AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I thought you don't care about us - Keziah.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: I thought you don't care about us - Keziah.   Ven 30 Jan - 22:41

    Une nouvelle journée qui commençait, visiblement semblable à toutes les autres. Je m'étais promenée de rue en rue, sans réel but. Juste car mon instinct me dictait mes pas. La vie n'avait rien de passionnante. Elle était juste empreinte, par moment, de certains moments dramatiques qui pimentaient le quotidien du commun des mortels. À d'autres instants, elle était conduite par des événements si croustillants que même pour des créatures comme moi, sans réelle âme, la vie devenait alors plus excitante. Les rumeurs que colportaient certains d'entre nous étaient assez délicieuses à écouter. Pour les humains évidemment. Rien n'était assez croustillants pour que cela titillent nos oreilles et que l'on daigne s'en préoccuper. Cependant, la dernière qui était parvenue à mes oreilles ne m'avait pas laissée indifférente, et avait même eu le mérite de me faire froncer les sourcils pour ensuite me décrocher un sourire en coin.

    Il y avait à peine quelques jours de cela, un humain, un chasseur, avait dansé avec moi, un slow, mais surtout, m'avait embrassé. Et le meilleur dans tout ça, c'est qu'il ne connaissait pas ma nature. Je dois avouer que je n'étais pas sûre sur le fait qu'il soit vampire. Bien que ces cicatrices m'avaient mit la puce à l'oreille. Son air si froid, si distant. Et pourtant ses yeux reflétaient tant de tristesse. Cet humain était parvenue en à peine quelques temps à me rendre un peu d'humanité. Pour finir par me l'arracher totalement en voyant son regard dégouté sur moi après avoir découvert que j'étais en fait un vampire. Il s'était alors retourné, dégouté, et moi après avoir réconforté la dame qui était alors en assez mauvais état, je partis. Le laissant là, seul. Il avait juré me retrouver, me tuer. Mais le voulait-il vraiment ? Je ne le sais toujours pas. Mais pour en revenir à cette soi disant rumeur; il était parvenu à mes oreilles que le fameux chasseur de vampires, Keziah Taylor, s'était amouraché d'une vampire. Je m'en souviens encore..

      Alors que j'étais assise sur un des sièges d'un bar qui aurait été peu fréquentable pour un humain, mes oreilles interceptèrent un nom qui ne m'était pas inconnu. Je me redressai alors instinctivement et concentrai toute mon énergie pour écouter la conversation des deux vampires qui étaient assis sur une table un peu plus loin du bar.

      Adam - « Ce petit idiot s'est alors amouraché de Lena.. Cela se voit dans son regard et il serait incapable de la tuer. Quel idiot. »
      Duncan - « Lena n'aurait aucune pitié pour lui et le tuera. »

      Duncan s'esclaffa et repartit sur une autre conversation avec son ami tout en buvant.

      J'arquai alors mes sourcils. Comment cela aurait-il été possible ? Keziah avait une haine des plus profondes pour les vampires. Je le savais pour l'avoir vu dans son regard. Des regards, des yeux aussi noirs que les siens ne s'oublient pas aussi vite. Je secouai alors la tête, et pris ma veste se trouvant sur le siège à côté de moi pour ensuite me lever et sortir de cet endroit.


    Après de longues heures de marche, je me retrouvai dans le coin dédié aux chasseurs. Je soupirai de dépit en voyant que je m'étais inconsciemment rendue dans la fausse aux lions. Déprimant. Je fis alors légèrement profil bas. Heureusement pour moi, il faisait très tard. Peu de personnes se trouvaient encore dehors, même si les personnes qui marchaient dans cette rue étaient des chasseurs. Je le savais, je n'étais pas cinglée. Et la pancarte indiquant "Hunters' road" n'était pas un mirage non plus. Oh ça non.

    C'est avec un léger sourire que je vis un jeune homme aux cheveux légèrement mal coiffé, assis sur le châssis d'une fenêtre appartenant à une vieille maison. Il avait l'air le regard légèrement absent. Comme la première fois où je l'avais vu. Je croisai mes bras, l'observant. Je restai là cinq bonnes minutes à l'observer. Sans qu'il bouge. Je secouai alors la tête et repartis en avant. Je m'approchai doucement de lui, le visage neutre. Je ne cherchais pas vraiment la misère. Mais cette rumeur avait eu le don de m'interpeler sur ce que Keziah pouvait ressentir pour ce vampire, pour Lena.

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Dim 1 Fév - 3:02

    Je venais de passer la semaine la plus horrible et la plus fabuleuse que j’avais vécu depuis trois ans. D’un côté, cette semaine m’avait rendu heureux. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’étais tombé amoureux de Lena. Oh oui, je peux clairement dire que j’en étais tombé amoureux puisque c’était le cas et j’en étais certain maintenant. Cette jeune femme me procurait quelque chose que je n’avais pas ressentis depuis très longtemps maintenant. Lorsque j’étais en sa présence, je me sentais bien. Je me sentais aussi bien que je me sentais quand j’étais avec Leila. Cependant, il y avait quand même des différences. La première différence c’est que je ne pouvais pas avouer à Lena que j’étais amoureux d’elle et je ne pouvais donc pas être avec elle. Vous vous demandez sûrement pourquoi ? Et bien, il se trouve que la seule femme qui a réussit à faire battre mon cœur de nouveau n’est pas réellement une femme mais plutôt un vampire ! Et oui j’avais beau être un chasseur de vampire, je flirter avec l’une d’entre eux. Si ce n’était pas grotesque un truc pareil. Si on m’avait dit quelques semaines plus tôt que je serais tombé amoureux d’un vampire, je me serais sûrement explosé de rire et pourtant, c’était bel et bien ce qui s’était produit. J’aurais sincèrement voulu revenir en arrière, n’avoir jamais rencontré cette femme, vampire mais c’était trop tard. En effet, maintenant qu’elle était entrée dans ma vie, je ne pouvais malheureusement pas dire adieu à Lena. Cependant, il était évident que je n’avouerais jamais à Lena que j’étais amoureux d’elle. Oh non, ça jamais ! J’avais beaucoup trop d’orgueil pour avouer un truc pareil à une personne que j’étais censé haïr.

    Ce soir là, je ne savais absolument pas quoi faire. J’étais sorti pour aller faire un tour à côté de chez moi, c'est-à-dire à Salem mais je n’avais rien trouvé de bien intéressant à faire. Je n’avais pas du tout envie d’aller dans un bar où se trouvait des milliers de chasseurs de vampires. Je n’avais pas envie d’entendre leur haine envers les vampires et donc de me sentir mal à l’aise. De plus, il semblerait qu’une rumeur à mon sujet et à celui de Lena était en train de circuler. Souvent, je me disais que j’étais sûrement en train de me faire avoir par Lena. Après tout, c’était possible, comment aurait elle pu tomber amoureuse d’un chasseur de vampire ? En même temps j’étais bien tombé amoureux d’elle moi. Cependant, j’avais du mal à me dire que Lena puisse être amoureuse de moi, c’est pourquoi je me disais souvent que j’étais en train de me faire avoir et qu’elle finirait par me tuer quand je ne me méfierais plus du tout d’elle. Bref, je ne savais donc pas quoi faire ce soir et j’avais donc décidé de rentrer chez moi.

    Une fois chez moi, j’ai pris une bonne douche, j’espérais que celle-ci me ferait oublier Lena durant quelques instants mais il n’y avait rien à faire malheureusement, elle restait toujours dans mon esprit et continuait de hanter mes pensées. Je finis donc par sortir de ma douche et alla m’asseoir contre le rebord de ma fenêtre. J’étais au rez de chassez. Mon regard était donc plongé dans le vide, je regardais droit devant moi et je n’avais donc pas vu que quelqu’un s’approchait de moi. Soudain, mon regard se baissa sur la personne qui venait d’approcher de moi et je vis Kaelyn. C’était un vampire que j’avais embrassé avant même de savoir qu’il s’agissait d’un vampire. J’avais pourtant été clair avec elle, si je la revoyais un jour, je n’hésiterais à la tuer. Je n’avais pas pu le faire la première fois car je lui étais redevable puisqu’elle m’avait sauvé la vie. Je fronçais donc les sourcils, me demandant bien ce qu’elle pouvait faire là, dans un lieu plein de chasseurs de vampires. Je finis donc par sauter de ma fenêtre et me retrouva juste en face d’elle.

    « Je ne savais pas que les vampires étaient suicidaires. Qu’est ce que tu fais ici ? Je pensais avoir été clair la dernière fois… »

    Et oui, je lui avais clairement dit que j’allais la tuer la prochaine fois que je la croiserais mais je n’avais pas envie de le faire maintenant. Oh non, j’étais bien trop déprimé. De plus, je n’avais aucun matériel sur moi et il y aurait fallu que je rentre chez moi. Je n’avais rien à craindre de Kaelyn de toute manière puisqu’elle était un vampire végétarien, elle ne risquait pas de me mordre. Je finis par pousser un soupire et la regarda dans les yeux.

    « Laisse tomber. Tu peux rentrer chez toi, je n’ais pas l’intention de te tuer ce soir ! »

    Le pire dans cette histoire c’est que si je n’avais pas envie de la tuer c’était aussi parce que je pensais à Lena. Et voilà, Lena n’était même pas là mais elle m’empêchait de tuer un vampire. J’avais de plus en plus de mal à tuer des vampires végétariens. Il faut dire que j’avais l’impression de m’en prendre à la famille de Lena. Heureusement, Kaelyn devait ignorer les véritables raisons qui me poussaient à la laisser en vie.

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Dim 1 Fév - 17:00

    Le vent ballotait des nuages couleur cobalt près de la lune et des étoiles argentées, donnant une impression d'agitation dans la nuit tiède. Après onze du soir, la circulation se réduisait considérablement à Salem. On entendait à peine les moteurs des voitures vrombir tant l'atmosphère de la nuit tombante était pesante. Keziah s'était retiré du châssis de fenêtre et arborait maintenant un air plus que agacé. Il aurait sans doute voulu ne plus jamais me croiser. Il aurait préfère ne plus me revoir et continuer sa petite vie banale de chasseur. Mais le sort n'en avait pas décidé ainsi. Et pour cause, je me retrouvais devant lui, sourire taquin, les bras croisés. Je savais au plus profond de moi qu'il ne me tuerai pas. J'en étais sûre. Ces dires confirmèrent mes pensées. Et sur le fait qu'il n'allait pas me tuer, mais surtout quant à la rumeur qui circulait sur lui et la 'terrible' vampire, Lena. Ses yeux vitreux avaient laissé place à des yeux brillant. Et il semblait comme, épanoui. Comme si en une seule semaine, un amas de bonheur s'était abattu sur lui. Comme si toute la peine qui s'était glissée hors de son corps meurtri et rempli de cicatrices.

    Je m'avançai un peu plus, l'écoutant me sonner de faire demi tour et de le laisser avec sa solitude du soir. Je haussai les épaules et le laissai parler. Je n'avais pas envie de l'écouter. Je faisais comme j'avais envie de le faire. Comme j'avais toujours fais. En écoutant mon être. Et en ne me fiant pas à l'avis des autres qui m'importait peu.

    KAELYN - « Même si tu avais envie de me tuer, tu ne saurai pas, petit K'. »

    Il restait bouche cousue, me regardant juste, exaspéré. Je m'avançai alors encore un peu plus et écartai légèrement les bras tout en penchant la tête. Il faut avouer que j'avais l'art d'énerver les gens. Mais que voulez-vous, la vie peut-être si fade par moment, que des que l'occasion se présente devant moi, je saute dessus. Et que serait le monde sans de vieux vampires grincheux et près à rendre tous les gens fous.

    KAELYN - « Alors c'est donc vrai...»
    KEZIAH - « Qu'est-ce qui est vrai, vampire ? »
    KAELYN - « Les humains sont donc définitivement idiots. Quel gasp.. »
    KEZIAH - la coupant.« Kaelyn, la ferme ! »
    KAELYN - « Tu t'es ... amouraché d'une vampire ! »

    J'écarquillai les yeux devant sa non-réaction. C'était donc vrai. Ce même homme qui avait posé ses yeux dégoutés sur moi s'était pris d'amour pour un être semblable à mon état. Et dire, qu'il avait juré de me tuer. C'était donc pour cela qu'il ne pouvait le faire sur moi. Me tuer aurait signifié pour lui tuer Lena. C'était logique après tout. Il aurait eu l'impression de la tuer en me tuant. Je repris une mine plus sérieuse et remis mes bras le long de ma silhouette élancée.

    KAELYN - « C'est d'ailleurs pour ça... que tu ne sauras jamais me tuer. Cela reviendrait à tuer Lena ou ses proches. »

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Lun 2 Fév - 0:12

    Je ne sais pas très bien si la tristesse qui marquait mon visage depuis maintenant 3 ans avait totalement disparue mais en tout cas, il est certain que je la sentais beaucoup moins à l'interieur de moi. Non bien sûr je n'avais pas oublié Leila. D'ailleurs même avec toute la volonté du monde, je ne pourrais jamais l'oublier. J'avais aimé Leila durant plusieurs années, je l'avais aimé plus que tout monde être et je m'étais imaginé passer ma vie avec elle. C'est donc pour cette raison que je ne pourrais jamais totalement en faire le deuil. Cependant, la chose dont j'étais certain actuellement, c'est que depuis que Lena était entrée dans ma vie, je ne pensais plus aussi souvent à Leila. Lorsque j'y pensais c'est surtout parce que j'étais hanté par un sentiment de culpabilité. Vous savez, lorsqu'un homme se retrouve seul du jour au lendemin parce que la femme qu'il aimait est décédée et puis, qu'un beau jour, il retombe amoureux d'une autre femme, il a l'impression de tromper celle qu'il a aimé et qui n'est plus de ce monde. Il est alors rongé par un sentiment de cupabilité très fort. Et bien moi je resentais cela mais je ressentais autre chose. Et l'autre chose que je ressentais me faisais me détester encore plus. En effet, lorsque je me regardais dans un miroir ces derniers temps, j'avais envie de disparaitre de la surface de la terre. Alors, si je culpabilisais c'était surtout parce que j'étais tombé amoureux d'un vampire et que Leila avait été tué par l'un d'entre eux. Je m'en voulais terriblement et en plus de cela, je n'arrivais même pas à me comprendre. Comment avais je pu tomber amoureux d'une femme que je considérais comme un monstre? Pourquoi, depuis quelques semaines lorsque je regardais Lena, je ne voyais rien d'autre que de la beauté et du désir? Ou était passé mon regard de dégout que j'avais lorsque je regardais un vampire, lorsque je regardais Kaelyn par exemple.

    Kaelyn, Kaelyn! Oh oui, elle était très belle, d'ailleurs je l'avais embrassé c'est que je l'avais trouvé très belle. Cependant, quand j'avais sû qui elle était réellement, mon regard de désir c'était tout de suite transformé en un regard de dégout pour elle et toute son espèce. Voilà, ça c'était une réaction tout à fait normal alors pourquoi, ça ne faisait pas la même chose avec Lena? C'est vrai, elle je turais pour l'embrasser de nouveau et ce n'était pas du tout normal. Bref, j'étais maintenant devant Kaelyn, je n'avais pas envie de me battre bien que de la laisser en vie me déchirait complètement de l'interieur. Seulement voilà, imaginez qu'elle soit une amie de Lena. Lena m'en aurait terriblement voulu. Oui je sais, j'aurais dû me foutre de ce que Lena pourrait bien penser de mes actes barbares mais je ne pouvais pas faire comme si elle n'existait puisqu'elle existait. J'écoutais alors attentivement ce que Kaelyn avait à me dire. "Alors c'était donc vrai". Que voulait elle dire par là? Je finis par fronçer les sourcils.

    "Qu'est ce qui est vrai, vampire?"

    Je pris bien soin d'insister sur le mot "vampire" afin qu'elle voit que même si j'avais décidé de la laisser vivante ce soir, nous n'étions pas amis, nous le serons jamais et je n'avais pas du tout envie de discuter avec elle. Elle se mit d'ailleurs à commencer à parler et je voyais que cela risquait de s'éternisé. Je préférais donc ne pas la laisser finir sa phrase.

    "Kaelyn, la ferme!"

    Je ne sais pas trop pourquoi je l'avais appellé par son prénom, cela ne me ressemblait pas mais bon c'était fait maintenant alors...J'écoutais donc ce qu'elle avait à dire puisqu'apparemment, son envie de parler n'avait pas totalement disparue. Le pire, c'est qu'elle semblait trouver ça drôle. Qu'est ce qu'il y avait de si jubilatoire? C'est alors qu'elle me mit à me dire que j'étais bel et bien amouraché d'un vampire. Amouraché? C'est comme ça qu'elle voyait la chose? C'était bien plus que ça en fait, j'étais complètement amoureux. J'allais d'ailleurs lui dire quelque chose, comme par exmple, lui demander de se mêler de ce qui la regarde mais elle ne me laissa pas le temps de le faire. Elle me dit tout de suite que je ne pouvais pas la tuer car cela reviendrait à toucher à un proche de Lena. D'accord, elle avait lu en moi mais je le savais déjà ça. Cependant, ce qui m'interpella c'est le fait qu'elle ait prononcé le prénom de Lena. Elles se connaissaient ? Oh moin dieu, j'espèrais sincèrement que non car dans le fond, j'espèrais quand même pouvoir tuer Kaelyn un jour ou l'autre. De plus, je dois avouer que je n'avais pas trop envie que Lena découvre que j'avais embrasssé Kaelyn. D'accord, je sais, cela peut parraitre carément stupide mais bon je ne voulais pas que Lena m'en veuille. Oh et puis merde hein, j'étais humain et je réagissais comme un humain qui a peur que la fille qu'il aime découvre qu'il a embrassé une autre fille. Et quelle fille d'ailleurs? Qui était Kaelyn pour Lena?

    "Comment connais tu son prénom? Tu as dis Lena...Tu la connais?"

    Voyans que Kaelyn ne répondait pas et qu'au contraire, elle semblait s'amuser de la situation, je me suis donc approché d'elle assez violement. Mes yeux étaient noirs de colère.

    "Réponds moi ou je te jure que je vais me faire le plaisir de t'arracher la gorge."

    Oh oui, si je faisais cela, ça serait réllement un plaisir.D'abord parce que tuer des vampires était un acte que j'aimais faire mais surtout car cela me prouverais que je n'étais pas devenue un faible, pas totalement du moins et que je pouvais encore tuer des vampires végétariens.

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Lun 2 Fév - 23:59

    De l'arrogance, un peu de provocation, la révélation d'une chose crue secrète aux yeux de tous, un peu de charme, et un charisme à couper le souffle et un chasseur était sur le point de s'arracher les cheveux. Tout cela était tellement si facile. À en devenir blasant. Et il était là, à s'énerver. Alors que je faisais preuve de calme et presque de politesse. Comme mes ancêtres me l'avaient apprit. Comme les humains n'avaient plus aucun sens des valeurs. Quel gâchis.

    KEZIAH - « Comment connais tu son prénom? Tu as dis Lena...Tu la connais? »

    Je haussai les épaules, et feignis de m'embêter au plus haut point. Ce qui l'irrita encore plus. Il s'approcha alors dangereusement. Cela eut le seul mérite de me faire sourire. Il ne m'impressionnait pas, et cela n'était pas près de changer. Lena, Lena...c'était une de mes meilleurs amies. Pour ne pas la trahir, je ne voulus révèler le lien qui nous unissaient. Elle ne m'avait que parlé très peu de Keziah. Je ne pense même pas qu'elle ait mentionné une seule fois son nom. Elle parlait juste d'un certains homme. C'est cette rumeur qui m'avait fait tout comprendre. Maintenant, allez savoir qui a lancé cette rumeur en premier. Sans doutes un vampire. Un chasseur n'aurait pas été au courant de cette trahison. Je ne savais pas du tout pourquoi Keziah éprouvait quelque chose pour Lena. Elle était à près tout un vampire, merde ! Il l'oubliait peut-être. Mais je pensais qu'il était entrain de faire une erreur. Qu'il se prendrait réellement d'amour pour elle, et qu'au final ils ne pourraient jamais rien vivre ensemble. Car cela semblait impossible. Déjà par le fait que Keziah aurait du arrêter de chasser les vampires.

    KEZIAH - « Réponds moi ou je te jure que je vais me faire le plaisir de t'arracher la gorge. »
    KAELYN - « Je ne la connais pas, triple buse. Des rumeurs...des rumeurs courent à votre sujet. Un vampire et un chasseur..comme c'est intéressant. Mais tu veux savoir la vérité K' ? »

    J'avançai vers lui lentement, les yeux plissés. Comme si je ne voulais pas laisser son regard s'échapper du miens. Il fronçait les sourcils, et je sentais qu'il commençait à être empli d'une colère très profonde. J'avançai mon visage à à peine quelques centimètres du sien. Tout près.

    KAELYN - « Tu es un traître... »

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Keziah Taylor
ADMINISTRATOR | The goddamn vampires ass kicker
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 30/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: Chasseur de vampires
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Mar 3 Fév - 1:12

    Oh oui, on peut dire que Kaelyn savait très bien faire preuve d'arrogance et de provocation, elle était même très forte à ce petit jeu. D'ailleurs, si je n'avais pas été aussi en colère et de mauvaise humeur, j'aurais peut être pu rentrer dans son jeu. Cependant, ce n'était pas du tout le jour. Oh que non. Déjà que Kaelyn se trouvait devant moi, ensuite, elle venait de m'annoncer qu'elle avait entendue parler de mes sentiments pour Lena. Franchement, ma vie était désormait foutu. Je me demandais d'ailleurs comment elle savait ça. Comment est ce que les gens savaient ça? Ca ne pouvait qu'être Lena. Elle avait sans doute dire que j'étais tombé amoureux d'elle. Elle s'était sûrement bien foutu de moi avec ses amis les vampires et Kaelyn devait être là pour rire elle aussi. Non seulement, les chasseurs de vampires allaient me détester mais le pire dans tout ça, c'est sûrement que les vampires allaient maintenant avoir une escuse pour se moquer de moi. Je détestais les vampires, je les haissais vraiment, tous, sauf Lena bien sûr et j'allais devoir supporter les moqueries de mes pires ennemis. Si j'avais pu disparaitre de la surface de la terre à cet instant précis, je l'aurais fais sans hésiter une seule seconde.

    Bon pour le moment, la seule chose que je voulais savoir c'était de quelle façon Kaelyn connaissait Lena. Apparemment, elle n'était pas décidé à me répondre tout de suite. Elle voulait rire encore un peu? D'accord, qu'elle rit. Je m'en fiche après tout. Que pouvais je faire? L'empêcher de rire? A quoi bon? Et puis dans le fond, j'étais bel et bien obligé d'avouer qu'elle avait bien raison de rire. Franchement un chasseur de vampire amoureux d'un vampire, ce n'est pas courant et il faut avouer que sa porte à rire. D'ailleurs si on m'avait raconté quelque chose comme ça il y a quelques semaines, je me serais sans doute explosé de rire. Bref, je commençais quand même à perdre patience et je me suis donc approché d'elle pour la pousser à me répondre. C'est alors ce qu'elle a fait, elle m'a répondu. Apparemment elle ne connaissait pas Lena et c'était déjà une bonne nouvelle. Bah oui, je n'avais vraiment pas envie que Lena sache que j'avais embrassé une autre vampire qu'elle.

    Apparemment, Kaelyn n'en avait pas tout à fait finit avec moi. Pour être franc, j'espèrais qu'elle allait maintenant partir mais non, elle était encore décidé à me faire chier toute la soirée. C'est alors qu'elle me dit que j'étais un traite. J'avoue que là je ne savais pas trop où elle voulait en venir. J'ai d'ailleurs froncé les sourcils. Kaelyn était un vampire non? Elle aurait dû être contente que je ne sois plus un méchant chasseur qui était une menace. Pourtant à l'entendre, on aurait presque dit qu'elle me préférait chasseur. Je lui jetais donc un regard noir.

    "Que veux tu dire?"

    Finalement je me fichais de ce qu'elle voulait dire. Je n'avais pas envie d'écouter une autre phrase venant de Kaelyn. La seule chose que je voulais c'était rentrer chez moi. Je fis donc demi tour, tournant le dos à Kaelyn et je mis les mains dans ma poche en me dirigeant vers ma fenêtre. C'est alors que je sentis un couteau dans ma poche. Alors comme ça, j'avais une arme sur moi? Bon okay, c'était donc le moment. Je devais tuer Kaelyn! Je le devais. Non pas que cette idée m'enchantait vraiment mais je n'avais pas le choix. Je devais prouver à tout le monde que j'étais encore un chasseur et que j'étais encore capable de tuer des vampires. Je devais surtout me le prouver à moi. J'ai donc attrapé mon couteau et je l'ais serré très fort. Soudain, j'entendis que Kaelyn s'approchait de moi. Je me suis alors retourné d'un bond et je l'ais plaqué contre le mur derrière moi approchant mon couteau au plus prêt de sa gorge. Je n'avais plus qu'un seul mouvement à faire et elle était morte.

    "Tu vas voir que je suis encore capable de tuer les monstres dans ton genre..."

    J'allais alors lui trancher la gorge quand soudain, j'entendis une voix que je connaissais trop bien arriver dans mon dos. C'était Lena, je n'avais pas le moindre doute. Mais que faisait elle ici?

    "Non Keziah!"

_________________

    Ma vengeance est perdue s'il ignore
    en mourant que c'est moi qui le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Stevens

avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 05/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 0/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Mar 3 Fév - 20:16


    Assise sur un banc publique d’un parc dont je ne rappelle même plus le nom, je fixais l’horizon qui n’avait pas lieu d’être en me demandant ce qu’il m’arrivait en ce moment. A cette heure de la matinée, il n’y avait encore personne dans les rues et j’étais donc seule, inlassablement seule, et d’après ce que je vivais depuis ces derniers jours, j’allais le rester encore longtemps. Ca n’était pas grave au fond, j’en avais l’habitude, la solitude s’apprivoise, la mienne est des plus dociles. Je devais avoir le regard vitreux, je n’avais plus envie de rien. Enfin si justement, j’avais envie d’une chose, pratiquement impossible, revoir Keziah. Et c’était cela qui fichait tout en l’air, pas que je n’ai envie de rien, mais que j’ai trop envie. Pourtant, à en croire les dires de mes défunts parents, je n’avais jamais été capricieuse, et pourtant. Les gens changent, j’ai sûrement du évolué, ou alors le fait d’être toujours toute seule et d’avoir une vie cousue de fil blanc fait que quand je souhaite obtenir quelque chose, je le veux tout de suite. Mystère. Alors que le soleil faisait fébrilement son apparition, je décidais de retourner chez moi et de troquer la robe que je portais contre des vêtements plus confortables. Je me levais donc du banc sur lequel mes fesses séjournaient depuis bientôt deux heures cependant que la rue s’éveillait en même temps que les passants. J’aimais bien regarder la tête des humains le matin, car elle n’était jamais joyeuse. La plupart du temps, ils étaient mal réveillés et avaient la tête des mauvais jours, celle qui dit haut et fort « ne me touche pas, ne me parle pas, sinon je vais me mettre plus en colère que je ne le suis déjà ». Humaine, il ne fallait guère me parler le matin, sauf si l’on n’avait plus rien à faire de la vie. Vampire, je ne suis pas plus aimable. En fait je crois que ça a empiré, dorénavant je suis tout le temps en colère. Il faut me comprendre, je n’ai aucune raison d’être pleinement heureuse.

    Je déambulais donc dans les rues encore sombres jusqu’à arriver chez moi. Là, je ne m’attardais pas devant le miroir ou quoi que ce soit, je me munis seulement d’un jeans troué au genoux, mon préféré je pense d’ailleurs, et pour le haut, un débardeur rouge ferait bien l’affaire. Après tout, je n’avais prévu d’aller faire la conversation à personne aujourd’hui. A la réflexion j’irais bien voir Kaelyn. Mais pour quoi faire ? Et bien je lui avouerais sûrement tout, au point ou j’en suis de toute façon, ça n’a guère plus d’importance. Mais pour cela il fallait que je la trouve. Comment faire ? Depuis que j’étais en froid avec Keziah, depuis que je le connaissais donc, je n’arrivais plus à localiser que lui, c’est d’ailleurs pour cela que je retournais tout un tiroir en y sortant une photo de Kaelyn que j’avais réussit à lui extirper en allant chez elle. Elle datait de quand elle était encore humaine, mais depuis, comme tous les autres vampires d’ailleurs, elle n’avait pas changé, si ce n’était son teint qui était bien plus pale. La photo dans la poche et mon courage à deux mains, je sortais donc de chez moi pour m’improviser détectives. J’avais tout de même une certitude : Kaelyn était à Salem. Je détestais ce coin, sans nuls doutes à cause des nombreux chasseurs qui y affluaient.

    Quelques temps plus tard, j’y étais, et on ne pouvait pas dire que cette ville me tendait les bras, le temps était maussade, les nuages gris et l’air était humide. Cependant il y avait du monde dehors, car l’une de mes grandes craintes était que par un temps pareil, je fasse face à une ville fantôme, et bien heureusement pour moi, ce n’était pas le cas. Je sortais donc la photo de ma poche, je l’avais froissé, tant pis, je lui en faucherai une autre lorsque j’en aurais l’occasion. Tout d’abord, personne ne semblait la connaître, puis après une brève altercation verbale avec un chasseur, j’appris qu’elle était là bas, elle s’était jeté dans la gueule du loup en allant sur leur... leur territoire si je puis dire. Je soupirais, c’était un long soupire, pas un de lassitude, mais plutôt un d’inquiétude. Rapidement, la pancarte « Hunter’s Road » apparut. Tout ça pour me confier à l’une, et peut-être même ma seule meilleure amie. Ceci dit, maintenant je savais que ce n’était plus pour me confier à elle que je voulais à tous prix la voir, mais plutôt pour m’assurer qu’elle n’avait rien. Elle était certes très doué, sûrement plus que moi d’ailleurs, mais l’inquiétude serait toujours présente tant que je ne verrais pas Kaelyn me dire qu’elle n’avait rien. Je franchis donc ladite pancarte avec amertume et fixait la rue avec anxiété. Rue était un nom d’ailleurs assez péjoratif puisqu’il s’agissait presque de plusieurs rues accolées. A présent je courais, j’avais une vitesse énorme et je perdais donc trop de temps à courir. Quelque chose me freina pourtant dans me course et je restais bouche bée quelques secondes. Keziah. Oui, il était là, je ne rêvais pas, toujours aussi beau, mais pire que ça. Keziah et Kaelyn, tous les deux. Ils se connaissaient ? C’était bien ma vaine. Je pensais à éventuellement une amitié mais mon hypothèse chuta lorsque Keziah se précipita sur mon amie afin de lui trancher la gorge. Ni une, ni deux, j’étais derrière lui et, pleine de rancœur, je m’époumonais sur lui.

    « Non Keziah ! »

    J’avais une incroyable envie de le baffer, de le piétiner. Pour ce qu’il m’avait fait mais aussi et surtout pour ce qu’il avait faillit faire à Kaelyn.

    « Nom de dieu mais tu es un abruti ! Tu allais la tuer ? Là, comme ça, tu allais trancher la gorge de Kaelyn alors qu’elle n’a pas montré le moindre signe d’agressivité ? Tu n’es qu’un idiot, tu m’énerves à un point ! »

    Tandis qu’il avait lâcher son emprise sur Kaelyn, j’allais près d’elle pour m’assurer qu’elle n’avait rien. J’étais à présent soulagée. Mais que faisait-elle diable ici ? A Salem, d’accord, mais pas chez les chasseurs, même s’ils ne tuaient pas tous les vampires végétariens, certains comme Keziah le faisait, et notre vie était alors en danger.

    « Pourquoi es-tu ici Kae ? Tu aimes peut-être les risques mais là tu abuses, enfin, tu es grande, tu fais ce que tu veux. »

    Puis, je m’adressais enfin aux deux réunis.

    « Mais alors, vous vous connaissez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelyn Helsingers
CRAZY'ADMIN | Twitch for no reasons
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1350
Age : 25
Mood : Grins
Music : YOU - BREAKING BENJAMIN
Pseudo : DAWNY
Quote : cradaboubouilles *-*
Date d'inscription : 23/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job:
Self Control: 15/20

MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   Mer 4 Fév - 16:05

    Ma remarque eut l'effet d'un cube d'emmental sur une souricière. J'avais à peine fini de parler que le chasseur lui-même commençait à s'agiter, tout rougeaud et pétri d'arrogance. Je m'attendais à le voir exploser. Il passa ses doigts fins dans ses cheveux blonds légèrement bouclés et rajusta sa veste. Pourtant, après un dernier rire de ma part, il se rua sous devant moi pour me mettre le couteau sous la gorge. Un seul pas de plus, et je tombais en poussière. Je le savais. Mais ce n'était pas pour ça que j'allais le supplier de ne pas me tuer. Il en aurait trop de satisfaction. Et alors qu'il bougea le couteau, quelque chose le surprit. Il était devenu tout blanc. Ses traits se firent plus tirés et une boule se forma dans son ventre. Keziah se tenait immobile, son visage luisant de fine sueur. C'est là que je vis Lena se rapprocher de nous avec une mine grave, et accablée. Elle était excédée et ne perdit pas une seconde pour dégager Keziah à l'aide de son bras pour ensuite me demander si ça allait. En prenant une mine faussement vexée, je remis ma veste correctement, époussetant mes épaules de mes fins doigts, tout en narguant Keziah du regard. Il grogna alors, et pour pimenté un peu le tout, je fis un baiser sur la joue de Lena. Elle était une de mes plus anciennes amies, et avec lesquelles je m'entendais le mieux. Car elle avait ce don de ne jamais me juger, ou alors très rarement. Elle me comprenait, et savait que malgré que je sois des fois très lourde, je n'étais en rien bête. Que du contraire. C'est pour cela que je n'avais pas voulu révéler à Keziah qu'elle était amie avec moi. Je ne voulais en aucun cas le trahir. Elle m'en aurait voulu, j'aurais culpabilisé, et blablabla. Non merci, ces choses là ne sont pas pour moi; je n'avais pas envie de recommencer à me prendre la tête avec une personne à laquelle je tiens.

    LENA - « Nom de dieu mais tu es un abruti ! Tu allais la tuer ? Là, comme ça, tu allais trancher la gorge de Kaelyn alors qu’elle n’a pas montré le moindre signe d’agressivité ? Tu n’es qu’un idiot, tu m’énerves à un point ! »

    Je me mis en face de Keziah en prenant une mine outrée. Je prenais plaisir à l'agacer, le mettre à bout. Toujours plus. Il était toujours agréable de voir les mines consternées lorsque je décidais de me comporter de cette façons. Faire grincer des dents étaient un de mes passes temps favoris. Ca fait tellement du bien de faire du mal.

    KAELYN - « Ouais c'est vrai ça... T'as pas honte ? ! »
    LENA - « Pourquoi es-tu ici Kae ? Tu aimes peut-être les risques mais là tu abuses, enfin, tu es grande, tu fais ce que tu veux. »
    KAELYN - Faisant la moue. « Je voulais juste promener... »
    LENA - « Mais alors, vous vous connaissez ? »

    J'écartai les bras, et pris un air évident. Tout en souriant, je m'approchai de Keziah et passa un de mes bras sur ses épaules et approcha nos deux têtes, tout en faisant face à Lena. Elle semblait agacée, surprise, et surtout exaspérée. Peut-être à cause de mon comportement, mais surtout à cause du fait que Keziah ait voulu me tuer. Car après tout, elle connaissait depuis assez longtemps, et savait comment moi je réagissais. Keziah ne semblait pas du tout content de la position dans laquelle nous étions. Pourtant, je restai comme cela, tout en souriant. Il commençait à être irrité, il essayait de gesticuler dans tout les sens. Il était désespéré. Et tout cela, bien évidemment, me faisait jubiler. J'adorais être dans cette situation, Keziah, Lena, moi...

    KAELYN - « Exactement... Nous sommes de grands amis. Ha... Keziah et moi, il y a bien longtemps.. on était très très proche...Le temps a passé, on s'est perdu de vue, on a grandit, murit chacun de son côté. Et tiens voilà qu'on se retrouve, c'est très très émouvant... »

_________________
    ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶
    Promise me you'll try,
    to leave it all behind
    'Cause I've elected hell,
    lying to myself
    Why have I gone blind?
    Live another life
    You ©️ Breaking Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolution.up-with.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I thought you don't care about us - Keziah.   

Revenir en haut Aller en bas
 
I thought you don't care about us - Keziah.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: All around Boston :: Salem :: Hunters' road-
Sauter vers: