AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « indiana jersey howard »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « indiana jersey howard »   Dim 8 Fév - 20:40



    made by mundodeamor
    Absolution
    HOWARD, indiana jersey
    19 years old
    Tulsa, OKLAHOMA
    américaine
    hétérosexuelle
    étudiante en photographie.





    This is the story of my life

    chapitre un ; blessures.
    Il me fait souffrir, chaque jour qui passe. Je n'en connais point les réelles raisons, et je n'ai jamais posé de questions. Je me fais silencieuse et je regarde passer les secondes, sachant qu'à chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde, je vieillis. Dans dix ans, je serai libre. J'aurai dix-huit ans. Il ne me violera plus chaque jour. Dans dix ans, je partirai, et lui partira aussi. Sauf que nos chemins ne se croiseront plus jamais.

    Je ne suis âgée que de huit ans, mais je fus forcée de vieillir plus vite que la normale. Les Barbies, les cordes à danser, les balançoires, et toutes les choses normales que les petites filles normales possèdent, je n'ai jamais eut droit à ça. Selon lui, je ne mériterais que d'être violée par un gang de rue, et qu'on me laisse mourir dans une ruelle, nue, salie. Selon lui, je ne mérite pas de savourer les jours qui s'ajoutent à mon existence. Je ne suis pas parfaite, je suis un monstre. Pas le même genre de monstre qui se cache sous les lits, effraie les jeunes enfants et mange nos biscuits lorsque nous fermons les yeux. Le genre de monstre qui réclame de l'attention, qui n'apprécie point, qui coûte cher, qui ne sert à rien. Le pire monstre qui puisse exister. Pendant quinze ans, j'ai crut à ses purs mensonges et moqueries. Sur mon apparence souillée comme sur mes jambes bleues par les coups. Lorsque j'ai vieillit, lorsque j'étais finalement assez grande pour avoir le courage de tourner la poignée de la porte, je me suis libérée de son emprise. Seulement ce ne fut pas aussi facile...

    Chaque année, le jour de mon anniversaire, il me violait trois fois plus violemment que d'habitude. À Noël, je devais lui faire un petit cadeau. À Pâques, il appelait plutôt cela une petite gâterie. Tout pour lui, rien pour moi. J'ai réellement vécu un enfer. Un jour il a commencé à m'accuser de choses irréelles et fausses à mon sujet. J'étais une pute, une marie couche-toi-là, une salope. Je n'avais plus toute ma tête, je finirais droguée, étendue sur le trottoir d'un quartier débaucher de New York, une bouteille de vodka dans une main et dans l'autre, un joint. Il m'a assuré que ce que je vivais tout les jours avec lui était une bénédiction. Que je pourrais vivre pire. Certes, je savais qu'il avait tort, encore et encore, mais avec les années, je n'étais plus forte. Mon courage n'existait plus et ma confiance en moi était plus que six pieds sous terre.

    Un jour, le jour que je suis partie. J'avais osé répliquer. Je lui avais assuré qu'il avait tort. Alors qu'il me répétait maintes et maintes fois que j'étais d'une laideur aussi effrayante que celle de ma mère, j'avais répondu non. Ma mère était au contraire d'une sublime beauté salie et souillée par un homme malhonnête qui n'avait besoin que de sexe, et rien d'autre. Un homme qui n'avait pas sut prendre ses responsabilités de père et qui remettait les fautes sur les épaules de sa fille purement innocente. Je ne regretta point mes paroles. Certes, il me viola de la façon la plus douloureuse qui soie, mais ensuite, quand il est partit se reposer, croyant que j'irais me morfondre comme à chaque fois il s'était trompé. Au contraire j'ai pris tout ce que je pouvais. Vêtements, nourriture, bref, je lui ai volé énormément de choses. Lui dormait, moi, je partais. La porte d'entrée dont je n'étais jamais sortie était maintenant l'entrée du paradis à mes yeux. Lorsque j'ai posé un pied sur le sol extérieur, une douce brise me caressa le visage et s'emmêla dans mes longs cheveux bruns. Comme une souris, je partis, sans qu'on entende mes pas dans la nuit...


    chapitre deux ; le tout pour le tout.

    Seulement âgée de quinze ans je débarque dans cette ville dont je n'ai jamais réellement connu le nom. Je me suis assise sur un banc du parc. J'ai posé toutes mes affaires à mes cotés, puis ai sortit le baladeur de mon père, que je lui avais effectivement volé. Jamais de ma vie je n'avais entendu de musique. À l'intérieur de trouvait un CD sur lequel je pouvais lire Bon Jovi. Je choisis une chanson, totalement au hasard. Je reconnut au début une guitare, ou une basse, je ne savais pas totalement. J'entendis ensuite la voix du chanteur du groupe. La musique m'emporta. J'aimais la musique. Cette musique, je l'aimais. C'était du rock, je le savais bien. Combinaison d'accords de guitare, rythme de la batterie, et autres, nous donnaient à la fin le rock. Je n'avais pas prêté attention aux paroles, au début. Puis, le refrain me marqua.

    No one heard a single word you said.
    They should have seen it in your eyes
    What was going around your heart.

    Ooh, shes a little runaway.
    Daddys girl learned fast
    All those things he couldnt say.
    Ooh, shes a little runaway.


    Sans savoir pourquoi, j'arrivais à me retrouver, dans ces paroles. En un seul petit déclin, Runaway, chanson de Bon Jovi, était ma préférée.

    Après répétitions et répétions, je finis par arrêter de faire jouer cette musique et décida de me lever. Je ne devais pas rester ici, il risquerait de me retrouver, si je restais trop longtemps. Je ramassa toutes mes affaires et chercha un abris, n'importe quoi, quelque chose qui me protège du froid, sur lequel je puisse dormir, dessus ou dessous, peu importe. J'avais environ deux cent dollars. Je ne savais point si j'en aurais assez, et j'avais un peu de misère à compter et à calculer les chiffres. Je trouva une auberge. Délabrée, et pourtant ça me semblait parfait. Le prix était ridiculement bas, mais j'avais un lit et de la nourriture. Je monta à ma chambre, je ne me rendais pas compte qu'on me lançait furtivement des regards dégoûtés à mon égard. J'étais particulièrement laide, avec des cheveux tous gras, des bleus au visage, au bras, au jambes. Je n'étais pas très jolie, et pourtant sans tous ces défauts temporaires j'aurais put incarner la beauté ultime et séduire un riche homme d'affaire. Mais je voulais m'en sortir seule, et puis, je n'avais confiance en personne.

    Étendue sur un lit particulièrement doux pour de vrais haillons, je rêvasse. Je pense, je réfléchis. Je suis trop jeune pour travailler, je n'ai aucune connaissance, et surtout ne suis jamais allée dans une école. Je suis pauvre, laide, et maintenant sans famille. Je me demande bien comment je vais m'en sortir. Puis je décide de cesser de me préoccuper de tous mes problèmes. Je me lève, désirant utiliser la salle de bain. En fait il n'y en avait qu'une seule et elle était au bout du couloir. Je parcours les quelques mètres avant de me rendre à la porte de ma chambre, l'ouvre, puis je retourne. En une fraction de seconde, je percute un jeune homme. Je n'ose pas lever les yeux. Avec cette fraction de secondes j'ai put voir qu'il était vraiment très, très beau. Un jeune homme d'environ seize ans. Tête baissée, je crois avoir articulé un "désolée" audible. Je lui tourne le dos et gratte furtivement mon crâne sale et dégoûtant. Je sens son regard posé sur moi, même si je lui ai tourné le dos. Je ne sais pas si il me regarde d'un air dégoûté, ou bien si je l'intéresse, mais en tout cas, je suis sûre que je devrais cocher ma première option. Qui pourrait s'intéresser à moi ? La seule chose qui intéresserais ce jeune homme serait la possibilité de me tuer, afin que je n'aie plus à subir ma laideur.

    Bref. J'entre dans la petite salle, la salle de bain. Évidemment je soulage mes besoins, puis, je sors, logiquement. Je me retrouve face à face avec ce même jeune homme. Il me sourit alors. Je ne comprends pas la signification de son sourire. Était-ce un sourire narquois ? moqueur ? qui cachait des sous-entendus ? ou était-ce tout simplement un sourire sympathique ? Ça m'étonnerait grandement.
    - Salut.
    Jamais de ma vie je n'ai adressé la parole à quiconque que mon père, et encore, rarement il me donnait l'autorisation de m'exprimer. Je sais quoi répondre, je n'ai qu'à articuler et à faire vibrer ma gorge, qui ensuite produira des sons. Seulement je suis nerveuse. J'ai peur de gaffer, d'être ridicule, qu'il me trouve stupide...
    - Jsuis Jaden.
    Me fait-il, avec ce même sourire. Je fois dans les coins de ses lèvres qu'il me sourit affectueusement. Je tente de lui rendre la pareille, d'exprimer dans mon visage une moue ressemblant à un sourire, mais je ne suis plus heureuse du tout, alors je ne souris pas.
    - In..Indiana. Je... je suis Indiana.
    Encore étonnant que je puisse me souvenir de mon prénom. Auparavant je n'étais que salope, pute et autre prénoms plutôt désagréables. Fort étonnamment, le dénommé Jaden poursuit la discussion.
    - Tu es ici avec de la famille ? Si oui, je vous trouve bien discrets.
    Même sourire. Une mince et désagréable moue se forme dans mon visage, un sourire décalé, qui ne semble pas heureux. Je n'y mets pas tellement de tout mon cœur.
    - Je suis toute seule.
    Puis je décide toute seule, comme une grande fille que la discussion s'arrête définitivement là. Je me dirige vers la porte de ma chambre. Je suis sûre qu'il a fait un paris avec des amis, ou je sais pas quoi. Soit, il est très bon acteur, soit il voulait vraiment être gentil. Les mains dans les poches il revient de plus belle.
    - Tu viendras déjeuner avec moi, demain matin ?
    Déjeuner ? Il y a longtemps que je n'avais pas fait cela. Je hausse les sourcils. Il est fort. Craignant de faire une bêtise, je risque le tout pour le tout.
    - D'accord.
    - Cool ! Je viendrai te chercher, dans ce cas. À demain.
    Puis il disparaît dans l'entrebâillement de la porte de sa chambre. Moi de même.

    chapitre trois ; je serai à tes cotés.
    Nerveuse. Tremblements. Pour la première fois depuis des lustres j'ai lavé mes cheveux. Trois fois, puisqu'ils étaient d'une saleté monstrueuse. Puis ils ont séchés à l'air libre. Nullement besoin de les coiffer, ils étaient aussi raides que les cheveux de jais des petites chinoises. Je me fixa dans la glace plusieurs instants. Je n'avais point d'acné, ce qui me surprenait fort. J'étais d'une saleté immonde, et pourtant aucun excès de sébum n'avait fait éruption au milieu de mon visage. Perdue dans mes pensées ont m'en arrache en cognant à ma porte. D'une voix douce, chaleureuse, Jaden me demande si je suis là, si je suis debout.
    - Indiana ? Si tu dors, dis-le au moins !
    Je me surprend à pousser un rire. Le tout premier depuis douze ans. Je quitte mon nid peu douillet et ouvre la porte. Le beau grand jeune homme me sourit et m'entraîna dans son antre. Il avait sûrement payer plus cher sa chambre, car cette dernière me semblait mieux et plus aménagée que mon cagibi. Au centre de la pièce il y avait une table et deux chaises. Jaden avait cuisiné des crêpes, des fruits, du jus. Je lui en étais immensément et irrévocablement reconnaissante. Ce déjeuner venait d'éteindre le feu de la faim qui me brûlait l'estomac depuis toutes ces années de torture et de famine.
    - Je n'ai jamais vu une fille avec autant d'appétit.
    Lança-t-il, d'un ton inexplicable, comme si il ne pouvait y croire. Je me surprends de plus en plus en émettant ce qui me semble être un autre rire.
    - Cela fait... des années, que je n'ai pas réellement déjeuné.
    Il baisse les yeux. Honteux, inévitablement. Je le comprends, voyez vous. Il découvre à l'instant que je n'ai pas la vie franchement facile. Il ouvre alors de nouveau la bouche, s'apprêtant évidemment à dire quelque chose.
    - Tu sais... je... 'fin... tu sais... je veux vraiment pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, hein. Mais... j'aimerais connaitre ton passé. Je veux te connaitre, tout simplement. Si tu veux pas, c'est d'accord. Mais si tu veux que je sois ton ami, tu devrais me faire confiance. (: Et puis, je suis gentil, hein. Jte l'assure.

    Je lui fis confiance. Son discours confus m'avait toute entière convaincue. Puis, confiante, je lui confia mon passé. Jamais il ne m'a interrompue. Aucune question ne fut posée. Des larmes furent versées. Ses bras se serrèrent plus tard autour de mon corps fragile. Il me réconfortait, moi, qui pleurait aussi librement qu'une madeleine. Je pleurais toutes les années d'enfer vécues. Puis, peu à peu des larmes de joie s'installèrent sur mes joues inondées. J'étais heureuse de l'avoir rencontré, Jaden. Il était formidable, le genre d'homme parfait que toutes les filles et les femmes rêvent d'avoir pour meilleur ami. Je crois que j'avais eut l'honneur d'être sa meilleure amie. Puis, il me fit une promesse.
    - Quoi qu'il arrive, ne t'en fait pas ; je serai à tes cotés.

    - Jaden...
    - Moi aussi je t'aime, Indiana.

    The thing about love
    Is i never saw it coming
    It kinda crept up and took me by surprise
    And now there’s a voice inside my heart that’s got me wondering
    Is this true, i want to hear it one more time
    Move in a little closer
    Take it to a whisper
    Just a little louder
    Say it again for me
    'Cause i love the way it feels when you are telling me that i’m
    The only one who blows your mind
    Say it again for me
    It’s like the whole world stops to listen
    When you tell me you’re in love
    Say it again



Dernière édition par Indiana J. Howard le Lun 9 Fév - 1:05, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Vaughn
The Vengeance Is My Only Reason For Living
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Age : 28
Mood : Massacrante
Music : Whatever It Takes - The Faders
Quote : Ce que tu vis ne le vit pour personne ... || Ecoute en toi l'instinct qui résonne ...
Date d'inscription : 28/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Hunter & Garde du Corps
Self Control: 14/20

MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Dim 8 Fév - 20:48

Bienvenue !!! Shocked Idea tongue

_________________
Jusqu'à La Mort
La Vie Est Une Galère
...
Truth Takes Time

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Hartfey

avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/02/2009

Heart & Soul
Links:
Job: Etudiante
Self Control: 17/20

MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Dim 8 Fév - 21:06

Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Dim 8 Fév - 21:10

    Bienvenue
    & bonne chance pour la suite de ta fiche (=

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Miller

avatar

Féminin
Nombre de messages : 268
Age : 26
Music : Where I stood : Missy Higgins
Date d'inscription : 17/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 18/20

MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Dim 8 Fév - 21:29

bienvenuuue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Dim 8 Fév - 22:18

bienvenue Wink (Houla, un peu petit l'écriture :p )
Bonne chance pour la suite de la fiche Wink

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Lun 9 Fév - 0:51



    The story of my life 2


    Votre vie actuelle & Style de vie : Actuellement Indiana fais ses études de photographie et entre temps elle file le parfait amour avec son copain, Jaden. Dans un appartement assez grand pour deux personnes, ils vivent ensembles comme un bon vieux couple de quatre-vingt dix ans. Sauf qu'ils sont beaucoup plus actifs sexuellement, si vous voyez ce que je veux dire.

    Au début Indiana voulait aller vivre dans la ville de son enfance pour envoyer son père en prison, mais elle a changé d'idée. Son passé est derrière elle maintenant, et elle ne veut pas qu'il ressorte de si tôt.

    Puisque les études Universitaires coûtent presque un bras, deux jambes et trois orteils, Indiana travaille comme serveuse dans un restaurant les journées où elle n'a pas cours. Ça paie bien et puis Indiana s'est attachée à cet emploi, même si, lorsqu'elle aura son diplôme, elle deviendra photographe. Mais puisqu'elle ne trouvera pas de boulot de suite en sortant de l'Université, elle gardera son emploi de serveuse longtemps. Elle mène pour le moment une vie tranquille et stable. Elle fait ses études, à son propre appartement et vit auprès de l'homme de sa vie. Elle est parfaitement heureuse ainsi.

    Relations amoureuses, exs : Actuellement Indiana est en couple avec un merveilleux jeune homme qu'elle a rencontré alors qu'elle avait dix-neuf ans. Il lui a redonné confiance en elle et l'a soutenue pendant ces quatre dernières années, alors qu'Indiana tentait d'oublier son passé extrêmement douloureux. Comme vous l'avez constaté, India est hétérosexuelle. Elle n'a jamais été attirée par une personne du même sexe qu'elle, ne désire pas essayer mais n'est pas homophobe pour autant.

    Because I'm Indiana Jersey Howard


    Caractère :

    ENJOUÉE ;
    C'est une jeune femme souriante et pleine de joie qui
    ne vous refusera jamais une amitié. Elle aime tout ce qui est bonheur.
    Absolument TOUT. Si un problème survient, comptez sur elle pour
    remonter le moral !
    TIMIDE; Extravertie est l'antonyme
    d'Indiana. Elle a très souvent peur d'aller vers les gens, et surtout elle angoisse dès qu'elle doit parler devant un auditoire de plus de quatre personnes. Avec des personnes qu'elle aime elle est très énergique et surtout très drôle, mais lorsqu'elle se trouve avec des gens qu'elle connaît peu ou pas du tout, son visage mat et bronzé vire au rouge.
    PERSPICACE ;
    Douée d'un esprit pénétrant et subtile, elle arrive souvent à deviner
    ce qui vous trotte dans l'esprit. Étant très brillante, et surtout
    discrète, elle arrive à l'être sans aucuns problème.
    COMPLEXE ;
    Sautes d'humeurs importantes, gourmande à en mourir, aussi active que
    quelqu'un qui boit trois cafés, parfois radieuse et souriante puis elle
    vous déteste, avouez le, vous ne saurez jamais ou donner de la tête,
    avec India ! Mais mis à part tout ce qu'il y a de "mauvais", Indiana
    reste une fille attachante.
    DÉLICATE ; Même si elle est
    parfois un peu brutale et excitée, elle arrive à être la douceur
    incarnée et à faire tout très doucement sans trop se presser. Quand la
    situation le demande, elle met toute sa joie et son hyper-activité de
    coté et arrive à se calmer n'importe quand, n'importe comment,
    n'importe ou.
    FÊTARDE/STUDIEUSE ; Malgré qu'elle ait un
    tempérament fêtard, hyperactif et qu'elle adore danser jusqu'au petit
    matin, boire et fumer, c'est une jeune fille studieuse et malgré
    l'alcool et tout le tralala, les études sont sacrées et elle trouve
    toujours le temps d'étudier. Mais, elle est si brillante qu'elle n'a
    pas besoin d'étudier, elle sait quasiment tout ! Mais personne ne peut
    tout savoir et tout voir, mais Indiana fait partie des personnes qui
    pourraient y arriver. Seulement, ça nous semblent à tous impossible,
    malheureusement.
    LÉGÈREMENT FOLLE ; C'est une jeune femme qui
    peut commencer à parler et ne jamais s'arrêter. Elle a des idées qui
    surprennent et une imagination débordante. Elle danse n'importe
    comment, nous sort des répliques auxquelles personnes n'auraient pensé
    et pose des questions idiotes. Mais on l'aime pour ça, non ?
    EXIGEANTE ;
    Que ce soit dans une relation ou dans n'importe lequel domaine, elle
    veut toujours un peu plus que ce qu'il n'en faut. Elle est, comme
    toutes les adolescentes, fanatique de mode et tout le reste. Donc, elle
    demande toujours le dernier sac à main, le nouveau parfum et le
    meilleur esthéticien. Rolala, la jeunesse.
    RANCUNIÈRE ; Ne
    croyez surtout pas pouvoir lui faire une blague et vous attendre à ce
    qu'elle passe l'éponge. Elle sait que c'est enfantin, mais elle se
    sentira toujours et à jamais obligée de se venger. Elle trouve injuste
    que certaines personnes laissent les autres leur marcher sur les pieds.
    Elle, elle leur rend la pareille et sait que c'est bien fait pour eux
    et qu'il l'auront bien mérité.
    GOURMANDE ; Son pêché capital.
    Elle adore les sucreries. Chocolat, sucettes, bonbons, chewing-gums,
    gâteaux, biscuits, elle mangerait n'importe quoi en quantités
    industrielles si il y a au moins un gramme de sucre. Et, heureusement
    pour elle, malgré son grand appétit, elle ne grossit pas. De toute
    façon, elle fait du sport, alors c'est un point en plus.
    ÉTRANGE ; Le
    fait est que notre Indiana ait de très grosses sautes d'humeurs. Dans
    la matinée elle peut être pétante de forme, d'énergie et de joie. Puis,
    quand
    l'après-midi se pointe, elle peut aussitôt devenir grognonne et surtout
    furax contre tout ce qui puisse bouger. Qualifions plutôt son
    "étrangeté" comme du "lunatisme". Mais avouez que c'est tout de même
    pas donné à tout le monde d'avoir des écart d'humeur aussi importants...



    Physique :
    Indiana a de beaux cheveux bruns longs qu'elle boucle soigneusement
    chaque matin, et qu'elle attache, ils paraissent noirs lorsqu'ils sont
    coiffés ainsi, mais bon, elle sait que ça ne dérange personne !
    Elle a des yeux bruns envoûtants, son regard semble tellement
    triste, et c'est vrai, elle aura beau sourire, rire même, mais son
    regard restera le même, mais ses yeux son tellement beau à regarder,
    son regard est si doux, mais si triste...
    Elle possède une jolie peau un peu bronzée qui fait ressortir ses
    cheveux presque noirs, elle a l'air d'une jolie petite poupée de qui
    semble extrêmement fragile, et c'est bien le cas, parfois les
    apparences ne sont pas si trompeuses que ça finalement...
    Elle mesure à peu près 1,70 m, cette "petite" taille lui donne un
    certain charme, ses amies la trouvent chanceuse d'être un petite, elles
    disent qu'elle en est "mignonne".
    Elle pèse 102 livres, elle n'est pas très grosse, elle est même
    assez osseuse, mais il y a quand même de la peau qui recouvre ce corps,
    mais la période de sa vie ou elle n'a pas mangé à donné un impact sur
    son poids, un gros impact, même que le gens croyaient, à un moment,
    qu'elle était anorexique...
    Elle s'habille assez normalement, elle porte des jeans, des t-shirt,
    des pulls, mais pas beaucoup de débardeurs, et les jupes ne sont pas
    vraiment admises dans sa garde-robe, elle ne se sent pas à l'aise avec
    ça, mais les robes sont admises par contre, elle ne sont tout
    simplement pas courtes.

    Chasseur ou pacifiste ? : Indiana est plutôt pour les vampires, même si elle n'en connaît aucun personnellement. Elle croît que seuls les vampires carnivores devraient être chassés, ceux qui sont végétariens au contraire et qui tentent de s'intégrer dans la société doivent être libre et vivre librement.




    The player




    Pseudo : sweetheart
    Avatar : vanessa hudgens
    Âge : 13 ans
    Comment trouvez vous le forum, le contexte est-il facile à comprendre ? :
    j\\'adore les forums de vampires et loups-garous, alors inévitablement
    j\\'adore le forum et surtout je comprends parfaitement le contexte. (a)
    Où l\\'avez vous connu ? : sur cause you\\'ll die
    Code se trouvant dans le règlement : I ♥️ BLOOD
    Une déclaration ♥️ ? nope. (:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Lun 9 Fév - 1:47


    merci à vous tous de votre accueil (L)
    double poste pour remercier et prévenir que j'ai fini ma fiche. (a)
    (-:
Revenir en haut Aller en bas
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   Lun 9 Fév - 1:53

Wow, quelle fiche. J'aime beaucoup.
Tout est en ordre, je te valide et te souhaite un bon jeu Wink

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « indiana jersey howard »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« indiana jersey howard »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: This is an old story-
Sauter vers: