AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Max Anyssa Andreff | Finish

Aller en bas 
AuteurMessage
Max A. Andreff

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 27
Pseudo : Dori
Date d'inscription : 01/08/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 10/20

MessageSujet: Max Anyssa Andreff | Finish   Dim 2 Aoû - 1:05


    Absolution


    Nom et prénom : Andreff Max Anyssa
    Age : En apparence, je suis une jeune femme jeune, très jerune. On me donne facilement 20-21 ans. Mais en réalité, je suis beaucoup plus vielle que cela. 500 ans? Non, quand même pas. Mais facile plus de 100 ans. 134 ans pour être précise.
    Lieu de naissance : Une petite ville dans la Sibérie profonde qui a disparut depuis. Même moi j'ai oublié le nom de cette ville.
    Nationalité : Russe
    Sexualité : Hétérosexuelle
    Travail : Gardienne de musée.
    Code se trouvant dans le règlement :
    Spoiler:
     



    Because I'm Max A. Andreff



    Caractère : Ne pas croire que Max soit toujours aussi sur d'elle même. Certes, c'est la première impression qu'elle doit: sur d'elle, bien dans sa peau et plein d'autres choses toute plus gentilles les unes que les autres. Mais qui donc connais la véritable Max? Très peu de gens en l'occurrence. Tout le monde voit ce qu'elle veut laisser voire d'elle même: une jeune femme pleine d'assurance, qui n'hésite pas à être franche, trop même. C'est peut être l'un des gros défauts de la Lycante, sa franchise à toute épreuve. Dés qu'une chose ne lui plait pas elle le dit. Tout comme elle est franche sur ses sentiments. Elle fait bien sentir aux autres si elle les apprécie ou pas. Elle donne aussi l'impression qu'elle a confiance en elle, qu'elle a de l'assurance dans tout ce qu'elle entreprend... Si seulement tout cela était vrai. Max est une jeune femme qui porte et qui portera éternellement un masque pour cacher la blessure que son coeur n'arrive pas à refermer depuis pourtant plus d'un siècle maintenant. Max souffre c'est indéniable. Mais on ne peut lui reprocher d'être distante avec les gens... Quand on ne la connait pas, elle peut paraitre froide, sans pitié ou même méchante. Mais ses amis vous dirons que c'est juste une impression et que sinon, c'est une jeune femme douce et gentille avec n'importe qui. Malgré un regard vivant et souriant, elle garde un visage neutre et une expression de "approche pas, je mords" qui cadre bien avec sa nature de Lycante. Mais c'est une jeune femme attentionné avec ses amis, et qui ne supporte pas de voire une personne souffrir. Oui, il est clair que Max est assez paradoxale.

    Physique : On ne peut pas dire que Max sorte de l'ordinaire. C'est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus banal, de longs cheveux noirs, bouclés ou non, cela dépend du temps qu'il fait dehors. Si jamais le temps est sec, Max a de longs cheveux noirs raides et souvent attachés en queue de cheval mais si il pleut... Elle ressemble un peu à un mouton. Certes, elle ne frise pas mais elle ondule fortement. C'est pourquoi vous ne la verrez jamais dehors quand il pleut ou quand il vient d'y avoir une averse, sous cas de force majeur. Sinon Max possède deux yeux noirs brillants et bien vivants malgré le fait qu'elle soit morte. Mais mise à part cela rien ne peut différencier Max d'une simple humaine, ou alors, il faut être très intime avec elle porte encore la cicatrice des crocs du loup dans son dos, là où elle a été mordu. Mais cette morsure est généralement caché par un t-shirt ou une robe noir. Pourquoi noir? Max trouve cette couleur assortit à ses cheveux et son caractère. C'est aussi bête que cela.

    Quel genre de loup est vôtre personnage ? : Max n'a pas choisit de devoir un loup garou. Elle aurait put éviter, elle aurait préféré. Mais elle a fini par s'habituer à cette partie d'elle, cette partie qu'elle ne contrôle pas. Cette partie d'elle qui, chaque nuit de pleine lune devient incontrolable malgré le fait que Max choisisse la plus part du temps de se transformer ou pas. La jeune Lycante ne supporte pas l'idée que quelque chose en elle soit plus forte que sa conscience. Mais bon, comme elle le dit elle même "on finit par s'y faire." mais elle aimerait pouvoir dire que c'est la même chose pour elle. Mais la chose qu'elle n'aime pas, c'est le caractère du monstre, car elle ne trouve pas d'autres mots pour parler de lui, qui vit en elle: c'est une créature féroce et sanguinaire. Qui n'hésite pas à tuer quiconque se trouve sur son chemin. C'est pour Max se cache toujours dans un endroit où elle est sur de ne croiser personne quand elle se transformera sans contrôle les nuits de pleines lunes. Même si elle sait que le seul moyen de s'en sortir est de mourir, elle aimerait être délivré du monstre qui sommeil en elle.



    The player




    Pseudo : Dori
    Avatar : Amy Lee
    Âge : 18 ans
    Comment trouvez vous le forum, le contexte est-il facile à comprendre ? : Le forum est super. Un contexte certes long mais facile à comprendre.
    Où l'avez vous connu ? : Sur Leave Out All The Rest.
    Une déclaration ♥️ ? I love les forums RPG ^^


Dernière édition par Max A. Andreff le Dim 2 Aoû - 11:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max A. Andreff

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 27
Pseudo : Dori
Date d'inscription : 01/08/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 10/20

MessageSujet: Re: Max Anyssa Andreff | Finish   Dim 2 Aoû - 1:05

This is the story of my life



    De la naissance à aujourd'hui : Dire que ma vie a été parfaite est l'embélir, la rendre plus belle qu'elle n'est réellement. Je n'ai fait que vivre dans la souffrance et la privation. Loin d'être riche, mes parents n'ont jamais eu la chance d'être nés dans un autre pays que la Russie, en pleine Sibérie, région qu'ils n'ont jamais voulu quitter, même après ma naissance. Sans argent et sans terre à exploiter, ma famille souffrait de famine dés le retour de l'hiver et bien après ma naissance, nous ne nous nourrissons que du maigre lait que les vaches de la famille voulaient bien nous donner. Mon père a d'ailleurs plusieurs fois songer à les tuer, pour nous donner de la viande mais il était trop attaché à ses vaches pour le supporter. Ma vie de souffrance commençait ainsi, dans une Russie, ou plutôt une Sibérie, qui ne fait pas de quartier dans les plus faibles. Mais je vous parle de ça, c'était la Sibérie d'y a plus d'un siècle. Et déjà, il ne faisait pas bon y vivre. Retiré dés mon plus jeune âge à mes parents, je devais alors avoir 4-5 ans, je fus envoyer en France, où on me mis dans une famille avec, peut être, un meilleur niveau social que mes parents mais ce n'était pas le paradis.

    Exilé dans un pays inconnu, je dépérissais loin de mes parents. Et pourtant, ma famille d'adoption faisait tout pour me rendre heureuse. J'eus donc deux demis frères et soeurs mais ce n'était pas pour me redonner le sourire. Non, la seule chose qui m'aidait à survivre, c'était l'idée qu'à 18 ans, je pourrais repartir chez moi et revoir mes parents. On m'envoya à l'école où les élèves se moquaient de moi à cause de mon étrange accent et mes traditions venues d'ailleurs. J'étais la bête noire, la chose qu'on évite et qu'on laisse dans son coin. Et oui, les enfants peuvent être cruels entre eux.

    Mais bon, passons, c'est loin d'être la partie de ma vie que je préfère. Après tout, qui aime se souvenir de moments qui ont été dur à vivre? Pas moi en tout cas. Donc autant vous dire que je ne vous parlerez presque pas des années qui suivirent. Enfin si, peut être de la dernière année qui précéda mes 18 ans. Bravo, beau calcul. Exact, j'avais 17ans. L'année scolaire ne s'était pas trop mal passé malgré des moqueries sur mon accent, encore et toujours. Mais j'avais deux amis, un gars et une fille. Nous étions le trio infernal, toujours ensemble. Mais nous furent séparé par la mort d'un des nôtres. Étrange mort d'ailleurs, du sang mais pas de cadavre. Notre ami, le seul garçon qui ait jamais été gentil avec moi, avait été tué et nous n'avions, mon autre amie et moi, aucun corps pour faire notre deuil. Le duo fut donc dissolu à cause de cette mort qui laissa entre mon amie et moi, une haine qui me détruisit encore un petit peu.

    C'est pourquoi je ne regretta pas de partir pour la Russie. Commencer une nouvelle vie, revivre avec ma famille. Pouvoir enfin vivre comme je suis. Mais pourquoi cela ne s'est il pas passé comme prévu?

    La transformation ; Ce n'est pas la période de ma vie la moins ennuyante, c'est celle qui m'a fait comme je suis mais on ne peut pas dire que j'en sois fier. Comment je suis devenu un loup garou? Par une nuit de pleine lune. En me promenant seul dans les bois, je sais, c'était pas le plus recommandé mais j'étais pas censé savoir que les loups garous existaient, enfin, je me promenais dans les bois enneigés et silencieux. Autant dire que ça faisait gloque et que j'étais pas trop trop rassuré. Alors que je me demandais pourquoi j'avais eu une idée aussi folle, un bruit se fit entendre dans les arbres en face de moi. Il faisait nuit mais la lune m'éclairait bien et je pus donc voire que c'était un loup. Un loup solitaire ne s'attaquerait jamais à une humaine alors j'étais assez rassuré de ma rencontre. Je m'avançais calmement en direction du loup et fut assez étonner de ne pas le voire fuir mais bien de marcher à ma rencontre. De moins en moins rassuré, je fis donc demi tour et me mis à courir. C'était pas le plus recommandé car le loup lui aussi se mit à courir à ma poursuite. Je n'aurais pas pus le semer mais le fait est que je me pris les pieds dans une racine d'arbre et que je me retrouvais vautré dans la neige. Le temps que je me retourne sur le dos, le loup m'avait déjà attaqué. Je me rappelle juste d'une morsure douloureuse et ce fut le trou noir. A mon réveil, j'étais toujours dans la forêt mais il faisait jour. J'avais alors, en face de moi, un homme d'âge mur. Trop endolori pour bouger, je remarquais alors la quantité de sang que j'avais perdu. J'aurais du être morte alors pourquoi étais je toujours vivante. L'homme me prit dans ses bras et me porta dans une grotte... Tout en me soignant, il s'excusa de m'avoir attaqué et me raconta son histoire ainsi que la mienne, enfin, il me raconta ce qui s'était passé après que je me sois évanoui. Ainsi, j'étais devenu un loup-garou, un mythe... Enfin, c'en était plus un en l'occurrence. Et moi, à l'âge de 22 ans, je venais de mourir. Avouez que c'est pas la vie que tout les ados rêvent d'avoir. Comme mon ami, j'eu droit à un enterrement sans corps et, avec l'homme qui m'avait donné ma nouvelle vie, nous partîmes aux Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Max Anyssa Andreff | Finish
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)
» Mackenzie Foy ~ Vìktoria Andreff-Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: They have to walk :: Here they come-
Sauter vers: