AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help me ! I speak with devil.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kristen Anderson
I'm a vampire. Kill me.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 26
Mood : Desperate.
Music : J'ai peur - Little
Pseudo : Hoz
Date d'inscription : 23/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: Lycéenne
Self Control: 18/20

MessageSujet: Help me ! I speak with devil.   Mer 18 Mar - 21:40


    * Soirée plutôt agréable pour une fois. Le film était pas mal et les gens ne m'ont pas embêté toutes les cinq minutes. Ils commencent sérieusement à me taper sur les nerfs. *

    Je marchais tranquillement. Voulant rentrer chez moi, juste marcher tout droit jusqu'à ouvrir la porte de ma maison et partir dans ma chambre pour finir la nuit à faire je ne sais quoi. Je voulais vraiment me poser sur mon lit ou devant l'ordinateur, j'en avais marre de voir cette ville autour de moi avec ces gars qui ne peuvent pas s'empêcher de vous siffler pare qu'ils voient une fille seule passée dans la rue aussi tard et aussi parce qu'ils ne sont plus très net. J'espérais ne pas avoir de problème pour rentrer, ne rencontrer personne pour ne pas rester plus longtemps ici, ou alors un vampire tout comme moi ne me gênerait pas, au moins je ne serais pas seule et on me laisserait peut-être tranquille. Mais c'était sans compter sur mon incapacité à éviter les ennuis. Un groupe de jeunes m'appelait du trottoir d'en face, des mots que je ne répéterais pas ... Sous aucun prétexte. L'un d'eux commença à traverser pour me rejoindre, j'accélérais le pas pour ne pas avoir me débattre. J'aurais dû essayer de ne pas lui faire de mal sinon et ça m'aurait déranger de m'inquiéter à cause de lui. Il accéléra lui aussi et ses compagnons le rejoignaient sur la route.

    « Allez ma belle, viens par ici. Ne soit pas timide voyons ! » me lanca le premier.

    Je me stoppais, le regardait avancé, l'air heureux que je me sois arrêtée et tournée vers lui. Il était plutôt grand, musclé, juste ce qu'il fallait. Il avait les yeux marron et son teint était tel qu'on aurait dit qu'il ne s'était pas lavé depuis des semaines. Il continua de parler, m'incitant à rester. Je revenais dans ma position initiale et repris mon chemin, lorsque je vu son ombre, dessinée par les lampadaires, apparaitre juste à mon niveau. Il était plus près que je ne le pensais et ses amis ne tarderaient pas à nous rattraper. J'étais dans une impasse, il fallait que je trouve un moyen de m'en sortir, de leur donner une bonne leçon, sans pour autant leur faire trop de mal et sans me faire remarquer non plus. Si un chasseur passait par là je serais remarquée de suite, et là j'aurais peut être un peu plus de mal à m'en débarrasser. Je continuais d'avancer, cherchant une échappatoire possible lorsque j'entrevue une ruelle à deux pas de là où nous étions. J'accélérais encore, le gros loubard à mes trousses et tournais aussi sec. Erreur ... Ce n'était pas une ruelle, mais une impasse. Là j'y étais vraiment. Il fallait que je m'occupe d'eux, sans faire de dégâts. Je jouais le rôle de la pauvre fille apeurée à merveille, si bien qu'ils s'approchaient tous en souriant et en me regardant avec des yeux de merlans fris en espérant pouvoir me toucher.

    « Ne t'en fais pas, nous ne te ferons aucun mal ... Bien au contraire. »

    Ils se mirent tous à rire, moi y compris mais intérieurement au risque de gâcher tout mon scénario. Ils s'avançaient encore et encore. Le costaud était à deux pas de moi, je me préparais à lui empoigner le bras pour lui tordre assez pour qu'il est mal et pas trop pour qu'il ne tombe pas en miettes. Mais quelque chose retint notre attention à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://EvilDevilinthe-H.skyblog.com
Gabriel Johnson
Let me be your best ennemy
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 31
Date d'inscription : 02/03/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 19/20

MessageSujet: Re: Help me ! I speak with devil.   Jeu 19 Mar - 4:41

    Boston. Gabriel était en ville depuis peu de temps, attendant sans relâche un signe de son Supérieur. En attendant, il devait se fondre dans la masse, rien de bien compliqué quand on sait qu'il avait fait ça toute sa vie -toute sa longue vie-. Mais voilà, ca faisait plus de 6 mois qu'il n'avait eu aucune indication, si bien qu'il commençait à s'ennuyer énormément. Pas une seule âme à ramener? Pas un seul humain à terrifier? Rien de tout ça? Il enfonça ses mains dans ses poches, laissant échapper un petit soupir las. Il lui fallait de l'action, quelque chose pour l'occuper, sans quoi il deviendrait complètement fou.
    C'était amusant combien la ville recelait de peur. A chaque pas qu'il faisait, chaque rues qu'il traversait, chaque pas de portes qu'il passait, il inspirait profondément, se nourrissant de la peur de ces êtres sans défenses qu'étaient les humains. Il se faisait tard et le jeune homme savait que les humains ne se sentaient pas rassurés à la tombée de la nuit, beaucoup trop de danger les enveloppait pour qu'ils se sentent en sécurité: des voleurs, des gangs, des fous en liberté... Et encore, il ne comptait pas les vampires, loup-garous ou autres créatures surnaturelles qui avaient le don d'effrayer ces humains sans rien faire.
    Aujourd'hui ne dérogeait évidemment pas à la règle, la ville puait la peur, et Gabriel s'en sentait d'autant plus puissant... et d'autant plus frustré de ne pas pouvoir se défouler... Si ca continuait, il devrait se résoudre à aller libérer sa force autrement. Un nouveau souffle de puissance l'envahit, tellement soudainement qu'il s'arrêta et ferma les yeux, un petit sourire en coin se dessinant sur ses lèvres. Cette personne était tout proche. Le jeune homme serra les poings et aperçut une silhouette se détacher dans la pénombre de la nuit. Elle avait l'air pressée, apeurée, c'était certainement la responsable de ce flux de puissance. Il observa tout d'abord la scène. A en croire par sa démarche et sa stature, c'était une jeune femme. Gabriel se mit en marche dans sa direction, se rendant compte par la suite qu'elle était suivie par tout un groupe d'hommes à l'allure louche (enfin, pour des humains). Il était intéressé, peut-être qu'il avait finalement trouvé son terrain de jeu du jour. La jeune fille bifurqua dans une ruelle et bientôt ses poursuivants la rejoinrent; Gabriel accélera le pas, les poings et la mâchoire serrés par l'importante énergie qui se diffusait dans ses veines, dans son corps:

    - Ne t'en fais pas, nous ne te ferons aucun mal ... Bien au contraire. entendit-il l'un des hommes dire avant d'éclater grossièrement de rire.

    La jeune fille était prise au piège, acculée entre le mur de l'impasse et la barrière illusoire que formaient ses assaillants. Elle semblait pétrifiée par la peur, pluss que "semblait", elle était pétrifiée. Gabriel fit un pas dans l'allée, analysant rapidement la situation. Il ne voulait pas utiliser son pouvoir de chuchoteur, pas dans l'immédiat en tout cas, non, il avait besoin de se défouler:

    - Hey! s'exclama t-il haut et fort, mettant fin à leur petite partie de rigolade. Ca en fait du monde pour une seule fille vous trouvez pas?
    - Hey qu'est-ce t'as toi? répondit le plus grand, avant d'ajouter un ton plus bas, à l'un de ses confrères. Occupe-toi de lui Stan.

    Le dénommé Stan ne se fit pas prier, il approcha à grand pas, l'air assuré, et se planta à quelques mètres à peine de Gabriel. Ce dernier ne broncha pas, soutenant le regard du type d'un air mauvais, un petit rictus lui chatouillant dangereusement les lèvres. Qu'est-ce qu'il comptait faire maintenant? Il lui siffla de dégager, sans quoi il risquait de regretter d'être venu mettre son nez dans les affaires des autres. Ce à quoi, le démon ne répondit rien, il avait bien appris au fil des temps, que le silence était la meilleure des armes pour faire sortir quelqu'un de ses gonds. Le Stan en question lui prouva une nouvelle fois que sa théorie était bien fondée. Ni une ni deux, il sortit un revolver de la ceinture de son pantalon, le pointant directement vers le visage du démon, lui crachant de dégager rapidement. Ce dernier leva un sourcil, même avec toute la puissance du monde, il ne pouvait pas faire grand chose face à une arme à feu, le coup partirait plus vite que son coup de poing. Il secoua imperceptiblement la tête et haussa une épaule, fataliste. Il n'avait pas eu dans l'intention de se servir de son pouvoir, mais vu la tournure des choses, il ne voyait pas bien quoi faire d'autre. Il se pencha légèrement en avant, fixant son aggresseur dans le blanc des yeux, et, dans un murmure casi inaudible, il lui dicta de retourner son arme contre lui. Telle une vulgaire marionnette en chiffon, l'homme pointa son revolver face à son propre visage, les yeux aggrandis par la peur, une peur qui coulait en abondance dans chaque partie du corps de Gabriel, et avant qu'il ne presse la détente, le jeune homme lui souhaita bon voyage:

    "PAM"

    Le corps s'avachit par terre, inerte, et l'espace d'un court instant, la peur qu'il avait éprouvé et insufflé à Gabriel s'évapora de son corps... pour être rapidement remplacée par celles des autres personnes présentes... Bien plus importante encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristen Anderson
I'm a vampire. Kill me.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 26
Mood : Desperate.
Music : J'ai peur - Little
Pseudo : Hoz
Date d'inscription : 23/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: Lycéenne
Self Control: 18/20

MessageSujet: Re: Help me ! I speak with devil.   Mer 25 Mar - 21:51

    Ne t'en fais pas, nous ne te ferons aucun mal ... Bien au contraire.

    Un homme se mit à interpellé la bande qui avait formé un mur devant moi, ce qui les interrompit. Le chef de groupe se retourna, contempla le jeune homme qui était apparu. Celui-ci était d'une beauté époustouflante et semblait être la bonté incarnée.

    Ca en fait du monde pour une seule fille vous trouvez pas ? lança-t-il à mes ravisseurs.

    Hey qu'est-ce t'as toi ? répondit le plus grand, avant d'ajouter un ton plus bas, à l'un de ses confrères. Occupe-toi de lui Stan.

    Ce dernier s'avança de suite vers mon potentiel sauveur pour s'arrêter à quelques mètres de lui. Le beau jeune homme ne laissait transparêtre aucune émotion, si bien que je cru un instant qu'il n'était pas humain. Etait-il possible qu'il soit lui aussi vampire ? J'écartais cette hypothèse aussi vite que je l'avais émise. Il n'aurait surement pas volé à mon secours ... Il l'aurait su.

    Le dénommé Stan, sorti un revolver et le pointa sur l'inconnu, me sortant de mes pensées. Je ne savais pas ce que je devais faire. Par ma faute, un innocent allait risqué de se faire tuer par une bande de voyous décérébrés. Cependant, il ne bougeait pas, regardait son futur assassin dans les yeux, et ce dernier retourna son pistolet contre lui, et tira. Un violent bruit de coup de feu retentit dans la ruelle et un petit cri sourd sorti de ma bouche.

    Je regardais alors le corps s'étaler sur le sol et soudain toutes mes peurs ressurgirent. Même si cet homme avait voulu me faire du mal, il ne méritai pas forcément de mourir. Il aurait cessé de m'importuner lorsque j'aurais simplement cassé le bars de son chef. Là ils seraient tous parti et personne n'aurait du mourir ce soir. Mais l'histoire se déroula autrement et ce Stan mourrut ... Sous mes yeux, une deuxième fois, un homme était mort. Je ne supportais plus cette vision d'horreur.

    Toutes les images de cette nuit là défilaient devant mes yeux, si bien qu'au moment où les hommes commençaient à partir en courrant je tombais à genoux sur le sol, et murmurais ces quelques mots inutils, qui n'avaient pas vraiment de destinataire :

    Je suis désolée.

    Après deux minutes avachie sur le sol, je tentais de me ressaisir, histoire de pouvoir remercier quand même l'homme qui m'avait sorti de l'impasse dans laquelle je me trouvais. Je relevais la tête et mes yeux tombèrent sur le cadavre de cet homme, pour finir par trouver le doux visage de ce bel inconnu. Je me relevais avec un peu de difficulté et le remerciais chaudement.

    Merci infiniment, je ne sais pas ce qui aurait pu arriver si vous n'étiez pas arrivé.

    A vrai dire, je le savais, mais j'étais forcé de mentir. Ma vie depuis 1918 était ainsi. Une longue histoire faites de mensonges qui n'étais surement pas prête de s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://EvilDevilinthe-H.skyblog.com
Gabriel Johnson
Let me be your best ennemy
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 31
Date d'inscription : 02/03/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 19/20

MessageSujet: Re: Help me ! I speak with devil.   Ven 8 Mai - 22:45

    Le reste de la bande s'enfuit en courant après avoir assisté à la scène. Toujours plus apeurés, certainement dégoutés également. Après tout, c'est le sang de leur ami qui coulait sur les dalles froides de la petite ruelle. Du coin de l'oeil, Gabriel aperçut la jeune fille tomber sur les genoux. Ca devait être une réaction humaine, après avoir vécu ce qu'elle avait vécu, ses jambes devaient ressembler à du coton. Il enfonça ses mains dans ses poches et jeta un coup d'oeil au corps du type allongé à ses pieds. Il fit une petite moue et regarda à nouveau la jeune fille lorsqu'il la vit se relever doucement. Elle n'avait plus peur, plus si peur en tout cas. Il le sentait parce qu'avec la fuite des caids, sa force avait diminué de moitié. Il détestait quand ca arrivait, mais ne pouvait pas vaiment contrôler cela:

    - Merci infiniment, je ne sais pas ce qui aurait pu arriver si vous n'étiez pas arrivé.

    Sa voix était chaleureuse, elle avait quelque chose d'envoutant que même un démon comme Gabriel n'avait aucun mal à déceler. Il fit quelques pas en sa direction et lui offrit un sourire honnête. Lui avait une petite idée de ce qui se serait passé, mais il préféra hausser les épaules et pencher légèrement la tête sur le côté:

    - Alors mieux vaut ne pas y penser. Ces types étaient un peu dingues si tu veux mon avis. s'exclama t-il en laissant échapper un petit rire, dans le but de détendre l'atmosphère.

    Gabriel avait depuis longtemps prit l'habitude de tutoyer les personnes qu'il croisait, le vouvoiement était bien trop has been pour lui. Il lui rappellait un temps qu'il préférait oublier à jamais. Il fixa un instant la jeune femme dans les yeux, cherchant à analyser comme il pouvait son comportement. Elle était sereine, devait se sentir en sécurité avec Gabriel dans les parages, parce qu'il ne décelait pratiquement aucune peur émanant du corps de la demoiselle. Il en aurait bien rit, mais s'abstint. A quoi bon lui faire une frayeur, elle n'avait rien demandé, et le jeune homme n'était pas en mission. Aucune raison de l'effrayer donc. En plus, elle était plutôt jolie, et terrfier une jolie jeune femme n'était pas son point fort. Après uninstant il tendit sa main dans les airs et se présenta. Il espèra secrètement qu'elle ne fasse aucun commentaire sur ce qui venait de se passer, mais les humains avaient un naturel plutôt curieux (qui étonnait toujours le vieux démon, pourquoi voulaient-ils toujours savoir le pourquoi du comment?) et il se demanda si elle allait le questionner quant à ce qui s'était passé quelques minutes auparavant:

    - J'm'appelle Gabriel, je doute qu'on se soit déjà rencontrés. Mais si je pouvais te donner un conseil... C'est d'éviter de te balader seule dans les ruelles sombres de la ville.

    Il laissa un petit sourire énigmatique se dessiner sur son visage. Qui sait, la prochaine fois il n'aurait peut-être pas l'occasion de la voir et de venir l'aider. La jeune fille émit un petit rire et hocha la tête. Bien, le message était apparemment passé. Leurs mains se lachèrent et il ré-enfonça celles-ci dans les poches de son jean, totalement décontracté, malgré les sirènes d'ambulances et de police qui témoignaient d'un éventuel tapages quelque part en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Help me ! I speak with devil.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Help me ! I speak with devil.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» ASTAROTH Ϟ « speak to the devil and he shall appear. » - end.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oh yeah and I think I'll go to Boston :: Main avenue-
Sauter vers: