AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What a boring day [Kaelyn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: What a boring day [Kaelyn]   Sam 31 Jan - 15:39



    Boston avait connu des jours meilleurs. Le ciel était gris, bas, et on avait l'impression que sous peu, le plafond de nuages allait s'effondrer sur la tête des malheureux humains qui se tenaient en-dessous. Même sans croire aux dieux celtes, l'ambiance était de celles qui vous laissent penser que l'apocalypse n'est jamais loin. Un temps parfait pour passer un week-end à cocooner entre amoureux.

    Une jeune femme blonde s'avançait, en tenue de jogging. Pas de parapluie à la main, bien que le ciel soit si menaçant. Un jogging sur la poche duquel on apercevait le nom d'une grande marque, des cheveux soigneusement tenus en place par des barrettes discrètes, les lèvres couvertes d'un gloss hors de prix pour les protéger ... Serena O'More était de celles dont l'apparence ne trompe pas. Une jeune femme qui gagnait bien sa vie, et qui le savait parfaitement.
    Elle ne lançait pas un seul regard à ceux qui l'entouraient, ne s'occupant que de ses foulées régulières. Serena n'avait pas d'amoureux. En tout cas, pas de ceux avec lesquels on cocoone. En revanche, elle avait un corps à entretenir, et refusait catégoriquement de déroger à ses habitudes du samedi matin juste parce que Dame Nature avait décidé d'e@%°*¤er le monde. Sans compter que rester à tourner en rond dans son appartement l'ennuyait prodigieusement. Serena n'avait pas un poisson rouge à qui faire la conversation - elle détestait les animaux et se trouvait très bien toute seule.

    L'orage ne semblait pas être de son avis. Certaines personnes croient au destin. Ça n'était pas le cas de miss O'More, qui ne vit dans l'irruption de la pluie tambourinante qu'un caprice de la météo destiné à lui gâcher sa matinée et ses vêtements. Mais quiconque aurait cru au destin se serait sans doute dit que décidément, Serena était appelée à fréquenter les vampires. Elle s'en passait volontiers, toutefois.

    La pluie ne semblait pas vouloir s'arrêter, et après un regard furibond en direction du ciel, Serena se retrouva contrainte par le bon sens et le refus de tomber malade de s'abriter, à l'instar des rares promeneurs. En quelques enjambées, elle se retrouva sous un petit kiosque à l'égard du chemin. Seule. Elle avait l'air presque perdue, à moitié trempée, ses mèches blondes auparavant soigneusement plaquées lui balayant les yeux.
    Remettant ses mèches en place, Serena se contentait d'écouter le tambourinement de la pluie sur le toit du kiosque. Elle n'entendit pas d'autre personne arriver et ne se rendit compte qu'elle n'était plus seule qu'en se retournant et se retrouvant en présence d'une jeune femme brune
    .
Revenir en haut Aller en bas
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: What a boring day [Kaelyn]   Dim 1 Fév - 0:26

    La nuit était d'un noir de velours, douce, tiède et caressante. Une brise légère poussait de temps à autres quelques nuages ouatés devant la lune et murmurait dans les feuilles des vieux arbres élancés bordant le trottoir. En tant normal, Kaelyn se serrait promenée à travers la forêt. Sans vraiment vouloir chasser, juste par plaisir de marcher au travers des arbres l'entourant et créant cette pénombre. Et pourtant, cette soirée, elle la passait dans la rue, des rues peu fréquentées, certes. Mais des rues tout de même. Les quelques réverbères illuminaient quelque peu les alentours. Créant à certains endroit, des rayons lumineux. Elle descendit du trottoir et commença à traverser la petite rue résidentielle, les pensées fixées sur le petit en-cas qu'elle bientôt se préparer, dans la forêt, son regard surveillant ses pieds. Elle vit apparaître des phares qui balayèrent la rue et l'aveuglèrent. Kaelyn cligna des yeux et détourna la tête. Merde, ce conducteur ne rendait-il pas compte qu'il était en phare ? Tandis que Kaelyn se hâtait de de s'écarter du chemin de cet idiot, elle réalisa que l'idiot en question accélérait lui aussi. Un moteur vrombit de plus en plus fort avec la vitesse, et les pneus crissèrent longuement sur le béton lisse.

    Kaelyn se retourna, marmonnant dans sa barbe et essaya de distinguer la silhouette qui se trouvait derrière le volant de l'imposante voiture noire. La personne devait sans doute être un homme à première vue, au vu de la carrure de ses épaules. Le soi disant "homme" fit ronronner son moteur une nouvelle fois. Kaelyn arqua les sourcils et d'un pas léger se rendit sur le côtés de la voiture, ouvrit la porte et eu un léger sourire en voyant que la personne qui était derrière le volant n'était qu'un homme totalement bourré. Après avoir eu une discussion très...passionnée, l'homme repartit chez lui, à pied. Laissant sa belle voiture garée sur le côté de la rue.

    Elle avait passée le restant de la soirée à se promener les mains dans les poches. Étudiant le monde qui s'offrait à elle, observant les gens. Souvent, elle penchait la tête pour se rendre compte des choses. Elle connaissait les habitudes des gens si parfaitement, elle décelait chez eux leurs moindres secrets. Juste en les observant, les épiant. Elle connaissait leur façon de réagir, sans même connaître les personnes à qui elle s'adressait, elle était capable d'anticiper leurs réponses.

    Et pourtant, ce matin, alors qu'elle s'était mis à l'écart de la pluie - qu'elle détestait - elle aperçu une jeune fille blonde, le teint de porcelaine, les cheveux blonds tirés à quatre épingles, s'avancer vers le kiosque. Cette fille avait tout l'air d'être une peste, rien que dans ses traits, sa façons de se mouvoir, comme si elle avait toujours été une princesse. Et que cette princesse se retrouvait dans le rue, embêtée par la pluie lui mouillant son jogging et sa peau si fine.

    Elle ne remarqua même pas que cette fille au teint pâle et aux cheveux bruns se trouvait derrière elle. Et pourtant, une fois en dessous du kiosque. Son attitude du tout au tout. Ses gestes étaient plus lent, mains empreint d'agacement. Comme si une fois à la vue de personne, la fille qu'elle était au yeux de tous disparaissait pour laisser apparaître une petite fille perdue. Kaelyn se mit alors à sourire légèrement. La jeune fille venait de se retourner un peu plus, de sorte à ce que la vampire puisse enfin voir son visage, et les goutes de pluie qui perlaient sur son visage. Kaelyn garda son sourire aux lèvres, et pencha une nouvelle fois la tête, observant la jeune fille. Celle-ci n'avait guère une regard très sympathique. Mais de cela, la vampire s'en fichait bien.

    SERENA - « Vous voulez ma photo ? »
    KAELYN - « Bien que votre offre soit très alléchante, j'ai le regret de vous annoncer que je la refuse. »

    Un sourire en coin vint se nicher sur lèvres fines de Kaelyn. Celle-ci avait maintenant les bras croisés et était adossée d'un côté contre une des paroi du kiosque. Serena soupira excédée, et n'adressa plus la parole à l'étrangère pendant quelques secondes.

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin


Dernière édition par Kaelyn Helsingers le Dim 1 Fév - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What a boring day [Kaelyn]   Dim 1 Fév - 14:12

    La femme qui se trouvait face à Serena était très belle, ce qui eut le don de l'irriter. Généralement, on n'ose pas aborder les gens plus beaux que vous. Ce qui fait que si la brune avait été laide, elle se serait tue et se serait sans doute faite toute petite à côté de Serena. L'inconnue avait des cheveux bruns, la peau plutôt pâlichonne et les yeux très clairs. Côté à côté, les deux femmes étaient diamétralement opposées, ne serait-ce que par les joues roses de Serena ou encore à cause de sa blondeur.

    L'inconnue ne cessait de la fixer. Un regard dérangeant, qui chatouille, parce qu'il ne cille que peu, parce qu'on dirait qu'il ne s'attache pas à vos vêtements, pas à votre allure, mais qu'il va plonger jusqu'aux tréfonds de votre âme et fouiller dans vos plus noirs secrets.
    Serena n'avait pas de plus noirs secrets. Sa vie avait été celle d'une princesse pourrie-gâtée. Elle n'avait jamais rien commis de mal … à part être méchante, se moquer des autres, toutes sortes de choses dans le domaine desquelles les pestes sont si expertes. Néanmoins, Serena n'appréciait que peu qu'on essaye d'aller voir au fond de son âme. Elle était de ces filles qui se camouflent sous une couche de super-glue de fille populaire, jolie, sans cervelle, à l'ironie désagréable. Ce qu'il y avait à l'intérieur d'elle, Serena n'en savait rien, et ça n'était sûrement pas une inconnue croisée par hasard qui allait le savoir en premier. Elle attaqua.

    « Vous voulez ma photo ? » questionna-t-elle d'un ton hargneux, en décochant son regard Scarface qui signifiait généralement « t'approche pas de moi si tu veux pas avoir mal ».

    La fille répondit d'un ton très zen qu'elle s'en fichait complètement. Enfin, quelque chose d'approchant. Avant d'aller s'appuyer nonchalamment sur l'un des piliers du kiosque, ce qui eu le don d'horripiler la blondinette. Normalement, c'était elle qui était la plus zen, la plus cool, et elle détestait qu'on ne rentre pas dans son jeu.

    Elle avait déjà eu affaire à des gens comme ça, qui l'ignoraient. Serena détestait ça : la haïr, l'aimer, oui. Lui rester indifférent, ça non, c'était hors de question. Au lycée, elle avait été raide dingue amoureuse (ou presque) d'un type qui l'énervait au point qu'elle ne supportait pas de le voir. Le schéma classique. Lui, cool à en mourir, elle, populaire, peste … Il était parti au bout d'une année. Et si Serena ne l'avait pas eu, personne n'avait réussi à avoir le beau brun. Non mais sans blague. Elle agissait souvent ainsi.

    En attendant, elle jeta un regard à la dérobée à la brunette. Très rapide, puisqu'elle venait de lui reprocher de la fixer et que quoi qu'on en dise, Serena n'était pas complètement dépourvue de sens logique. Le teint pâle et l'assurance dont elle faisait preuve signalaient quelque part dans son cerveau qu'il y avait anguille sous roche, mais Serena avait depuis longtemps appris à ne pas écouter ce que lui dictaient ses instincts. Sinon, elle se serait sans doute montrée aimable, gentille, etc. Tout ce qu'on aime chez quelqu'un. Peut-être qu'elle aurait été moins seule en étant gentille, qui sait ?

    Tout de même, Serena demeurait intriguée. Cette tranquille assurance. Cette façon de réagir comme si elle en avait déjà vu des milliers. Cette façon d'arriver discrètement sans prévenir. Ce teint pâle. Et cette façon de parler, polie, détachée, avec des mots que personne n'utilisait plus à l'exception des vieux de la vieille. Le doute commença à s'immiscer dans l'esprit de Serena, qui fit de son mieux pour le contenir.

    « Vous n'êtes pas originaire de Boston. Je me trompe ? » questionna-t-elle ensuite du ton le plus tranquille et cool qu'elle avait en réserve. Elle ne fréquentait pas beaucoup de gens pour avoir besoin d'être placide régulièrement, et espérait que ses idées ne transparaissaient pas au travers de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: What a boring day [Kaelyn]   Dim 1 Fév - 17:44

    Geez. Le tact et la politesse dont Kaelyn avait fait preuve était entrain d'énerver la petite blonde au plus haut point. Il suffisait de s'attarder un peu sur ses traits faussement décontractés pour se rendre compte que le ton sur lequel elle avait posé sa question n'était que hypocrisie et qu'elle ne souhaitait, en fait, pas du tout parler avec cette inconnue au charme ténébreux qui se trouvait dans le même kiosque qu'elle. Toujours appuyée de façon nonchalante contre le kiosque, Kaelyn ne cessait d'observer la petite blonde.

    SERENA -
    « Vous n'êtes pas originaire de Boston. Je me trompe ? »


    Kaelyn la regarda un moment, la mine sereine sans répondre. Tout en ayant un air intriguant. Assez étrange pour que cette petite princesse puisse se prendre d'intérêt pour elle. Ou du moins, que Kaelyn commence à l'intriguer. Sans doute car la vampire n'était toujours pas à ses pieds, entrain de se prosterner devant sa beauté. La vampire n'était pas vraiment de ce genre. Et de façons plus brève; elle n'était pas humaine. Pourquoi aurait-elle du changer de comportement, s'adapter à cette fille qu'elle ne connaissait ni d'adam ni d'eve. Cette fille avait peut-être dans les 20 ans, et Kaelyn avait passé la centaine d'années. Allons donc. Cependant, quelque chose intriguait aussi la vampire. Et elle était qu'au fond d'elle. Cette fille, cette petite blonde, cachait forcément autre chose que toute cette profonde prétentieux et cet air supérieur.


    KAELYN -
    « Non... de painswick. En Angleterre. Mais je vis depuis plusieurs années ici, à Boston. »


    Son regard se posait maintenant à l'extérieur du kiosque, se promenant sur les gens en train de courir. Certains étaient agacés, essayant d'ouvrir leur parapluie avec peine. D'autres couraient et se protégeaient la tête avec soit un livre ou 'autre chose qui pouvaient recouvrir leur tête. Des flaques d'eau commençaient à recouvrir le sol. Elles se formaient à certains endroits, et beaucoup de gens pressés, ne sachant pas où ils posaient leurs pieds, marchaient dedans et repartaient aussitôt en criant des injures. Une petite fille, toute blonde, vêtue d'une petite robe de couleur grise et beige sautillait de ses petits pieds. Sans doutes par un moment d'inattention, ses pieds se prirent entre eux et elle trébucha dans une flaque d'eau. Elle se retrouva assise sur le sol, toute mouillée. Elle faillit pleurer. Mais alors qu'elle allait donner un coup dans l'eau de sa petite main, cela l'éclaboussa. Elle marqua alors une pause, et se mit à rire, d'un rire que la vampire n'avait jamais entendu rire quelqu'un. Cette petite fille donna un large sourire aux lèvres à la vampire. Et en ce moment même, si elle avait eut un coeur. Il aurait était empli de chaleur devant ce spectacle. La petite fille tapait dans l'eau, restant assise et riait de son rire cristallin, toujours plus fort. Seulement, la vampire sentit que la jeune blonde, celle qui était dans le kiosque était quelque peu déroutée par la spectacle. Kalelyn reposa alors son regard sur la petite et vu ses deux parents se tenir la main et rire de bon coeur avec leur petite fille qui s'en donnait à coeur joie. Même Kaelyn en voyant ce moment, tout cet amour, aurait donné chère pour pouvoir être humaine et pouvoir avoir un enfant. Un petit bébé qu'elle aurait élevé et qu'elle aurait vu grandir.

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What a boring day [Kaelyn]   Dim 1 Fév - 18:27




La rédemption. Gagner le droit d'être heureux à sa façon après la mort. A la fin, savoir qu'on a fait tout ce qu'on a pu pour que nos enfants n'aient pas honte de nous. Savoir que nous-mêmes n'avons pas honte d'avoir été nous, d'avoir fait ce que nous avons fait.
Serena ne s'est jamais posé la question de sa mort, de son âme. Jamais. Et elle ne s'est jamais posé la question de savoir si oui ou non, elle méritait de vivre. En revanche, elle avait déjà pensé un peu aux vampires, qui possédaient la vie éternelle. Et les questions affluaient dans sa tête. Malgré le fait qu'elle ne soit qu'une garce finie, qu'elle ne soit pas très aimable et qu'elle ne soit pas agréable à fréquenter, il lui arrivait d'être intelligente. Enfin, intelligente, elle l'était, mais disons qu'il lui arrivait de penser à des choses que l'on définissait instinctivement comme « graves ».
Serena ne comprenait pas les vampires. Elle ne comprenait pas comment on pouvait faire le choix de vivre éternellement. Elle ne saisissait pas à quel instant, quelle émotion, pouvait saisir quelqu'un qui décidait de mettre un terme à sa vie. Elle ne voyait pas d'autre mot possible pour décrire. Quelle raison pouvait bien faire qu'on décidait de repousser la mort ?
Face au choix final, il se serait sans doute avéré que Serena était capable de faire preuve de bon sens. Mais elle le cachait bien. Et toutes ces réflexions sur le sens caché de la vie, elle les refoulait aux tréfonds de sa volonté, là où personne ne verrait la petite fille perdue qu'elle était en réalité.

Encore une raison de détester cette inconnue. En quelques minutes à proximité, elle avait réussi à lui faire plus penser à sa vie, à elle, à sa solitude enfermée, qu'elle ne l'avait fait en l'espace de plusieurs mois. Et presque plusieurs années. Serena se sentit envahie d'une rage froide. De quel droit, mais de quel droit cette femme pénétrait-elle ses pensées les plus intimes ? Pas littéralement, bien sûr. Mais la blonde réagissait comme un animal blessé, refusant net qu'on entrevoit ce qu'il y avait à l'intérieur d'elle.
Serena estimait qu'être perdue, qu'être seule, était une faiblesse. Au contraire, maintenant, elle était agressive, savait se défendre, n'avait pas besoin des autres. Enfin, ça, c'est ce qu'elle croit. Dans le monde tel que Serena le connaissait, les faibles étaient impitoyablement éliminés. Elle avait vu les gens faibles mourir dans des opérations, quand elle allait voir son père. Elle avait vu les gens faibles être malheureux, au lycée. Elle connaissait tous les cas de suicide de ceux qui n'arrivent plus à se défendre. Et pour rien au monde, elle ne serait comme ça.

Prête à s'énerver sur l'inconnue brune, elle allait ouvrir la bouche dans une inspiration vengeresse quand elle vit que le regard clair de la femme était fixé dans les nuages, en direction d'une petite fille.
Les enfants. Un motif de désespoir pour Serena. Elle était sûre de ne pas en vouloir. Elle ferait une mère exécrable. Elle ne serait pas plus capable de s'en occuper que l'on s'était occupé d'elle et n'en avait même pas conscience. Tout ce que la blonde savait c'était qu'elle n'aurait pas d'enfants.
La fille que fixait l'inconnue était très jeune. Blonde, comme Serena l'avait été. Elle riait aux éclats en tapant sa main dans l'eau. La première des réactions de Serena fut l'incompréhension. Son cerveau faisait un blocage, avant que la sensation familière de déjà-vu s'installe et l'attaque, sans prévenir. Un haut-le-cœur qui prenait le contrôle de tous ses muscles.

    Elle n'avait que sept ans. Elle regardait la pluie, debout derrière la grande baie vitrée du salon de ses parents. Ils étaient dans le canapé et prenaient le thé en lisant le journal. Elle, elle était vêtue d'une robe sage et ses cheveux étaient bouclés « à l'anglaise ». Le modèle idéal de la petite fille propre sur elle. Serena n'avait que sept ans, et elle regardait fixement la pluie qui tombait en cordes drues.
    Et il y avait ce petit chat, dehors, qui miaulait. Elle avait voulu aller le chercher, mais ses parents le lui avaient interdit. Serena voyait le petit chat et les larmes roulaient sur ses joues. Elle avait encore un cœur, un cœur qui n'était pas glacé comme il le serait dix-huit ans plus tard.
    Une autre fille apparut. Elle avait des bottes en caoutchouc rose, et Serena pouvait presque entendre le bruit qu'elles faisaient dans les flaques. Elle tenait de sa petite main celle, plus grande, de son père. Lui tenait un parapluie. Et la petite fille était à l'abri sous le parapluie de son père. Elle vit le petit chat, et se précipita vers lui.


Le souvenir s'estompa. Mais maintenant, Serena voyait un petit chat serré dans les bras d'une fillette. Elle-même à l'abri sous le parapluie.
Les parents de la petite blonde assise dans la flaque ne lui tenaient pas de parapluie. Ils riaient. Elle les faisait rire. Ils l'aimaient, mais ça, Serena ne le comprenait pas. Ni son corps ni son cerveau n'enregistraient l'information « amour ». Elle les voyait rire, et eut envie de hurler à l'adresse des parents : « Arrêtez de rire ! Sortez-là de cette flaque ! »
Serena sentit la sensation d'engourdissement s'estomper. Petit à petit, elle reprit le contrôle de ses muscles et eut un pas involontaire en avant. Complètement déboussolée (oui, elle était déboussolée pour pas grand-chose), elle se retourna vers l'inconnue. Ses yeux étaient grands ouverts. Elle vit un sentiment qu'elle connaissait bien, l'envie, emplir les yeux de la brune, tandis que les parents emmenaient leur petite fille se mettre au sec. Elle fronça les sourcils.

« Vous êtes un vampire ? » lâcha-t-elle sans réfléchir. Serena n'avait pas la moindre idée de ce qui lui faisait penser ça, mais elle était presque sûre de son coup. Teint pâle, rédemption, pas d'enfants... Les éléments se bousculaient dans sa tête. Trop pour une matinée.

L'affolement aurait du gagner son cœur, mais elle ne réfléchit même pas sur le fait qu'elle était pour la première fois de sa vie en tête-à-tête avec une vampirette.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: What a boring day [Kaelyn]   Lun 2 Fév - 22:59

    La jeune fille perdait peu à peu pieds. Ses gestes se faisaient plus brefs, plus vifs et plus perdus aussi. Elle ne savait pas dans quelle position se mettre. Elle ne savait pas quel regard elle devait poser sur la vampire. Et pourtant, elle gardait toujours cet air froid et impassible. La petite fille blonde, après être restée quelque instant dans l'eau à rire, se releva à l'aide de ses parents pour en suite se mettre à sautiller partout. Elle partout enfin, ses mains prises dans celles de ses parents. Tous trois riaient de bon coeur. Et malgré tout cela, la jeune blonde n'avait pas cillée d'un pouce. Aucun sourire n'était venu sur loger sur ses lèvres, ni même, lui avait apporté des yeux brillants. Non. Elle arborait au contraire une moue perplexe, agacée. Comme si elle ne pouvait pas comprendre que les parents laissent leur petite fille par terre à jouer. Comme si pour elle, ses parents auraient du lui crier dessus. Elle paraissait même à la limite d'être outrée et en colère.

    SERENA - « Vous êtes un vampire ? »

    Cette question lui avait échappée des lèvres. Sans doute, ne s'était-elle même pas rendue compte qu'elle l'avait prononcée à voix haute. Ce qui était étrange c'était le fait qu'elle ne fût pas apeurée par l'éventualité que Kaelyn le fût, vampire.

    KAELYN - « Effectivement.. »
    Kaelyn se redressa de la paroi du kiosque pour se place devant Serena. Tout en arborant son visage serein.
    KAELYN - « Je suis une vampire.. Depuis pas mal d'années. Mais n'ayez crainte. Je ne vous ferai aucun mal. Le sang ne me donne ni envie, ni plaisir. Même si il reste très agréable...mais je m'égare. »
    La vampire pencha sa tête tout en faisant mine de réfléchir.
    KAELYN - « J'admire votre sens de l'observation. peu d'humain jusqu'ici ont découvert ma véritable ma nature. Ils doivent souvent trop être superficiels pour se douter d'une telle chose. »
    Après un clin d'oeil, elle remit sa tête convenablement et se remit une mèche de cheveux derrière l'oreille.
    KAELYN - « Parce que, je suis sûre que sous vos airs de pestes - parce que vous en avez l'air - il doit forcément se cacher autre chose.»

    Puisque Kaelyn avait été mise à jour, avait été découverte. Elle en fit de même avec la jeune blonde, et était sûr à 99% de ce qu'elle avançait. Des gens, des personnes, elles en avaient vu passés plus que Serena n'en verrait jamais passer. Son comportement ne trompait pas, elle était la petite fille délaissée qui ne savait pas quoi faire pour qu'on la remarque, qu'on l'aime. Alors que tout le monde, pratiquement, étaient à ses pieds. Tout le monde, sauf peut-être ses parents. Et de là, alors, viendrait ce penchant incontestable de haïr tout le monde.



_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What a boring day [Kaelyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
What a boring day [Kaelyn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» girls just wanna have fun (kaelyn&camellia)
» It's gonna be a long way to happy ♦♦ Kaelyn Reaghan Lawrens
» Rumy ~ I'd rather be crazy, psycho, weird and different than boring
» Shut up, please ! You're so boring • |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: This is an old story-
Sauter vers: