AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A.LUPIN____animal i have become

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 14:24

« Andrea Calvin Lupin ;; someone if you could see... »




    Cette ombre dans la nuit, que vous verez passer à la vitesse de la lumière tandis que votre dos continue de frissoner, ces yeux, ce regard fascinant de braise qui vous fixe, semblant même voir au plus profond de votre être... Serais-je donc destiné à me terrer dans l'ombre, en espérant ne pas renier mon serment? Je suis étrange, vous diront-ils. Contre-nature. Mais d'agir contre sa nature, mais en accord avec ses valeurs... est-ce bien là la caractéristique propre d'un être qui se renie lui-même, qui n'a jamais réellement accepté celui qu'il est, ou plutôt ce qu'il est? Parfois, les blessures au coeur se soignent. Après s'être brisé irrévocablement, mon coeur a semblé renaître de ses cendres. Néanmoins, un objet cassé dont on répare les éléments à la va-vite a tout perdu de son ancienne puissance, de sa solidité passée. Ne reste plus qu'un méchanisme froid et sans âme, condamné à poursuivre sa tâche pour l'éternité sans perspective d'avancement quelconque... Qui suis-je, ou plutôt que suis-je? Je suis Andrea Calvin Lupin, un vampire.

    Mais surtout, un vampire dont la rédemption n'attend qu'un mot, un seul.

    « Le mal, c'est quelque chose de toujours possible ;;
      Le bien, quelque chose d'éternellement difficile »


Spoiler:
 


Dernière édition par Andrea C. Lupin le Jeu 14 Mai - 0:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 14:24

    « Le sang attire le sang. »
      ___william shakespeare


    Sourire aux lèvres, je fixais l'horloge à laquelle je faisais face. Celle-ci remplissait sèchement l'air calme de ses sons secs et rythmés, tandis que mes yeux suivaient le mouvement rotatoire qu'imposaient les rouages à l'aiguille des minutes. Le temps. Il ne représentait rien à mes yeux, que les secondes écoulées, une mesure qui ne signifiait rien pour moi qui étais et qui demeure Immortel. Le méchanisme de l'immense horloge me faisait face, semblant presque me narguer de ses puissants battements dont le bruit résonnait à mes tympans comme autant de lourds tintements d'une cloche qu'on eut sonnée à l'oreille de quelque ivrogne cuvant son vin, affalé conte une paroi, dans l'ombre de la première ruelle rencontrée. Pourtant, quelle différence y avait-il entre un ivrogne et moi? En me voyant, peut-être auraient-ils dit, d'un ton où percerait une sourde indignation, que tout me différenciait de cet homme débraillé aux vêtements souillés par l'alcool et toute autre substance illicite qu'il aurait pu absorber. Et pourtant. Qu'est-ce qui distingue vraiment les êtres entre eux? Leur nature la plus profonde. Qu'est-ce que fait un buveur, donc? Il boit. Mais avant de boire, il commence par désirer boire, en voyant quelque baril de bière qu'il espère déjà percer avant de s'engorger du liquide rouge, d'en boire à satiété avant de recommencer le lendemain. Il est dans sa nature de boire, de désirer boire ce qu'il voit, ce qu'il sent... pas ce qu'il imagine, car même nos fantasmes les plus fous ne sont pas tangibles. Ce ne sont que des images tirées d'un imaginaire aujourd'hui révolu, un espoir éphémère brûlant comme une ridicule petite allumette dans les ténèbres environnants. Alors vraiment, étais-je différent de cet ivrogne? Non. Parce qu'on commence par désirer ce qu'on voit tous les jours, ce qui est à la portée de nos sens. Ces humains que je sentais tout autour, le parfum irrésistible qui m'attirait avec plus de force encore qu'une lumière attire un papillon, ces humains qui s'approchaient de moi, fascinés, sans savoir qu'ainsi, ils avaient signé leur arrêt de mort et qu'alors, l'heure précise de la fin de leurs jours dépendrait de mon humeur ainsi que de mon appétit. Et tandis que mon esprit acéré s'égarait, mes yeux fixés sur l'aiguille décomptant les minutes qui s'écoulaient, je ressentais avec une satisfaction sadique, animale, que la dernière heure de cette jeune personne était venue. Un sourire carnassier dévoilà mes dents blanches, trop blanches, dont la blancheur n'était surpassée que par celle de ma peau. Les sens aux aguets, si mon sang avait pu couler dans mes veines, je l'aurais senti pulser avec une force féroce, car je savais bien que c'était dans ma nature la plus profonde. Tuer ou être tué. Un jeu fascinant, n'est-il pas?

    La voilà qui arrivait. Propulsée par la douce brise qui soufflait, sifflant entre les branches avec un effrayant hululement, son odeur parvint à mes narines alors que je sentais le feu dévorer ma gorge. 3 jours. Il y avait trois jours que je n'avais chassé, trois jours au cours desquels tous mes sens, toutes les parcelles de mon corps et de mon intelligence se languissaient de ce doux parfum, de cette spleindide arôme, de cette torture pour les papilles gustatives... Il m'arrivait à l'époque de m'imposer des limittes, des objectifs à atteindre avant d'arriver à effleurer la perfection, un jour peut-être. Je tentais de me restreindre par rapport au sang absorbé, ce filtre de vie qui me permettait de tenir aussi aisément tous les jours... Ces humains qui passaient alors sous mon nez, inconscients que la mince frontière séparant leur vie de leur mort n'était mesurée que par ma volonté de résister à la soif, par pur défi, à l'époque, puis par la suite non plus pour le simple plaisir de résister, mais plutôt pour cesser d'être dépendant. J'avais entendu parler de nombreuses fois des répercussions que les drogues pouvaient avoir sur les toxicomanes, et savais pertinament que cette addiction pour le sang, pourtant dans ma nature, n'était pas une de celles que l'on peut combattre aisément. Ils me passaient sous le nez, inconscients, alors que je les fxais, véritables repas ambulants qu'ils constituaient tous... Avec une lueur affamée, terrifiante presque, dans le regard, je les fixais alors que mon choix s'arrêtait parfois sur l'un d'entre eux, lorsque je finissais par flancher, cédant encore du terrain à cette obsession mordante qui me grugeait toujours davantage, qui prenait place en mon esprit pour ne rien laisser au hasard, telle un méchanisme perfectionné d'auto-pilote me permettant de devenir le plus redoutable des prédateurs, un prédateur dont tous les aspects avaient été polis et erfectionnés afin d'en faire l'espèce dominante, trop puissante pour réellement être comprise. Cédais-je alors du terrain face à ce monstre en moi? Oui. Oui. Le sang de la jeune femme m'appelait, chantait pour moi en ses veines palpitantes. Nous nous trouvions à Venise, ma ville natale. Les vagues venaient doucement s'écraser contre le mur, tandis que mon regard, toujours pris dans la contemplation de l'horloge, finit par s'en déloger. Elle était là. Avançant lentement, à petits pas, semblant inquiète de s'aventurer seule la nuit. En me voyant, son visage s'éclaira. Après tout, comment craindre la vue d'un chérubin? Néanmoins, il fallait toujours faire bien attention aux apparences... celui qui semble être un chérubin en est-il réellement un?

      « Bonsoir... vous semblez perdue. »
      « Non. Non, non, je ... j'allais.. chercher du bois, oui, du bois... »
      « Du bois. Hm. Il se trouve justement, mademoiselle, que vous êtes bien fortunée. »
      « Et... en quoi le suis-je? »
      « Vous n'aurez pas à traverser la moitié de la ville pour chercher un misérable fagot de bois qui vous serait vendu deux fois plus cher que ce qu'il en vaut. Si vous voulez bien me suivre, je devrais pouvoir vous en trouver...»
      « Oh, merci... ne... ne vous dérangez pas pour cela!»


    Docile, elle était docile comme un mouton suivant son cher berger, absolument certaine que ce dernier la mènerait à bon port, chercher ce fagot de bois qui, même si elle n'en avait nullement conscience sur le coup, lui coûterait la vie... Pourquoi donc ne pas l'avoir prise avec moi tout de suite, tandis que je sentais la famin, si grande, et les pulsions intérieures battre si rapidement qu'il me semblait les sentir contre mes dents acérées, contre ma langue glacée mais pourtant brûlante, brûlante de l'expectative de faire de la douce vénitienne mon prochain repas. Contre sa peau de neige, je voyais distinctement en avant, sa carottide battre régulièrement au rythme de son coeur dont l'enivrante mélopée m'envoûtait. Sans en prendre conscience, je fermais les yeux afin de mieux profiter de cette arôme exceptionnelle, d'entendre tout ce qui parvenait à mes oreilles surdéveloppées, prêt à me damner une seconde fois pour pouvoir plonger mes canines aiguisées et tranchantes dans sa chair que je devinais douce et tendre sous cette pudique robe, puis, engorgé de sang, laisser là son corps rendu blanc comme neige par l'absence totale de sang, sans dont je me serais repu avec une joie féroce, animale. La jeune Italienne continuait d'avancer, guidée par ma voix de velours, douce mais lourde de menaces sous-entendues par des mots aussi charmeurs que dangeureux, mots dont elle ne comprenait pas le quart de la moitié du commencement d'une, se dirigeant vers l'antichambre de la mort: la ruelle se trouvant tout juste derrière un costumier ayant fermé ses portes depuis belle lurette. Y reposaient encore quelques articles de machinerie usés par le temps, rendus inutilisables par la rouille, exposés ainsi aux intempéries. Une dizaine de pas. Voilà ce qui nous séparait de ce qui allait faire courir le bruit dans les canaux de Venise ; Il Monstro. Il Monstro qui tuait ses victimes en aspirant leur sang, les laissant là, des plaies en forme de demi-lunes... Sourire carnassier se découvrant sur mes lèvres, je la vis se tourner vers moi, incompréhension dans son regard.

      « Vous... vous êtes sûr que c'est ici? Je ne crois pas qu'il y ait du bois par ici... »
      « Saviez-vous que souvent, les choses n'existent que parce qu'on daigne y croire? »


    Elle n'eut pas le temps, pas la possibilité de faire quoi que ce soit. Ses grands yeux s'écartillèrent alors que je m'approchais d'elle, tandis qu'elle voyait finalment le sourire carnassier accroché à mes lèvres pâles, découvrant mes dents acérées pleines de venin, brûlant d'envie de la mordre, de lui rompre le cou avant qu'enfin, elle soit mienne, qu'enfin, je puisse assouvir ma soif, plongeant dans les délices procurés par la sensation du flux couleur carmin coulant le long de ma gorge... L'incompréhension dans son regard si jeune fit naitre un rire en moi, glacial, méprisant, mordant. Cette dernière céda bien rapidement à la peur, et elle tenta de s'échapper. Pas même un dixième de seconde ne s'était écoulé avant que je ne la rattrape, la tenant contre moi en un étau de fer, humant avec une fièvre grandissante l'odeur veloutée de sa peau, devinant la chair tendre striée de vaisseaux qui étencheraient ma soif, ma soif qui me causait cette brûlure intense à la gorge, qui finirait bien par me rendre fou. Elle ne dit rien, ne pleura pas, ne supplia pas. Elle me fixa de ses grands yeux tandis que de sa bouche rose s'échappait un petit soupir, doux et las, un soupir s'échappant avec sa propre vie, au rythme du sang qui coulait, aspiré par ma bouche, tandis que je me délectais du breuvage divin... Et ses yeux, lorsque je la laissai retomber comme une vulgaire poupée de chiffon, ses yeux qui étaient si brillants et si lumineux, contemplant les étoiles de leur regard fixe.


Dernière édition par Andrea C. Lupin le Sam 21 Fév - 19:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 14:25

    « Vous êtes tous les mêmes. Vous avez soif d'éternité. Dès le premier baiser vous êtes verts d'épouvante ;;
      Parce que vous sentez obscurément que cela ne pourra pas durer. »
      ___jean anouilh


    Le silence était un concept exceptionnellement subjectif, quand on y songeait un peu. Un homme travaillant à l'érection d'une tour devait bien songer, en revenant le soir chez lui, que d'entendre les chiens du quartier aboyer était la plus douce des musiques, la plus reposante également, tandis qu'un moine, par exemple, se devait bien entendu d'être harrassé par tout bruit résonnant dans l'air, hormis le classique grattement des plumes contre le papier de vélin utilisé pour servir de réceptacles aux missives moniales. Qu'est-ce qui, pour moi, incarnait le silence? Oblivion. Le Néant. Rien. Mes facultés étant toutes développées à l'extrême, je ne pouvais, considérant mon ouie phénoménale, jamais avoir droit à un moment de répit complet. Voilà bien ce que j'enviais aux humains: leurs sens faibles, ternes. Les miens, exacerbés à un point où on n'aurait pas même pu songer à les mesurer à l'aide de l'aune humaine, m'empêchaient d'avoir droit à la paix. Les détails les plus minimes me semblaient énormes, et de ne pas me concentrer sur ceux-ci représentait un défi de taille à mon encontre. Et c'est assis au pas d'une porte que me vint à l'esprit une question existentielle, et c'est, abasourdi, que je m'étonnai de ne jamais m'être penché sur le sujet auparavant ; les vampires peuvent-ils être ivres? Sur le coup, cette interrogation me sembla parfaitement justifiée, tandis que je me dirigeais vers une taverne, voyant là un possible échappatoire au lourd fardeau de mes sens. Il me semblait être guidé non pas par ma tête mais plutôt par mes pieds tandis que je me dirigeais à une vitesse grand V en direction du bar le plus proche de l'endroit où je me situais. Rapidement. De l'alcool. Perdre le contrôle de mes sens. Cette envie soudaine qui pulsait en mon âme me rendrait fou, j'en étais sûr. Me voilà tel que j'étais, avais toujours été et demeurerais: un passioné qui ne peut résister à l'attrait irrésistible de ce qui est l'attrait de mes pulsions les plus sauvages, les plus animales. Et cette potentielle ivresse m'attirait pour l'instant davantage, si la chose était possible, que le sang chaud et doux d'un humain coulant contre ma gorge... Me secouant, je décidai de ne pas m'aventurer par là, craignant une perte de contrôle causant éventuellement une hécatombe...


Dernière édition par Andrea C. Lupin le Mar 24 Fév - 0:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 14:25

    « Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang. »
      ___victor hugo


Dernière édition par Andrea C. Lupin le Jeu 19 Fév - 4:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 17:55

Bienvenue à toi Very Happy
Bonne chance pour la suite de la fiche. Et comme tu as pu le constater, un autre joueur est enregistré sous le pv d'Andréa. Ce sera donc la meilleure fiche qui sera retenue Wink

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 23:58

Merci de l'accueil! (=
Je m'efforcerai de faire une bonne fiche ^^
Je crois que J0KER t'a prévenue que je serais très peu présente cette semaine? ^^''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Mer 18 Fév - 23:59

Oui oui, j'ai été prévenue, ça ne me pose pas de problème vu que j'ai été prévenue Wink

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Jeu 19 Fév - 0:34

Parfait! (=
Mon premier rp devrait être terminé dans 1-2 paragraphes, et je terminerai les deux autres post rp en revenant, vendredi, merci de votre compréhension! ^^


Dernière édition par Andrea C. Lupin le Sam 21 Fév - 19:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Sam 21 Fév - 19:58

Bon!
J'aime bien donner des comptes rendus, because ... c'est ainsi ^^''
Premier post terminé, j'espère qu'il conviendra ^^''

Je vais en faire un second et pour le troisième, ce sera davantage un épilogue comportant une ouverture sur l'avenir, je devrais avoir terminé demain ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Sam 21 Fév - 20:14

Parfait ♥️
Et si je peux me permettre.. Je me damnerais pour pouvoir écrire comme toi Embarassed

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Pandora O. Woody

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 25
Pseudo : KIDS
Date d'inscription : 03/02/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 10/20

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Sam 21 Fév - 20:35

    OH MY GOD *_* *la refait en français* Oh mon Dieu >.>
    ANDREAAAAAAAAA ia Waouh c’est une très belle fiche, même si il n’y a qu’un poste pour l’instant, je me demande bien comment je vais rivaliser avec tes posts #S’BAF# va falloir que je m’entraîne xD
    En tous cas Bienvenue et bonne continuation

    Je me damnerais aussi Dawny >.> crois moi t’es pas la seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Sam 21 Fév - 22:29

Eh bien merci à vous, je suis touchée! Laughing
Je vais poursuivre, en espérant ne pas décevoir avec mes 2 posts restants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brandon Brooks

avatar

Féminin
Nombre de messages : 160
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: les études sont un véritable job
Self Control: 0/20

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Sam 21 Fév - 23:36

Moi aussi je me damnerai volontier pour ecrire aussi bien. Tu as trois fan sans même être validé XD.

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Sam 21 Fév - 23:59

Mdrr j'ai un fan club? =0
Je suis cool. x)
Vous savez que vous me mettez la pression, maintenant? Laughing
Mais merci beaucoup! **rougit**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Vaughn
The Vengeance Is My Only Reason For Living
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Age : 27
Mood : Massacrante
Music : Whatever It Takes - The Faders
Quote : Ce que tu vis ne le vit pour personne ... || Ecoute en toi l'instinct qui résonne ...
Date d'inscription : 28/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Hunter & Garde du Corps
Self Control: 14/20

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Dim 22 Fév - 1:15

je vais encore te mettre la pression un peu plus ^^
Bienvenue et AAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !!!!! @

_________________
Jusqu'à La Mort
La Vie Est Une Galère
...
Truth Takes Time

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea C. Lupin

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   Dim 22 Fév - 2:44

Encore de la pression!!! :O
**va se cacher**
Merci! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A.LUPIN____animal i have become   

Revenir en haut Aller en bas
 
A.LUPIN____animal i have become
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: They have to walk :: Here they come-
Sauter vers: