AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Was just passing above. (free)

Aller en bas 
AuteurMessage
Billie E. McCoy
a.k.a. DEATHSTRIKE.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 26
Mood : Exciting.
Music : Jet - Are you gonna be my girl ?
Pseudo : Melody
Date d'inscription : 31/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: Unemployed.
Self Control: 19/20

MessageSujet: Was just passing above. (free)   Dim 1 Fév - 20:00

    DEATHSTRIKE - I take the cycle. I'll be back, I've a track near the Museum.
    KYLL - D'you want me to go with you, Billie ?
    DEATHSTRIKE - Stay here. Keep the car. I can handle myself.

    Deathstrike sortit du camping-car qui était garé près de la forêt de Boston. Ils faisaient souvent du camping sauvage, évitant de se montrer pour éviter les embrouilles. Elle mit son blouson de cuir sur son dos, attacha ses cheveux en arrière et sortit la moto dissimulée dans la remorque pour l'appuyer contre la tôle du camping-car. Elle laça ses Rangers, saisit deux revolvers et un long couteau argenté qui gisaient sur le meuble de la minuscule cuisine par la porte ouverte du camping-car, et les placa à sa ceinture, dans les étuis prévus à cet effet. Armée jusqu'aux dents, Deathstrike mit son casque, et enfourcha le véhicule. Kyll apparut à la porte. Il croisa les bras, souffla la fumée de son cigare.
    KYLL - Take care.
    DEATHSTRIKE - I will.

    Elle démarra et sortit de la forêt, roulant à tombeau ouvert, une traînée de fumée et de poussière derrière elle. Il faisait presque nuit, il devait être environ dix-neuf heures. Heure de pointe pour tous les businessmen et working women qui sortaient du boulot. Deathstrike était au chômage, officiellement. Officieusement, elle chassait. Mais quand les gens lui posaient des questions, elle se contentait de dire qu'elle était mécanicienne et qu'elle bossait en itinérance avec un pote. Ils étaient contents, et se la fermaient, et Deathstrike pouvait continuer ses affaires seule. Les vampires commencaient à la connaître, par le bouche à oreille des survivants. Mais la majorité ne savaient pas à quoi elle ressemblait ; le fait de bosser avec Kyll accentuait ses chances de réduire au silence les créatures. Elle cherchait toujours le coupable.
    Deathstrike ralentit quand elle passa près du musée de Boston, à l'affut de la moindre trace. Elle scrutait le bâtiment, les voitures du parking, les passants. Elle ne faisait guère attention à ce qu'elle faisait avec son véhicule, sa moto, soit dit en passant énorme engin trafiqué par les bons soins de Kyll. Elle perçut alors un mouvement inhabituel dans la foule, et accéléra, faisant vrombir le moteur. Mais en avancant, elle heurta de plein fouet la portière conducteur d'une voiture qui passait devant elle. Deathstrike fut projetée en avant, mais se retint sur le guidon, se contentant de se prendre le tableau de bord dans le nez. Elle émit un gémissement de douleur, et se leva. Le choc avait embouti la portière de la voiture, et le devant de son véhicule était assez salement endommagé.

    DEATHSTRIKE - Dammit. Bloody damn freak.
    Elle se baissa pour constater l'étendue des dégâts, et se tourna vers le conducteur de l'autre véhicule.
    DEATHSTRIKE - I'm sorry, I wasn't lookin' out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brandon Brooks

avatar

Féminin
Nombre de messages : 160
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: les études sont un véritable job
Self Control: 0/20

MessageSujet: Re: Was just passing above. (free)   Lun 16 Fév - 13:34

[je te previens juste, je vais mettre les paroles en français. Meme si je comprend l'anglais, vu mon niveau, l'écrire reviendrait à bourrer mes phrases de fautes]


Brandon était encore parti de chez lui en douce ce mtin. Il ne pouvait plus regarder Maëva comme avant. Comment pouvait-elle rester avec lui, après tout ce qu'il faisait pour qu'elle parte justement? Elle était si naïve, si amoureuse. Et le pire, c'était que lui-même, face à tout cela se trouvait encore plus amoureux. Quelle tragédie quand même, son histoire était digne d'un livre, ou film, fantastique. Lui, le monstre, devait partir encore une fois. Ca journée s'était déroulée de façon monotone. Il avait érré un moment, se demandait ou aller. Le parc ne lui apportait rien, l'enervait plus qu'autre chose car il y trouvait trop de couples et de famille, ces dernières lui rappelant que ce genre de choses n'était plus pour lui depuis peu. Il avait donc opté pour le musée. Malgré qu'il soit dans la ville depuis un moment, Brandon n'avait jamais cherché à le visiter, ce serait la parfaite occasion. Il avait réussi à passer toute la journée dans le musée, s'octroyant bien sur une pause d'une demi-heure pour manger un coup. Le musée n'était pas des plus grands, mais il avait examiné toutes les pièces sous tous les angles. Au moins, il s'était instruit aujourd'hui, et cette analysée de tous les objets avait permis un oublie de ses soucis pour la journée.

Le musée avait ensuite fermé, et Brandon avait dut se résoudre à sortir et à rentrer chez lui. Mais bon, l'envie lui manquait et il avait à nouveau érré, regardant sans interet les vitrines qui fermaient, les unes après les autres. Voyant qu'il était quasiment dix-neuf heures, il s'était enfin résolu à rentrer chez lui, mais de mauvaise grace. Retrouvant sa voiture garée devant le musée, Brandon avait prit son temps pour mettre sa ceinture, rentrer la clée et mettre le contact. Après avoir allumé ces feux, le jeune homme s'était retourné. Personne à l'horizon, il pouvait déboiter et reprendre la route. Une manipulation des plus simples pour sortir la voiture, surtout que la place devant lui était libre ce qui lui donnait plus d'espace pour maneuvrer. Brandon s'était donc engagé. Mais peut-être n'avait-il pas assez regardé son rétroviseur car un énorme bruit et sa ceinture qui l'empeche de partir en avant vint rompre ses pensées noires. Ben dis donc, il a eut de la chance de mettre sa ceinture avant démarrer! Souvent il la mettait plus tard. Un signe du destin? Non, Brandon ne croit plus au destin, il ne croit plus en rien à vrai dire.

Retrouvant rapidement tous ses esprits, le jeune homme regarda à a gauche. Pour bien finir la journée, voilà qu'une moto venait de lui emboutir la portière, et le devant de sa voiture! S'extrirpant tant bien que mal de la voiture, Brandon se dirigea vers une jeune fille. Elle paraissait être la propriétaire de la grosse moto, qui devait être pas mal bricolée. La jeune fille jura avant de se tourner vers lui et de s'excuser. Soit il acceptait ses excuses. Cela lui faisait mal au coeur pour sa voiture, ce n'était pas une merveille mais il l'aimait bien après tout.
- J'ai remarqué que vous ne m'aviez pas vut. Vous n'avez rien de cassé au moins?
La moto paraissait aussi endomagée. Après tout, le devant avait dut en prendre un coup vu qu'elle avait heurté de plein fouet sa voiture! La jeune femme avait donc plus de chance se faire mal, de plus elle se trouvait en moto, ce qui n'arrangeait rien. Se demandant quelle allure il avait, Brandon passa une man sur son visage. Il y découvrit une goutte de sang. Bah, surement une minuscule écorchure, si c'était plus grave il ne serait pas sortit de la voiture aussi facilement. Regardant maintenant les alentours, Brandon découvrit que plusieurs badaus s'étaient regroupés et discutaient de l'accident. Il pouvant entendre quelques brides, et chacun y allait de sa version des faits. Renoncan à un geste rageur, se contentant d'un soupir, le jeune homme se retourna vers la propriétaire de la moto:
- Un consat à l'amiable vous irait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Was just passing above. (free)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oh yeah and I think I'll go to Boston :: Museum of Fine Arts-
Sauter vers: