AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't love you; With Liam.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: I don't love you; With Liam.   Mer 31 Déc - 4:30


    Liam. Et voilà que ce prénom était de retour dans mes pensées. Cela faisait précisément trois jours que je n'avais pas bu de sang, ni humain, ni animal. Et tout ça à cause de lui, car il m'arrive d'avoir des périodes où son nom me hante et quand cela arrive, je n'arrive pas à toucher une seule goutte de sang, même si elle est près de moi, j'arrive à lui résister. À vrai dire, on peut dire que la seule chose dont j'ai envie à ce moment-là, c'est bien son sang à lui. Ce sang que j'ai goûté pour lui sauver la vie, par amour. Non tout ça ce sont des conneries, pourquoi une personne transformerait une autre personne en un monstre par amour ? J'étais cela pourtant et je m'en voulais à un point terrible. J'aurai pu me tuer près de lui et tout cela ne se serait pas passé. Si seulement j'avais réfléchi ne serait-ce qu'un peu, je n'en serais pas là aujourd'hui.

    Après m'être arrangée les cheveux, je sortis de ma chambre d'hôtel pour me rendre à l'extérieur. Où ? Je n'en avais encore aucune idée, une chose était sûre, j'avais besoin d'air frais. Je me fondis dans la masse, résistant au sang de toutes les personnes qui réclamaient une attaque. Avec le temps, j'y avais finalement réussit et aujourd'hui, je ne me nourrissais que des personnes qui faisaient le mal sur Terre. Bon, peut être que ce n'était toujours pas très "bien" mais c'était déjà ça. Le temps n'était guère beau, heureusement que j'avais pensée à prendre mon long manteau noir pour donner l'air d'une humaine. Sinon là, avec la jupe et le tee-shirt à manches longues que je portais en dessous, j'aurai déjà été démasqué par les chasseurs. Je sentais des hommes poser les yeux sur moi, des imbéciles qui pensaient sûrement avoir une chance avec moi. En vengeance, je ne leur accordait même pas un regard. Au fil du temps, vous finissez par vous lasser de votre beauté vampirique.. non sans blague, je n'avais pas remarqué tiens. Même les humains vont finir plus beau que nous si ça continue comme ça.. enfin surtout si notre espèce survie. Oui, car plus de l'un des notres était tué chaque jour et nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ça. Je me demande quand mon jour viendra.. peut être même que c'est aujourd'hui. Tant pis, j'accepte mon sort, de toute façon une vie ainsi ne vaut pas la peine d'être vécue. Une vie comment ? Une vie où vous êtes seule, comme la mienne. Bref, ne nous attardons pas sur ce passionnant sujet qui fait partie de la vie passionnante d'Elizabeth Helsingers. Passionnant tout ça, non ? Ouais.. Ne sachant quoi faire, je me condamne à aller faire un tour du côté de Quincy Market pour voir quels nouveaux vampires étaient en voie de rédemption. Non pour me foutre d'eux, quoique c'était assez tentant il fallait me l'avouer, mais au fond de moi, j'aurai voulu être parmi eux. Cependant, je ne savais pas vraiment si j'aurai été capable de résister au sang humain pour l'éternité. J'arrangea une de mes mèches derrière mes oreilles et j'arriva à destination. Que des vampires, quel plaisir ça pouvait faire de se sentir en famille.. Sauf qu'eux, ils n'étaient pas ma famille, ça je n'en avait plus, même Kaelyn.. En pensant à elle, je me demande si elle est ici celle-là, après tout ces vampires ils sont sa nouvelle famille.

    J'étais dans une sorte d'allée et j'évitais de nombreux regards. Certains me connaissaient et ils savaient ce que j'étais. Peut être avaient-ils l'espérance que j'étais sur la bonne voie. Quels cons franchement. Je leur montra les crocs pour montrer que je n'étais pas là pour ça, mais après avoir fait cela, je commença à me questionner. Pourquoi j'étais là ? Aucune réponse ne vint. Enfin la seule chose que je vis venir fût un vampire nommé Earl que j'avais rencontré deux semaines auparavant. Il m'arrêta dans ma marche pour me questionner.. rah ces vampires.

    « Excusez-moi Eli.. »

    Je le coupa d'un geste de la main, comment quelqu'un de son genre, quelqu'un qui faisait honte à notre espèce osait-il prononcer mon nom hein ?

    « Que veux-tu ? »

    « Tout d'abord, vous demandez ce que vous faites ici, parmi nous. Je ne pense pas que ce lieu soit adéquate pour quelqu'un de votre.. genre. Nous ne voulons en aucun cas la bagarre ici alors.. si c'est ce que vous êtes venu chercher, vous pouvez repartir. »

    J'étais outrée, mais des questions me hantaient la tête. Je n'avais pas donné mon prénom à Earl et pourtant il allait m'appeler Elizabeth. S'en était trop, je me retourna pour regarder aux alentours mais je ne reconnaissait personne, du moins personne qui ne saches comment je m'appelle. Je repose mon regard assassin sur Earl.. Après tout, il avait peut-être eu la chance de rencontrer Kaelyn, ma jumelle. Il pouvait être une piste.

    « QUI T'A DONNEE MON NOM VAMPIRE ? REPONDS MOI TOUT DE SUITE OU TU PEUX ETRE CERTAIN QUE TU RESSENTIRAS CE QUE BIEN DES VAMPIRES NE SOUHAITENT PAS SUBIR. ET DIT À TES COPAINS D'ARRETER DE M'ENCERCLER, JE SUIS PLUS AGEE QUE VOUS TOUS ET VOUS NE FEREZ PAS LE POIDS. »

    Ses tremblements firent apparaître un sourire sur mon visage, je l'attrapa par le col, le soulevant du sol sans aucun mal et je le vis faire des gestes à ses amis pour qu'ils se reculent. Faire peur, j'aimais ça mais dans ces moments-là, il fallait que j'avoues que je me faisais peur à moi-même aussi.

    « Réponds-moi ! »

    Je n'avais pas changer de ton, j'étais toujours aussi arrogante et agressive. Je le vis lever légèrement le doigt derrière moi pour désigner une voix que je ne connaissais que par coeur. J'en lâcha le vampire Earl qui s'étala à terre et je me retourna pour lui faire face. Il était là devant moi, Liam.

    « C'est moi Elizabeth qui lui ait donné ton nom, pardonne moi mais c'est eux qui voulait le connaître à tout prix et tu me connais je n'ai pas su résister à te trouver de nouveaux admirateurs. »

    Bien, il était toujours aussi arrogant. Moi, là, il m'énervait. Je serra les poings même si je mourrai d'envie de me jeter dans ses bras et de capturer ses lèvres. Il s'était un peu coupé les cheveux depuis le temps, ça lui allait bien, mais je préférai avant. Avant, c'était il y a déjà bien très longtemps.

    « Et bien je vois que vous vous êtes tous donner le rendez-vous.. vous êtes tous à Boston c'est ça ? Liam, Kaelyn et compagnie.. youhou, faut que je déménage et moi qui me plaisait tant ici. » Je lui fit un sourire qui n'exprimait pas vraiment un sourire. « Si tu permets.. »

    Je m'avança dans sa direction pour partir, mais il m'en empêcha du bras.. Comment j'avais pu être sotte au point de croire qu'il me laisserait partir ainsi. Non il devait se venger, pour tout ce que je lui avais fait, c'était logique..

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam A. Sparks
RUSSIA'S GREATEST LOVEMachine
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 25
Mood : GuiltY
Music : PlayGround Love - Air
Pseudo : Springfield
Date d'inscription : 28/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 17/20

MessageSujet: Re: I don't love you; With Liam.   Dim 25 Jan - 23:47


(C) WHITEGOLDPEARLS & FADE_OUT @ LJ



    Quincy Market. Un endroit que je n'aimais pas vraiment, un repère de vampires en rédemption, un repère connu de tous, et il le serait tôt ou tard des chasseurs, c'est pourquoi je ne m'attardais que très peu ici, pour ne pas être découvert, pour ne pas être démasqué, seulement, pour éviter d'être tué. Même si je ne trouvais aucun sens à ma vie, je ne voulais quand même pas mourir, mourir seul, face au monde entier. Du moins, avant de mourir, je me devais de régler de nombreuses choses. Dont une, ici, au Quincy Market. Un vampire était rentré en contact avec moi, selon lui, j'étais la seule personne qui pourrait identifier un vampire carnivore qu'ils avaient repéré, il n'y a pas si longtemps en ville. A quoi est-ce que ça pouvait les avancer de connaître l'identité de ce vampire, à part à se créer des ennuis? J'ai tout de suite pensé, qu'ils avaient fait appel à moi car je travaillais dans un endroit plutôt fréquenté, et par tout type de personnes. Mon trench noir reposait sur mes épaules, par dessus une chemise blanche et un pantalon beige. Mes bottines en cuir noir étaient confortables, mon corps était plus blanc et plus froid que jamais, alors que je déambulais dans les allées de cet endroit lugubre. Une personne arrivait face à moi, d'un pas déterminé, une fois à ma hauteur, l'homme en question s'arrêta, me saluant poliment, et me demanda si je reconnaissais ce vampire, photo à l'appui. En une fraction de seconde, je manquai de perdre pied, je n'avais plus vu ce visage depuis de nombreuses années, et pourtant il me faisait toujours le même effet. Quand on était entré en contact avec moi, j'avais tout de suite pensé qu'on me demanderait d'identifier un homme, que le vampire carnivore était un homme. Mais non. C'était une femme... La femme : Elizabeth. Je me tournai vers le vampire, d'un air indifférent.
    « Elizabeth Helsingers. Ne la sousestimez surtout pas, elle est très douée dans son genre. »
    C'était certes, une femme, mais elle n'en était pas moins forte. De plus, elle avait quelque chose que nous les hommes nous n'avions pas : la séduction. Elizabeth était la plus belle chose que je n'avais jamais vue, et honnêtement, je n'arrivais pas à croire que quelqu'un pouvait lui résister. Même moi, je n'avais pas su. C'est pourquoi il ne fallait pas la sous-estimer, elle était bien plus douée qu'on ne pouvait l'imaginer, elle était maligne, et dans ses heures de méchanceté, elle pouvait être démoniaque. Le vampire me remercia de mon aide, et m'invita à rester un instant ici, histoire de faire connaissance avec les gens du coin. Je passais la main dans mes cheveux, quand mon compère et moi-même entendirent l'agitation qui se tramait non loin d'ici. Nous nous dirigeâmes, près d'un attroupement de vampires. Je reconnus la voix féminine tout aussitôt, elle était là. Que faisait-elle ici? Cela allait être la première fois que je la reverrais depuis des années. Je ne voulais pas m'avancer, je ne voulais pas être confronté à son image en chair et en os, je ne pouvais pas me faire ça... Elle n'avait pas le droit.
    « QUI T'A DONNEE MON NOM VAMPIRE ? REPONDS MOI TOUT DE SUITE OU TU PEUX ETRE CERTAIN QUE TU RESSENTIRAS CE QUE BIEN DES VAMPIRES NE SOUHAITENT PAS SUBIR. ET DIT À TES COPAINS D'ARRETER DE M'ENCERCLER, JE SUIS PLUS AGEE QUE VOUS TOUS ET VOUS NE FEREZ PAS LE POIDS. »
    Je m'obstinais à me terrer derrière les autres, à ne pas surgir de ma cachette, et qu'elle ne puisse pas surgir dans la mienne. Le vampire avec qui j'avais parlé plutôt me presser d'un regard que je n'aurais pu imité, et je me sentis obligé de m'avancer. Le petit groupe s'écarta pour me laisser passer.
    « C'est moi Elizabeth qui lui ait donné ton nom, pardonne moi mais c'est eux qui voulait le connaître à tout prix et tu me connais je n'ai pas su résister à te trouver de nouveaux admirateurs. »
    Elle aussi était surprise, je le vis rien qu'à l'expression de son visage. Après tout, nous étions comme Bonnie and Clyde, les gens voulaient notre peau, mais, nous nous aimions, enfin... Je l'aimais. Elle, elle ne m'aimait pas, elle me l'avait dit, et il fallait bien que je m'y fasse. Elle était toujours aussi belle, elle avait changé, ses cheveux avaient poussé, et elle paraissait usée. Comme si, elle n'avait pas envie d'avoir cette expression méchante sur le visage mais qu'elle en était obligée.
    Elle prit sa mine énervée, ce qui m'arracha un sourire, je voulais qu'elle voit que moi aussi j'étais prêt à évoluer. Elle tenta de s'en aller, mais dans un élan de courage, je l'en stoppais avec mon bras. Elle se devait de rester là, elle n'avait pas le droit de partir comme ça.
    « Qu'est-ce que tu es venue faire dans un repère de vampires végétariens, miss mangeuse d'hommes? »
    J'affichais une mine désappointée. Je ne me reconnaissais plus, je l'aimais, mais je n'écoutais pas mon coeur, j'avais envie qu'elle me dise qu'elle m'aimait, que nous vivrions ensemble, heureux. C'était mal parti. Elle l'avait nié une fois, elle le ferait bien une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I don't love you; With Liam.   Dim 1 Fév - 4:04




    Une envie, une démangeaison, c'est toujours du pareil au même. Quand sa main toucha mon bras pour m'empêcher d'aller ailleurs, quatre vingt cinq mille frissons parcoururent mon corps en l'espace temps de vingt trois secondes. S'il ne m'avait pas empêcher de partir, je serais certainement en train de tuer au minimum sept humains à cause l'avoir rencontrer, lui, Liam. Longtemps, très longtemps j'avais rêver et imaginer toute sorte de stratagèmes possibles pour m'excuser et pour le retrouver, lui et lui seul, sauf que à présent, en étant face à lui, j'avais étrangement perdue cette envie basée sur des regrets. Sans laisser paraître la peine, je posa mes yeux sur les siens, des tas et des tas de souvenirs me revinrent. Des souvenirs qui pourrait être l'équivalent d'un rêve d'un gamin de cinq ans, sauf que contrairement à lui, moi j'arrivai à m'en rappeler, à me rappeler de tout. La rencontre, le bal, les rendez-vous, les rires, les excuses, l'accident, son sourire, ses cheveux, ses lèvres, ses joues chaudes, son cou, la lumière des phares, son sang. Les flash-back allaient du rêve au cauchemar. Pourtant, quand je ressentais le sang de Liam battre contre le sien, aucune sensation de dégoût ne me vins. J'avais aimer Liam, j'avais aimer son sang aussi. Il était de loin, le plus délicieux met qui m'avais été offert. Sauf que en revoyant par la suite le visage de Liam entre mes mains, tentant de se débattre contre le venin que je lui avais injecter en guise de remède, je me figea. Le monde avait disparu autour de moi, seul Liam était encore visible à mes yeux couleur rouge pour cause du sang humain que je buvais. Mes yeux étaient une antithèse de ceux de Liam qui quand à eux étaient or et prouvaient son régime végétarien. Je coupai également ma respiration, c'était comme si un simple toucher de Liam m'avais fait perdre tous ses moyens, à moi, la vampire sanguinaire.

    « Qu'est-ce que tu es venue faire dans un repère de vampires végétariens, miss mangeuse d'hommes? »

    Ce peu de mots la firent redescendre sur Terre. Premièrement, cette fois-ci elle était assez proche pour remarquer que sa voix n'avait pas changer, sauf peut être qu'elle semblait plus froide et blessée. Deuxièmement, elle arrivait à sentir le son plus proche, à sentir ses lèvres plus proches. Troisièmement, je le sentais, proche de moi, après tant d'années. Je détourna alors mon regard, faisant mine de regarder les autres végétariens qui envahissaient Quincy Market et qui avaient tous les yeux rivés sur moi et mon ancien ami. En réalité, je ne voulais pas qu'il remarque un certain bonheur que mes yeux avaient décider de montrer et si je le regardais directement dans les yeux, ma paire m'aurait trompée, Liam me connaissait trop bien pour être duper. Je fixai mon attention sur l'ancien vampire qui m'avait interpeller, je fis en sorte de m'énerver intérieurement contre lui pour que quand je regarderais Liam, il ne verrait pas que j'étais heureuse de le retrouver. Je me bénissais d'avoir des plans aussi géniaux puisque quand je fis face à Liam, ce dernier n'affichait toujours pas de sourire. J'avais donc réussis.

    « Parce que tu crois vraiment que... »

    Je m'esclaffai et je me mis à montrer la foule autour de moi d'une main puisqu'il tenait toujours mon bras fermement. Mon rire le troubla et j'haussai les épaules. Je n'avais rien dis pour qu'il se sentes mieux, je m'étais seulement contenter de me moquer de la situation. Petit à petit, mes rires s'effacèrent pour laisser place à mon visage de glace. Je me débattis et il finit par lâcher mon bras. Je soupirai et je croisa mes bras, comme si j'étais agacée alors que au contraire, la situation était bien plus qu'agréable.

    « Liam, Liam, Liam. Pardonnes moi d'avoir penser que tu étais suffisamment intelligent pour te souvenir que je ne parles pas de ma vie à quelqu'un, face à des inconnus. »

    Personellement, j'avais déjà une idée pour la suite de la soirée même si je n'étais pas certaine de vouloir cela. Il fallait dire que je n'avais pas vraiment le choix et que de renouer des liens avec Liam était le seul et unique moyen de ne pas le perdre.. pour toujours. Cependant je n'en étais pas au point de lui avouer que si j'étais là, c'était pour lui. Ah ça non !

    « Mais si tu m'emmènes ailleurs, peut être que je te raconterais. »

    Il était trop faible et j'en profitai. Je savais que Liam m'emmenerait ailleurs, même si il ne le voulait pas. Cela avait toujours été ainsi. Si mon visage était triste, fatiguée.. Il était de nouveau guérie puisqu'il arborait presque une sourire.

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam A. Sparks
RUSSIA'S GREATEST LOVEMachine
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 25
Mood : GuiltY
Music : PlayGround Love - Air
Pseudo : Springfield
Date d'inscription : 28/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 17/20

MessageSujet: Re: I don't love you; With Liam.   Mar 3 Fév - 19:37




    Le contact avec sa peau m'arracha le coeur, elle était toujours aussi douce. Pendant l'espace d'une fraction de seconde, je vis comme une lueur d'amour dans ses yeux, une lueur que je voyais souvent, pendant nos vieux jours. Cela faisait tellement longtemps, tellement longtemps, que ce contact me renvoya la réalité en pleine figure. Je l'aimais comme un fou. Voilà, ça, c'était mon problème. J'étais complètement prisonnier de son image, de la marque qu'elle avait laissé en moi. Pourtant, une autre partie de moi la détestait, la partie de moi qui était sans aucun doute la plus intelligente. Elle ne m'aimait pas, et cette partie de moi ne l'aimait pas non plus, elle m'avait abandonné après m'avoir transformé en bête féroce.
    Pendant des années, j'avais tenté d'imaginer le jour où je la reverrais enfin. J'avais eu deux versions majoritaires.
    1ère version :
    En haut de la tour Eiffel, c'était un monument que nous avions souvent regardé en photo, elle y était déjà allée plusieurs fois, tandis que moi, je n'y avais encore jamais mis les pieds ni avant, ni maintenant, je ne pourrais pas y aller, pas sans elle. Elle serait habillée dans sa robe préférée blanc cassé, et moi je serais habillé comme toujours. Elle me verrait, et elle courrait vers moi, heureuse de me voir enfin, après toutes ces années. Puis, nous nous aimerions pour toujours.
    J'avais sûrement trop vu le jour où j'ai imaginé cette scène-là.
    2ème version :
    Dans la taverne où je travaille actuellement, il y aurait beaucoup de bruit, elle s'assiérait face à moi, au comptoir, elle me regarderait de son regard supérieur, et méchant, en voyant ma faiblesse, en lisant la fureur et l'amour dans mes yeux. Elle aurait fini sa bière et serait partir, en lâchant son rire mesquin, et me laissant, seul, encore une fois.
    EN COURS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I don't love you; With Liam.   

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't love you; With Liam.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oh yeah and I think I'll go to Boston :: Faneuil Hall et Quincy Market-
Sauter vers: