AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17

Aller en bas 
AuteurMessage
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17   Lun 2 Fév - 0:47

    Bon et bien voilà, je n'avais plus aucun doute, il y avait bien une rumeur qui était en train de circuler sur moi. Tout le monde savait maintenant que j'étais amoureux de Lena qui était un vampire. Cela n'avait d'ailleurs rien d'une rumeur puisque c'était la vérité. Bientôt, j'allais être rejeté par tous les chasseurs de vampires que je connais, je n'allais plus avoir aucun amis et les vampires rigoleront de moi et aucun d'entre eux n'aurait plus peur de moi. Et voilà, ma vie était désormais bien foutu et bien naze. J'allais bientôt devenir l'être le plus triste et le plus seul que la terre ait connu. A moins que...Sauf si je me mettais à faire comme les jeunes hommes de mon âge et donc à sortir avec des humains. Après tout, il restait bien des humains tout à fait normaux dans ce monde qui se fichaient complètement des vampires et des chasseurs. C'est exactement de quoi j'avais besoin en ce moment. Je devais aller dans un bar, me saouler et puis draguer une jeune femme belle, HUMAINE et terriblement séduisante. Je finirais alors la nuit avec elle, elle me donnera son numéro de téléphone, je la rappellerais et nous nous reverons. Alors je finirais par tomber amoureux d'elle, j'oublirais Lena et tous les autres vampires. Je saiserais de les chasser et je trouverais un travail. Et voilà, c'était la nouvelle vie dont je rêvais et elle était tout à fait réalisable. C'est ce que je devais faire et j'étais bien décidé à y arriver. Et cette nouvelle vie commençait ce soir...C'était l'heure du nouveau Keziah.

    J'avais donc pris une bonne douche. J'avais mis un jean assez foncé, avec une chemise blanche que j'avais remonté au niveau des avant-bras. J'avais mis quelques gouttes de parfum et ce soir, j'étais bien décidé à sortir. J'avais pris ma voiture, direction le bar de la ville. Je n'avais pas l'intention d'aller à Salem car je serais tombé sur des chasseurs de vampires et je n'avais pas envie que l'un d'entre eux passe sa soirée à se foutre de moi. J'avais ddéjà assez honte de ce que j'étais devenu, pas besoin d'en rajouter. J'avais décidé d'y aller à pied. J'avais une bonne demi heure de marche mais l'air frais me ferait le plus grand bien. Après trente minutes à marcher dans les rues perdus dans mes pensées, j'arrivais enfin à destination. Je rentrais donc dans le bar et avant de me diriger vers le comptoir je commençais par regarder toutes les jeunes femmes. Elles étaient plsu jolies. Cependant, une seule était magnifique. Sa beauté dépassait toutes les autres. Cette fille était blonde et on avait l'impression que ses cheveux étaient recouvret d'or. Elle était là, sur la piste de danse avec un jeune homme qui était collé à elle. Je me suis donc dirigé vers elle mais je me suis arrêté assez vite. Et si c'était un vampire? Après tout, j'avais tendance à être attiré que vers ce genre de femme ces derniers temps. Il fallait que je lui touche la peau. Je finis donc faire demi tour et me dirigeais vers le comptoir.

    J'ai commandé un verre de vodka et j'ai continué de la regarder. Il n'y avait pas à dire, elle était terriblement belle et incontestablement séduisante. J'espèrais sincèrement qu'elle n'était pas un vampire et que le mec qui se collait à elle depuis une demi heure n'allait pas réussir à finir la nuit avec elle. C'est alors que la musique changea, c'était l'heure des musiques douces, genre les slows. Bouh, j'avais horreur de ça mais bon...La jeune femme sembla vouloir rejoindre le comptoir à mon plus grand bonheur mais le jeune homme lui demanda un slow. Décidément collant celui là. Je poussais un léger soupire en voyant qu'elle acceptait. Je me suis donc levé du bar et je me suis dirigé vers la piste de danse. Une fois sur celle-ci, je me suis approché de l'homme et de la jeune femme et j'ai tappé sur l'épaule de celui-ci.

    "Tu m'escuse mais elle danse avec moi maintenant..."

    Le mec me regarda comme si je venais de faire la plus grosse erreur de ma vie. Il était plus musclé que moi mais malgré cela, en tant que chasseur de vampire, je savais pertinememnt que je ferais le poid face à lui. Je lui fis donc un léger sourire devant son regard noir puis l'homme s'adressa à moi.

    "Tu as un problème maigrichon?"

    Je lui souris de nouveau puis posais mon regard sur la jeune femme toujours aussi belle qui l'accompagnait. Je le regardais avec un regard plein de sous entendus qui étaient fait pour lui faire comprendre que quand je me serais débarassé de lui, on passerait une superbe soirée tous les deux.

    "Je m'occupe de lui et je suis à toi..." lui dis je avec un léger clin d'oeil.

    Mon regard s'est alors de nouveau posé sur le jeune homme. Je lui ais souris de nouveau.

    "Ouai mon problème c'est que...Vois tu, je voudrais danser avec la jeune femme qui t'accompagne, parce qu'elle est terriblement belle et que se serait du gachi qu'elle finisse sa soirée avec toi."

    L'homme a alors essayé de me mettre un coup de poing mais j'ai réussis à l'esquiver sans aucun problème.

    "Raté..." dis je avec un petit sourire.

    Il est alors revenu à la charge mais cette fois, je lui ais attrapé les bras et je lui ais tordu pour qu'il soit dans son dos. Je lui ais alors parlé à l'oreille.

    "Maitenant tu te casses..."

    J'ai finis par le lacher en prenant bien soin de le faire tomber sur la table de billiard. Il m'a alors regardé noir mais a finit par partir. Je me suis alors reconcentré sur la jeune femme. Je me suis approché d'elle, et j'ai attrapé sa main. Avant même que ma peau touche la sienne, j'avais terriblement peur, peur de découvrir une peau glacée mais non...Sa peau était aussi chaude que de la braise. Je me suis alors détendis et je me suis collé à elle afin de pouvoir danser.

    "Je trouve que tu méritais mieux que lui..."

    Elle me regarda surprise mais amusée.

    "Tu ne manque pas de culot toi!"

    Ouai c'est vrai, on peut voir ça comme ça. Je lui fis alors un tendre sourire tout en admirant une nouvelle fois sa beauté.

    "Oui on peut dire ça...Au fait je m'appelle Keziah!"

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysabeth Z. Gaarder

avatar

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 28
Mood : spreche kein Englisch
Music : Fairytale gone bad - Sunrise Av.
Pseudo : MSL ;)
Date d'inscription : 31/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 20/20

MessageSujet: Re: Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17   Lun 2 Fév - 3:05

    Je m'allumai une nouvelle cigarette au coin du réverbère, soupirant. Je m'ennuyais grandement et je ne trouvais jamais rien à faire dans cette stupide ville américaine. Je m'ennuyais de Vienne, là-bas je n'avais pas à réfléchir deux minutes à ma phrase avant de parler. Ici, les gens se moquaient et je ne me rendais pas compte. C'était une véritable plaie que d'être la petite immigrante Autrichienne. Ce n'était pas comme si j'étais un extra-terrestre, enfin... Si, un peu. Je soufflai la fumée et fit tomber les cendres sur le sol, regardant celles-ci tomber, plongée dans mes pensées. Je ne trouvais rien du tout à faire et la musique du bar résonnait jusqu'à l'extérieur. Visiblement, c'était la fête à l'intérieur. Et moi j'étais là, dehors, à geler toute seule. Je soupirai et terminai ma cigarette, jettant le mégot parterre, me demandant s'il ne valait pas mieux pour moi que je parte et m'éloigne, retourner par exemple à mon appartement trop vide et trop ennuyeux. J'avais tenté de regarder parfois la télévision, sans succès, les gens parlaient si vite que je n'arrivais pas à suivre. J'allais partir à pied lorsque quelqu'un m'accosta. Un grand homme, assez potable, qui me dévisageait comme un steak. Il avait visiblement en tête des choses, ce fut ma première pensée. Puis la seconde fut qu'il faudrait que je cesse de toujours juger ainsi. Troisièmement, je me décidai à répondre à sa question. « Est-ce que vous êtes seule ici? » Je n'avais pas répondu, il me dévisageait maintenant, me prenant sans aucun doute pour une retardée. Maladroitement, je lui répondis avec un anglais scandalisant, mon accent trop prononcé le faisant rire, comme si c'était amusant. « Oui...Je suis seule. » Quand la moindre phrase devenait un effort surhumain. C'était comme cela que je me sentais lorsqu'il m'entraîna dans le bar. J'eus l'impression d'être une poupée sous sa poigne.

    Il m'aida à me débarasser de mon manteau, nous trouvant une petite table au fond du bar, près de la piste de danse, et nous commanda tout de suite des verres. Un Manhattan pour moi et pour lui une simple bière allemande. Il me fit un clin d'oeil et me dit qu'il adorait les allemandes, ce à quoi je répondis en riant que j'étais autrichienne. Visiblement, il ne gagnait pas tout à fait des points, mais il me payait mes consommations et c'était mieux que rien du tout. C'est ainsi d'ailleurs que lorsqu'il m'invita à danser, j'acceptai, ne sachant toutefois pas à quoi m'attendre. Bon, d'accord. Ce n'était ni Chris Brown ni Justin Timberlake, mais c'était tout de même pas mal. Je me surpris moi-même à mes déhanchements un peu trop sexy pour mon habitude, mais lui n'en sembla pas déçu et lorsque vint l'heure des slows, il décida que c'était l'heure de retourner à nos consommations. Je fis une moue, triste qu'il ne m'invite pas pour une nouvelle danse, et lui tournai le dos en revenant à notre table. Il me prit la main et me demanda de danser et dans un sourire, nous retournions danser. Je n'étais pas particulièrement un enfant gâté, mais j'avais mes petits caprices. Ainsi donc, je me mis à danser quelques instants avec mon bel ami, puis soudainement je m'arrêtai de danser. Oh, la musique ne s'était pas arrêtée, mais quelqu'un s'était interposé entre mon cavalier et moi.

    D'ailleurs, il ne semblait pas particulièrement apprécier l'attitude du jeune homme qui avait visiblement décidé que je danserais avec lui et ce n'était pas pour me déplaire. Pourtant, j'avais l'impression d'être un morceau de steak dans une assiette face à deux géants affamés. Alors que mon cavalier se plaisait à le provoquer pour le dégager de sa vue, mon nouveau prétendant m'adressa un sourire et un regard qui me fit rougir discrètement. « Je m'occupe de lui et je suis à toi... » Eh bien, il était direct lui, au moins! Et il ne m'avait pas laissé le temps de protester que s'en suivait une petite bataille entre les deux hommes, mon 'cavalier' montrant les points tandis que l'autre esquivait avec un naturel que je trouvais plutôt impressionnant. Puis finalement, il envoya au tapis celui qui m'avait abordé en premier, et daigna enfin s'occuper de moi. « Je trouve que tu méritais mieux que lui... » Je ris doucement avant de lui répondre, faussement insultée. « Tu ne manque pas de culot toi! » Et puis je glissai mes bras autour de son cou, appuyant ma tête sur son épaule alors qu'il se présentait comme s'appellant Keziah. La chanson s'arrêta, et je murmurai à l'oreille de mon nouvel accompagnateur, susurrant mes mots en soufflant par instant. « Et moi Alysabeth. Je m'ennuie. Tu viens discuter un peu à ma table? » J'avais réussi à articuler ma phrase sans trop de gachis et attirai avec moi Keziah, l'entraînant vers la table abandonnée ou était resté mon manteau.

    Je croisai mes jambes sous la table et regardai amusée celui qui était assis en face de moi. Il était mignon, ça c'était certain. Certainement un meilleur coup que l'autre qui m'avait approché dehors alors que je fumais ma cigarette. Je me surpris à me demander si je finirais la nuit avec lui et je rougis à la simple pensée qu'il ait peut-être deviné. Soudainement, je décidai que je voulais me lever, sans aucune raison, et je vins m'assoir à côté de lui, sur le petit siège de cuir foncé, lui posant une question par rapport à notre soirée. « Donc..Quel genre de soirée me propose-tu, Keziah? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17   Mar 3 Fév - 0:52

    Oh n'allez pas croire que je considérais cette jeune femme comme un morceau de viande que je voulais dévorer tout cru et pour qui j'étais prêt à me battre. Disons juste que je venais de l'épargner d'une soirée avec un homme qui n'avait franchement pas l'air d'être débordé par l'intelligence. Certes, je n'avais pas la prétention de dire que j'était mieux que lui mais bon, je pense quand même que cette jeune femme aurait de loin préféré finir sa soirée avec moi plutôt qu'avec lui. Il faut être honnête, cette jeune femme était très belle. Une beauté assez rare chez une humaine. De plus, sa couleur de cheveux était d'un blond très éclatant, on ne voyait pas beaucoup de blond comme ça par ici. Elle ne devait pas venir de chez nous. D'ailleurs, je vis tout de suite qu'elle avait un accent. Enfin dés que je m'eu débarassé du mec et que j'eu pris sa place dans les bras de la jeune femme. Je souris alors devant sa remarque comme quoi j'avais du culot. Franchement, une fille aussi belle qu'elle mérite qu'on ose virer un mec qui est déjà en train de la draguer non? Moi je vous dis que oui. Je n'avais pas envie de louper une occassion comme celle-ci. J'étais maintenant bel et bien décidé à passer ma soirée et ma nuit avec la jeune femme. Certes, il y avait d'autres jolies femmes dans ce bar mais ce n'était rien comparé à celle que je tenais dans mes bras à cet instant précis. Je n'avais jamais vu pareille beauté. A mes yeux elle était aussi belle que l'était Leila et que l'est Lena. Bref, je ne devais pas repenser à Lena. Oh non, ce soir, je devais juste me concentrer sur cette femme aux cheveux d'or.

    La jeune femme avait maintenant placé ses bras autour de mon cou et je m'étais légèrement collé un peu plus à elle. Je m'étais alors présenter et c'est alors qu'elle me dit qu'elle s'appellait Alysabeth. Ce n'était pas un prénom très courant. Je connaissais Elisabeth mais pas Alysabeth. Encore une fois, j'avais pu entendre son accent mais je ne savais toujours pas d'où elle venait. J'aurais pu lui demander maintenant mais je ne voulais pas le faire. Je voulais faire durer un peu le plaisir. Je lui fais alors un tendre sourire et lui répondis que j'étais enchanté de faire sa connaissance. C'est alors qu'elle me demande de venir la rejoindre à sa table. Apparemment, elle s'ennuyait. Et bien au moins, on peut dire qu'elle était directe elle. Tant mieux c'est exactement ce dont j'avais besoin ce soir. Une fille directe, terriblement belle et incontestablement sexy. Je m'assis donc sur la banquette en cuire en face de la jeune femme et c'est alors qu'elle décida de venir me rejoindre. Cela n'était pas pour me déplaire, je me trouvais un peu trop loin d'elle. Je la regardais croiser ses jambes. Je ne pouvais pas faire autrement. Elle portait une robe noir qui lui arrivait au niveau des genoux et mes yeux étaient forcément attirés vers sa magnifique paires de jambes. Je finis par redresse mon visage le long de son corps. Je pu donc observer sa poitrine mais je ne la regardais pas de manière intense, je n'avais pas envie de la mettre mal à l'aise. J'ai juste lancé un petit coup d'oeil imaginant déjà ses seins à l'air libre je dois l'avouer. J'ai ensuite regardé ses yeux, mêmes ses yeux étaient magnifiques. Elle me demanda alors ce que je lui proposais pour cette soirée. Après tout, c'était légitime. Je venais de lui foirer sa soirée qu'elle aurait dû passer en compagnie du jeune homme, il était donc normal que je lui propose quelque chose. Je lui fis donc un tendre sourire tout en ne la lachant pas du regard.

    "Et bien pour commencer, je te paye un verre..."

    Tout en disant cela, j'avais placé mon bras sur le rebord de la banquette afin que ma main soit proche du visage de Alysabeth. J'ai alors fais un signe au barman qui s'est approché et je lui ais commandé deux téquillas. J'aurais certes, pu demander à Aly ce qu'elle voulait boire mais ce soir, j'avais l'intention de prendre la soirée en main. Mon regard se posa alors de nouveau sur elle et je souris de nouveau. Ma main se mit alors à pousser doucement et sensuellement une mèche de ses cheveux derrière son cou jusqu'à que je puisse voir une partie de celui-ci. Je baissais alors mon visage vers son oreille afin de lui murmurer quelques mots.

    "Ensuite je pourrais t'embrasser..."

    J'ai ensuite posé mes lèvres sur son cou et je l'ais embrassé légèrement. Très légèrement. Disons que je l'ais presque effleuré. J'ai pu sentir quelques frissons faire surface sur le cou de ma nouvelle camarade de jeu. Je soufflais ensuite légèrement dans son cou et finit par me redresser. Je la regardais avec un léger sourire en coin.

    "Peux tu me dire d'où tu viens pour avoir un accent aussi jolie et aussi...Exitant?"

    Le barman nous apporta alors nos verres et je pris le mien et lui tendis ensuite le sien. Tout en buvant quelques gorgées de mon verre, je continuais de la regarder intensément dans les yeux avec un regard qui en disait long je dois l'avouer. Et voilà, en quelques minutes cette jeune femme avait réussit à faire disparaitre mon chagrin. J'avais terriblement envie d'elle. Oh oui, j'avais très envie d'elle. Et je ne pensais plus qu'à une seule chose, à mon désir qui se faisait de plus en plus grand.

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysabeth Z. Gaarder

avatar

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 28
Mood : spreche kein Englisch
Music : Fairytale gone bad - Sunrise Av.
Pseudo : MSL ;)
Date d'inscription : 31/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 20/20

MessageSujet: Re: Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17   Mar 3 Fév - 2:20

    Alors que je m'étais rapproché de mon nouveau compagnon, il semblait avoir rivé son regard sur mes jambes découvertes sous ma robe. Ce n'était pas particulièrement gênant, j'avais plutôt l'habitude. Il jetta un regard soutenu un peu plus haut sur mon corps avant de me regarder dans les yeux lorsque je lui demandai ce qu'il avait à m'offrir. C'était vrai, quoi. Cette question était ligitime, nous n'allions tout de même pas rester plantés comme ça sans rien dire des heures durant. Si certaines filles aimaient la tranquillité, moi je n'étais pas particulièrement comme celles-là. Je ris doucement à ses premières paroles, un peu amusée de son initiative. Il ne semblait pas vouloir faire durer les choses, celui-là, et sans doute savait-il précisément ce qu'il voulait. Et ce n'était pas pour me déranger bien sûr, bien que j'aimais prendre mon temps. Quoi que je devinais un peu comment se terminerait la soirée, j'aurais tout de même préféré un peu de surprise. Il nous commanda à tous les deux une tequiila, comme il m'avait dit, et je n'eus même pas à dire quoi que ce soit. Je tenais assez bien les alcools forts, de nature, sans doute parce que je venais de l'Est. Nous avions une sacré réputation de buveurs, les gens de l'Europe de l'Est. Mais bon je ne suis pas là pour parler alcool et géopolitique. Revenons en à Keziah, ses manières charmantes et sa façon subtile de me dévorer des yeux, ce qui me flattait énormément je tiens à l'avouer.

    Je me penchai légèrement vers l'avant, une mèche frivole et indomptable de cheveux blonds se glissant sur mon cou. Je ne la remarquai pas au début, jusqu'à ce que Keziah décide de la remettre derrière mon oreille, se penchant sur mon cou, me faisant frissonner par son souffle alors qu'il me chuchottait des mots à l'oreille. « Ensuite je pourrais t'embrasser... » Et il posa ses lèvres sur mon cou, l'effleurant alors que je frissonnais de délice. Il soufflait ensuite sur ma peau fragile, me laissant toujours frissonner. Il savait visiblement y faire, et soudainement la chaleur montait d'un cran. Nous venions à peine de nous rencontrer, peut-être bien, mais ses caresses sur ma peau étaient un point sensible que je ne pouvais certainement pas rejetter comme ça. Le barman nous apporta nos verres, et il prit quelques gorgées du sien tandis que je ne touchais pas au mien, j'avais bien mieux à faire que de boire à ce moment-là, me rapprochant de mon nouveau compagnon jusqu'à ce que ma jambe frôle la sienne, ce que je me pris à faire avec amusement. Puis il me posa la question tant attendue. « Peux tu me dire d'où tu viens pour avoir un accent aussi jolie et aussi...Exitant? » Je frissonnai et frôlai sa peau, bien plus froide que la mienne, chaude, presque brûlante. Taquine, je me contentai de m'approcher à mon tour de son oreille, répondant vaguement à sa question. « Europe de l'Est. À toi de deviner le reste... » Je mordilllai doucement le lobe de son oreille, soufflant dessus quelques instants avant de reprendre ma place sur le siège de cuir, attrappant mon verre, en buvant une gorgée longue en sentant le liquide brûler dans ma gorge. La voix légèrement échauffée, je repris la parole, glissant une main curieuse sur la jambe de Keziah, taquine.

    « Donc.. Nous avons en quelques minutes dansé, pris un verre, tu m'as embrassé et nous avons fait la discussion. » Je me collai un peu plus à lui, provocatrice, un de mes doigts frôlant ses lèvres du bout des ongles. « La prochaine étape serait de se demander chez toi ou chez moi...Mais j'ai une meilleure idée. » Je le regardai dans les yeux et terminai mon verre d'un trait, attendant qu'il fasse de même. C'était plutôt rare que j'agissais ainsi. Avec Aidan, je n'étais pas une allumeuse, en fait sans douce était-ce qu'Aidan était dans une situation plutôt différente de celle que je vivais présentement. Je flirtais littéralement, là, sachant très bien que je finirais par crier son nom dans une position non adéquate, sans doute, mais qu'est-ce que je pouvais y faire. Keziah était plutôt attirant et me sortait vraissemblablement de mon ennui. Je posai mes lèvres au coin de sa bouche, murmurant contre celle-ci, provocatrice.

    « J'ai vraiment besoin d'aller me raffraîchir, tu vois. » Bien sûr ma phrase dite ainsi ne voulait rien dire, mais les regards désirant que je jettais à ce pauvre Keziah qui ne semblait pas savoir où donner de la tête à ce moment-là m'étaient un délice. L'atmosphère s'était nettement réchauffée depuis quoi, les dix dernières minutes qui s'étaient écoulées depuis notre rencontre, et je m'amusai grandement à l'embrasser une nouvelle fois, discrètement, alors que je me levais et l'entraînait avec moi vers les cabinets des femmes, ne me souciant guère des regards quelques peu effarés de quelques clients du bar qui semblaient se poser de nombreuses questions quant à nos intentions. Refermant la porte sur nous avec brusquesse, je me tournai vers Keziah, mes mains se posant sur sa chemise que je me mis à déboutonner alors que je me tenais sur la pointe des pieds, mes mes lèvres frôlant son cou. « Tu m'excuses si c'est précipité? » J'entendis des bruits de pas arriver en notre direction et je balayai la main de Keziah sous ma robe, l'attirant vers la dernière cabine du fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boire pour oublier...Ou alors draguer PV Aly Nc-17
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oh yeah and I think I'll go to Boston :: The Black Unicorn-
Sauter vers: