escusait d'avoir tué ma petite amie, ce qui n'est pas courant pour un vampire. Certes, je me fichais complètement de ses escuses mais elle s'était escusé. Ensuite, elle refusait de boire mon sang alors qu'elle devait sans doute en mourir d'envie. D'ailleurs je savais qu'elle ne mourait d'envie car je voyais ses yeux qui s'assombrissaient petit à petit.

    Je la vis ensuite fermé les yeux. Elle croyait quoi? Que cela allait lui permettre de ne plus sentir l'odeur. Je finis par secouer mon bras devant son visage et elle reçu du sang sur elle. Elle finit alors par ouvrir les yeux et elle se mit à me dire que j'étais ridicule. Oui peut être, c'est possible d'ailleurs, cependant, c'était à moi de décider de ce que je voulais et pas à elle. Il fallait qu'elle me tue, c'était comme ça que sa devait se passer, en tout cas, c'est comme ça que je voulais que ça se passe. Bref, apparemment elle n'était pas décidé à me tuer. Pourtant, je ne cessais pas de continuer à agiter mon bras devant elle!

    "Fais le putain! Aller tu en as envie alors fais le!" dis je en hurlant.

    Je la vis alors bouger et je sentis mes jambes s'élever du sol. Et voilà, elle s'était enfin décidé. Elle me prit par le cou et je pouvais voir son visage remplit de haine. Avais je enfin réussis? J'en étais persuadé en tout cas. J'allais mourir, mon heure était enfin arrivé, même si c'est moi qui l'avait provoqué. Je fermais les yeux, je m'attendais à ce que ce soit douloureux mais byzarement, je n'avais pas peur. Oh non, car je savais que j'allais aller rejoindre Leila et c'est ce que je voulais plus que tout au monde. C'est alors qu'elle me fit tomber par terre et j'ouvris alors de nouveau les yeux. Ensuite, elle me fit un bandage et vu sa force, je ne pouvais pas l'en empêcher. Quelle idiote! Elle aurait pû se faire un somptueux repas mais non, elle ne trouvait rien d'autre à faire que de jouer les médecins. Je poussais donc un soupire tout en l'écoutant. Elle avait raison dans un sens, j'étais peut être capable de me suicider mais je n'en avais jamasi trouvé la force, en tout cas jusqu'à maintenant.

    Je finis par me remettre debout. De toute manière, ce n'est pas maintenant qu'elle avait plus ou moins soigné ma plai qu'elle allait me bouffer. C'est alors qu'elle me tendit la main et je fûs assez surpris par cette attitude. Comment osait elle se présenter?! Je me fichais complètement de savoir qui elle était. Je la regardais donc dans les yeux puis regardais sa main et je crachais sur celle-ci.

    "Je me fiche de qui tu es...Pour moi tu n'es qu'un monstre et rien de plus!"

    C'est vrai, à quoi pouvait bien me servir de connaitre son prénom? A rien du tout croyez moi puisque j'allais bientôt ne plus être de ce monde. Je sortis donc le couteau de ma poche et la regarda dans les yeux.

    "Bon tu as raison, je suis capable de me suicider et je vais le faire!"

    Avec le couteau, je défis le bandage qu'elle m'avait fait et m'ouvris ensuite les veines de l'autre bras. Maintenant, c'est sûr, soit elle allait me tuer, soit je mourais en perdant mon sang. Je continuais de la regarder et un sourire attérisa sur mes lèvres. Voilà, s'en était finit pour moi et c'était mieux ainsi. Je me sentais de plus en plus faible et je finis par m'appuyer contre tombe, tout en continuant de la regarder en souriant. Voilà, pour la première fois, j'étais capable de faire ce geste que j'avais voulu faire depuis trois ans sans y arriver. Peut être que le fait d'avoir enfin trouver celle qui avait tué Leila me libérais et que je pouvais enfin me suicider ou alors était ce parce que j'avais vu la mort de prês en pensant qu'elle me mordrait? Je n'en sais rien, en tout cas, j'en étais capable maintenant.

    "Aller fais toi plaisir, de toute façon, ce n'est plus qu'une question de temps!"

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm sorry for what i did; With Keziah.   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm sorry for what i did; With Keziah.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oh yeah and I think I'll go to Boston :: Granary Burying Ground-
Sauter vers: