AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 # There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: # There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)   Mer 4 Fév - 23:19



    Aux alentours de minuit, se tenait accoudée dos au bar une jeune brune légèrement désabusée, et énervée. Après des jours de recherches intenses, à courir après un fantôme de son passé sans désespérément pouvoir le saisir, elle n'avait pas eu le courage de rentrer chez elle. De l'alcool, voilà ce qu'elle avait voulu. C'est pourquoi elle était là, les coudes sur le comptoir, seule : et ce n'était pas pour lui déplaire.

      « You. Bring me a chilled tequila. »

    Elle s'adressait au serveur qui la fixait intensément depuis plusieurs fractions de seconde, les yeux plongés vers ses formes sans gêne. Il sursauta avant de lever un sourcil, et elle ajouta d'une voix lente chargée d'électricité en articulant bien, le transperçant de ses yeux couleur d'or en fusion :

      « Q-u-i-c-k. »

    Il s'exécuta ; elle ricana doucement. C'est à ce moment là qu'elle perçut que cinq personnes l'observaient du coin de l'oeil, à une dizaine de mètres. L'un d'eux, alors qu'elle passa furtivement son regard sur leur table, la pointa du menton, tandis qu'un autre arborait un sourire en coin, et qu'un troisième poussait du coude celui qui se tenait à côté de lui, bras croisés, un regard insolent posé sur elle. Un premier commença à se lever tandis qu'elle fit un tour de la salle des yeux, l'air de rien, faisant mine de s'interesser aux gestes du serveur. Il y avait le serveur, eux cinq, et une personne seule tout au fond. Bien. Le jeune serveur posa le verre devant elle sans se rendre compte de ce qui se produisait, un sourire timide, s'excusant s'il n'avait pas été assez vite. Elle ne releva pas alors qu'elle ne s'en serait pas privé d'habitude et se contenta de l'ignorer, buvant une grande gorgée de son verre. La liquide la stimula à peine, tant sa chaleur naturelle effaçait la brûlure de l'alcool de ce dernier et la fraîcheur s'estompa vite dans sa bouche, mais elle l'apprécia tout de même. Ils étaient à présent tous levés, et approchaient. Elle prit une seconde pour les détailler : celui qui avait pris les devants était fin, grand, pâle, un anneau passé à la lèvre avec lequel il s'amusait avec sa langue. C'était celui dont l'insolence n'avait pas quitté les yeux. Juste derrière, un autre, plus petit, plus musclé, moins pâle, moins beau, banalement fade, appuyé sur l'épaule d'un troisième qui lui ressemblait beaucoup, mais en bien plus négligé : deux frères à n'en pas douter. Le quatrième, torse nu, un peu chétif mais avec quelque chose de menaçant dans sa posture, avait un tatouage énorme qui partait de son oreille jusqu'à son nombril. Quant au cinquième, il restait en retrait à quelques pas derrière, se cachant derrière ses cheveux : sûrement le plus intelligent des cinq.

      « Are you expecting to stare at me like that all night long ? »
      « Ow, you see that ? This bady-doll seems to have a great talent for repartee. I wasn't expectin' for a better reaction. »
      « Would you do me a favour ? » Demanda-t-elle d'une voix suave.
      « 'Course. »
      « Go out, count all the stars and don't come back before havin' finished. »

    Elle lui lança un grand sourire qu'il interpréta comme un jeu : il ne comptait donc pas la lâcher ; mais elle l'avait su depuis le début, sinon pourquoi une telle escorte ?

      « If you want, we'll count it together when we'll be in seventh heaven, baby. »

    Elle sourit habilement, dévoilant un peu ses dents, et fit craquer son cou avec nonchalence. Deux des types se raidirent quand elle s'approcha d'un bond léger :

      « I think we don't understood each other. You go away, I stay here. Use another time the word together, I mean for you and me, and you'll be the only one to join the sky... With less pleasure, I fear. » Ironisa-t-elle, la bouche tout près de son oreille, jouant des accents sensuels de sa voix autant que ceux menaçants qui grondaient au fond de sa gorge.

    Elle se recula, un sourire mesquin aux lèvres, et entreprit de finir sa boisson quand un des mecs lui saisit le poignt. Elle perçut, dans son visage, une expression profondément mauvaise qui la dégouta. Si elle sortait dehors avec eux, elle savait ce qu'il se serait passé, si elle avait été humaine. Mais ils ignoraient qu'elle ne l'était pas. Grossière erreur.

      « We think it's you who don't understand, but I will be clear : I go out, you go out, we go out all together. » Ajouta le chef, pas décidé à se démonter, persuasif, parlant comme s'il lui faisait un cours de conjugaison, une moue arrogante aux lèvres .

    Elle faillit rire de sa condescendance. Comme s'il avait la moindre chance de s'en sortir vivant une fois dehors, le pauvre impertinent ! Elle allait riposter mais il ne lui en laissa pas le temps, faisant signe à deux de ses amis de se saisir d'elle. Elle inspira, laissant la colère l'envahir, ne pensant qu'à une chose : les craquements futurs de leur os entre ses mains. Les poils de sa nuque se hérissèrent : impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Billie E. McCoy
a.k.a. DEATHSTRIKE.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 25
Mood : Exciting.
Music : Jet - Are you gonna be my girl ?
Pseudo : Melody
Date d'inscription : 31/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: Unemployed.
Self Control: 19/20

MessageSujet: Re: # There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)   Jeu 5 Fév - 21:53

    WAITER - 'dyou take, lady ?
    DEATHSTRIKE - Whisky. The best you have, bum.

    C'était pour le moins singulier de voir une fille du genre de Deathstrike dans un endroit pareil ; c'était sale, enfumé, rempli de gros caïds ou de dealers venus faire leurs affaires sans avoir de problèmes, pas du tout le genre de bar où une jeune femme aussi frêle et surtout jolie que Billie McCoy était sensée aller. Elle était appuyée sur le bar, bras croisés, le dos cambré, dans son habituel short en jean et marcel blanc un peu taché, découvrant légèrement sa chute de reins et le petit tatouage qu'elle avait au creux du dos, témoignage de ses folles années lycée. Deathstrike était armée jusqu'aux dents, comme à son habitude ; ca faisait partie de ses fringues habituelles, ses deux revolvers de chaque côté de ses hanches, et un long couteau d'argent dissimulé dans un étui à l'intérieur de sa cuisse droite. Une sorte de petit coup de pouce en cas de mauvaise surprise. En général il était difficile de lui piquer cette arme-là. En général...
    Billie tourna la tête. Une ado aux longs cheveux brun foncé était en train de parler avec un gang de skinheads un peu louches, et la discussion semblait animée. Cela lui rappelait les fois où Kyll avait pu remettre à leur place des types un peu trop ambitieux envers Deathstrike d'une façon si nette et directe qu'il n'avait même pas besoin de se battre. Mais en général, Deathstrike déclenchait la bagarre, parce qu'elle aimait bien ca. Ca la faisait marrer. Et puis ils se barraient en courant et filaient sur la moto de Kyll - actuellement un peu cabossée à cause d'une malveillance de Billie, mais rien de grave. Le véhicule était en ce moment-même au camping-car, bichonnée par son propriétaire. Et Billie était partie à pied. De toutes façons, elle était suffisamment rapide pour courir jusqu'au centre de Boston sans perdre trop de temps.
    DELL - I think we don't understood each other. You go away, I stay here. Use another time the word together, I mean for you and me, and you'll be the only one to join the sky... With less pleasure, I fear.
    MAN #1 - We think it's you who don't understand, but I will be clear : I go out, you go out, we go out all together.

    Billie se prêta pas attention à la pseudo-bagarre ; le serveur lui apporta son verre qu'il lui posa devant sans aucune délicatesse. On n'était pas chez Maxim's, de toutes façons. Billie prit une gorgée. Puis le ton monta à côté. Le grand type avait ordonné à ses larbins de prendre chacun un bras de la fille devant eux. Des ordures. Voyant que personne ne faisait rien, Deathstrike se sentit obligée d'intervenir - son côté "sauvons la veuve et l'orphelin", sans doute.
    Elle se leva, fit craquer ses phalanges, le poing fermé, et s'avanca avec son gentil sourire habituel devant les mecs à l'allure peu recommandable. Billie leur adressa un petit salut de la tête. Puis elle se planta devant eux, au milieu, devant la fille qui semblait plus énervée qu'apeurée.

    DEATHSTRIKE - Hey guys. Can I help you ? Maybe that girl can't do anything for you. You should leave her and ask me.
    MAN #3 - Shut up, little bitchy chick. We're dealin' with our friend.

    Les types la regardèrent avec mépris ; le chef la scruta, comme si elle était un morceau de viande à vendre. Il fit un signe de tête, et deux autres mecs bougèrent, comme s'ils allaient la choper et lui mettre une raclée ou sortir une arme.
    Deathstrike fut plus rapide que l'éclair ; elle saisit les deux revolvers à ses hanches, les fit tournoyer chacun dans une main telle une jongleuse de cirque et les pointa en direction des deux caïds, bras tendus, souriante mais le regard tout d'un coup moins enclin à faire des cadeaux.

    DEATHSTRIKE - If I were you, I wouldn't do that, buddy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: # There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)   Sam 7 Fév - 23:05


    Un raclement de chaise au fond du bar attira le regard de Dell qui fixa la personne qui se levait. C'était une femme, plutôt petite, fine, élancée. Elle avait une façon de marcher assez spéciale, à la fois gracieuse et trainante, qui installa un léger sourire sur les lèvres de la louve qui ne s'occupait même plus des loubards qui la retenait : car la jeune femme venait vers eux. Toute la durée qu'elle mit pour venir jusqu'à eux, Dell se demanda ce qu'elle devait faire. Défoncer tous les types et se barrer en courant, en risquant qu'elle soit blessée ? Lui dire de ne pas s'approcher, qu'elle n'avait pas besoin d'aide, et se faire rire au nez ? Ou alors attendre de voir ce qu'elle faisait ? De toute manière, il était trop tard pour ne pas l'impliquer : elle était dans le bar, et elle aussi. Les demeurés qui l'entouraient avaient perçu son regard et vu la femme qui arrivait, ils étaient donc tous concentrés sur elle : qu'elle belle ouverture, mais elle préféra attendre ; sait-on jamais, ils auraient pu blesser cette femme si elle s'emportait trop vite. Les humains étaient si maladroits !

    « Hey guys. Can I help you ? Maybe that girl can't do anything for you. You should leave her and ask me. »

    Mmmh, téméraire, et vraiment pas mal l'intervention ! Elle se retint tout de même de rire, ç'aurait été mal élevé. Tout en souriant,Dell la détailla un peu mieux : certes, elle était fine, mais cela cachait quand même une certaine musculature. Ses mouvements étaient fluides, elle semblait savoir ce qu'elle faisait, et il n'y avait pas le moindre tremblement dans sa voix. Elle ne ressemblait pas à une humaine normale : et qu'est ce qu'une humaine normale aurait foutu dans un tel bar, de toute façon ? Un visage fin, mais déterminé, et de long cheveux attachés dans son dos : elle était jolie ; Dell se promit de ne pas oublier ce visage. Pendant qu'elle observait la scène, un des mal élevés alentours les gratifia d'un discours très imagé à l'encontre de la jeune femme tandis que le chef envoyait deux de ses accolytes sur elle. Son sourire commença à tourner mauvais ; ce n'était pas une façon correcte de parler à une femme, voyons. Elle allait s'extirper des paluches crasseuses de ceux qui s'occupaient d'elle quand elle perçut qu'il n'y avait pas de danger : en quelques secondes, la nouvelle venue avait plongé ses mains sous son manteau et brillament sorti deux révolvers. Dell en frétilla de contentement : c'était une chouette humaine sur qui elle venait de tomber, dis donc ! Elle n'aurait pu mieux tomber pour passer une bonne soirée ! Comme elle se sentait bizarrement d'humeur joyeuse, elle consentit à attendre encore un peu pour qu'elle réponde avant de se débarasser des imbéciles qui croyaient la tenir.

    « If I were you, I wouldn't do that, buddy. »

    Elle ne retint pas son éclat de rire cette fois et, en un petit bond joyeux en arrière, se dégagea enfin, s'asseyant sur le comptoir. Voilà qui était mieux ! Elle finit mon verre d'une traite en une toute petite seconde et le fit glisser sur le bar vers le serveur d'un geste nonchalent. C'était à son tour de faire le spectacle.

    « Guys guys guys, she's not kiddin'. And I don't do it either, so, take your chance, and go out. It's your last. » Déclarai-t-elle d'une voix presque chantante.

    Elle rigolait presque en disant ça tant elle était amusée et remarqua le changement assez distraitement : ils ne rigolaient pas du tout, eux. Et elle, elle m'amusait peut être un peu trop ? Bon d'accord, elle y était peut être allée un peu fort avec le bond, ça avait peut être été un peu trop facile, mais ils auraient pu la prendre pour une gymnaste ou quelque chose de rationel ! Ou peut être était-ce de se faire pointer un flingue sur la gueule qui ne devait pas être particulièrement marrant ? Oui bon, c'est sûr... Mais déjà découragés ? Vraiment pas drôle. Bizarrement, le type en retrait au fond du bar n'avait pas l'air d'apprécier du tout ma mascarade, bien moins que les autres même. Lui avait été si calme tout le long qu'elle avait presque oublié sa présence, alors qu'elle n'avait jamais oublié celle de la fille, et voilà que maintenant il sifflait rageusement à son encontre ? Et puis quoi encore, elle avait loupé un truc ? En y réfléchissant, elle le trouva un peu loin : avait-il reculé sans qu'elle s'en aperçoive ? Soudain, il se recroquevilla bizarrement tout en la fixant et elle mit une fraction de seconde à déterminer ce revirement : une position de défense. Immédiatement, elle comprit : elle n'entendait pas son coeur, c'était un vampire ! Ses yeux plongèrent dans les siens : rouges vifs. Et en plus, il n'était pas au régime légal !

    « Hey, teammate, we've such another problem, this guy does in cannibalism. »

Revenir en haut Aller en bas
Billie E. McCoy
a.k.a. DEATHSTRIKE.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 25
Mood : Exciting.
Music : Jet - Are you gonna be my girl ?
Pseudo : Melody
Date d'inscription : 31/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: Unemployed.
Self Control: 19/20

MessageSujet: Re: # There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)   Dim 22 Fév - 21:24

    DELL - Guys guys guys, she's not kiddin'. And I don't do it either, so, take your chance, and go out. It's your last.
    DEATHSTRIKE - Thanks, little miss sunshine. Although, am I really the right person to be grateful ?

    Billie adressa un sourire à la gamine. Fallait bien se remotiver et trouver un peu d'aide dans ce monde de brutes... Elle haussa les épaules et un sourcil vers l'un des types menacé par ses armes. La fille bondit sur le comptoir. C'était un saut trop puissant, trop gracieux, trop parfaitement maîtrisé pour venir d'une ado en détresse comme il y en avait tant d'autres. Mais Billie la sentait bien. Elle n'était probablement pas l'une de ces créatures qu'elle pourchassait. Elle ne présentait pas les symptômes, dirons nous. Billie souffla. Ils en mettaient, du temps, ces têtes de noeud, pour se décider à foutre le camp. Puis elle entendit l'exclamation de la petite brune assise sur le comptoir, comme une enfant assise sur la table de la cuisine de ses grands-parents, à l'aise comme un poisson dans l'eau. Elle désignait un type plus près d'elle, dans un recoin, qui ne semblait pas apprécier la présence de la gamine dans le bar. Il avait l'air trop vulnérable pour être quelqu'un de normal face à elle.
    DELL - Hey, teammate, we've such another problem, this guy does in cannibalism.
    Billie réagit alors au quart de tour ; elle plia ses bras, s'accroupit et pivota sur un pied en faisant un violent croc-en-jambe à l'un des loubards. Puis elle se releva, et en frappa un autre au menton avec un lancer de jambe sur le côté parfaitement tendu, limite pirouette de gymnaste russe. Et voilà. Encore, elle avait le chic pour s'empêtrer dans les bagarres. Billie donnait des coups de coude, de crosse de revolver et de pied dans tous les sens. Rapide comme l'éclair, elle se faufilait partout comme une panthère dans la jungle.
    DEATHSTRIKE - Holy crap, kid, can you handle with that damn freak ? I'll give you a hand in, like, two or three minutes.
    Elle assenna un coup violent sur le crâne rasé d'un skinhead qui venait de se manger une table dans le menton, puis brisa le tibia d'un autre qui arrivait par derrière. Décidément, quand y'en avait plus, y'en avait encore, ce genre de mecs ! Comme s'ils avaient pressé le bouton d'urgence pour les renforts...
    DEATHSTRIKE - Hey kid, I don't even know your name !

    Huhuhu c'est pas terrible j'suis désolée u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
# There's nothing as good as a pretty bloody fight. (Pv Billie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pretty Little Liars [Drame]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 04. Pretty little liars.
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: This is an old story-
Sauter vers: