AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Les folies sont les seules choses qu'on regrette jamais. » [Wilde] - u.c.

Aller en bas 
AuteurMessage
Maëva D. Duncan
JOY girl •• just innocent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 25
Music : Glen Hansard - Say it to me
Pseudo : Joy Stitch
Date d'inscription : 24/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: en recherche
Self Control: 17.5/20

MessageSujet: « Les folies sont les seules choses qu'on regrette jamais. » [Wilde] - u.c.   Sam 24 Jan - 23:05



    Absolution


    Nom et prénom :
      Maëva Dellahey Joy Duncan, trois prénoms, le premier étant le sien, ses parents ne cherchaient pas quelque chose de vraiment exceptionnel et ils aimèrent immédiatement ce prénom, sachant qu'il était fait exactement pour leur fille. Duncan vient du nom de famille d'originine du père de Maëva dont elle hérita naturellement. Son deuxième nom de famille disparaissa au moment où ses parents se marièrent officiellement (enfin).

    Age :
      22 années.

    Lieu de naissance :
      Boston, nord-est des Etats-Unis, dans le Massachusetts.

    Nationalité :
      Américaine.

    Sexualité :
      Féminine.

    Travail :
      En recherche d'emploi...




    Because I'm Maëva.



    Caractère :
      Cela se comprend dès le jour de sa naissance, au sourire qu'elle adressé à ses parents depuis son berceau : leur enfant est un pacifique, un être doué pour le bonheur. Toute sa vie, elle cherchera à évoluer dans la sérénité et à aplanir les conflits. Luxe, calme et volupté ! Voilà les trois mots clés dans la vie de Maëva. L'élégance et la grâce lui sont aussi naturels que l'air qu'elle respire. Elle est auréolé d'amour, de douceur et de tendresse. Elle délivre le sourire le plus ravissant des États-Unis. Elle vous donnera plus de bonheur et de gentillesse que vous ne pouviez en rêver. Plus elle grandit, plus elle trouve le talent d'adoucir l'atmosphère et d'atténuer les colères. Maëva, on le dit et c'est vrai, est la championne de l'harmonie et de la justice. Elle aime que la vie se joue en sourdine, comme le plus suave des concertos ! Réfléchissant et méditant sur le sens du mot "équilibre", elle prendra un temps considérable avant de prendre une décision. C'est là que vous commencerez à percevoir le point faible de Maëva. Elle hésite, tergiverse, pèse le pour et le contre pendant un temps qui vous semblera infini. Inutile de vous énerver, car la solution est en elle seule. C'est qu'elle craint comme la peste l'erreur qui déclenche la rupture, le geste qui fait souffrir. Assoiffée d'amour, elle sait user de son charme pour séduire et conquérir. Le problème, c'est qu'elle ne se montre guère sélective. Elle aime se griser de la présence des autres dans l'attente d'être acceptée et aimée du plus grand nombre. Quand on naît telle qu'elle, on doit forcément apprendre la relation aux autres et à soi-même, mais cela ne va pas sans souffrance ni désillusions. Le plus grand service que vous pourrez lui rendre est donc de lui montrer comment déceler la profondeur des choses et des gens et à en lire la beauté intime.
      A tout moment et toute situation, quelque soit le temps, le jour, l'heure, votre humeur, la sienne, Maëva peut vous faire rire. Et ça, croyez-moi c'est une qualité rare. Beaucoup de personne se croit drôle, elle, elle se croit tout simplement elle. Maëva est une des rares personnes sur terre à adorer l'hiver, elle est d'une fraicheur incomparable. Et la qualité qui est sans doute chez elle la plus grande, est sa générosité. Pour elle, c'est vraiment la seule qualité qui compte. Ensuite, tout être vivant normalement constitué a au moins cinq défauts, mais bon, je ne vais qu'en cité trois, sinon vous risqueriez d'être dégouté de ma personne. Lorsqu'elle a un petit copain (situation actuelle d'ailleurs), elle est très posessive et jalouse quiconque s'approcherait suspectivement du garçon en question aura des malheurs à vivre. Ensuite, Maëva est une grosse gourmande, mais cela rajoute un petit côté drôle chez elle... Si vous saviez tout ce qu'elle est prête à faire pour une simple part de gâteau au chocolat... Et enfin, si vous ne voulais pas mourir pas un soi-disant "accident", laissez Maëva gagner, car c'est une mauvaise perdante et elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour avoir ce qu'elle souhaite : la victoire !


    Physique :
      Nous allons procédez par logique... Tout d'abord son visage, celui-ci est ovale, sa bouche fine avec à l'intérieur une dentition parfaite est entourée de deux pommettes saillantes, sa peau à un teind pâle, en même temps elle déteste l'été et le soleil... Mais ce teind rajoute chez elle un coté froid et assez charmant. Son regard est doux et émouvant, ayant les yeux généralement humides, tel un enfant de quelques mois, elle a ce regard toujours émerveiller par des petites choses simples. Sa voix est légèrement cassé mais appaisante, elle rajoute chez elle se côté enfantin, elle a un léger accent, ses parents n'en ayant pas, elle n'en n'a pas tellement. Ses cheveux sont assez long, lui arrivant au-dessous de la poitrine, ceux-ci sont bruns clairs et bouclés à leur naturel, elle a prit de plus en plus l'habitude de les lisser régulièrement bien qu'elle ne cherche pas à être parfaitement coiffés et les laisse comme ils sont. Niveau corpulence, Maëva n'a pas la taille mannequin, étant gourmande, ceci serait bien trop beau. Elle est, normale, à l'échelle pour sa taille qui elle est assez moyenne. Elle mesure dans les un mêtre 65. Pour les petits fous rires naturel, Maëva a un rire étouffé. Sa démarche est légère et volontaire. Et terminons en beauté par son style vestimentaire. Maëva s'habille assez simplement mais avec toujours un côté original avec elle...


    Chasseur ou pacifiste ? :
      Pour Maëva, avant toute chose les vampires et loup-garous sont des êtres vivants, comme vous, comme moi, comme elle. On ne devrait pas leur faire de mal, pas leur courir après dans le but de les tuer. Elle le pense, bien qu'elle ne se soit jamais trouvé en situation génante ou troublante avec un loup-garous et encore moins avec un vampire, elle connait tout de même leur existence, bien qu'elle est loin, très loin de s'imaginer que son propre copain en est un ! Peut-être un jour Brandon assumera ce qu'il est auprès de Maëva : un loup-garou. Elle maudit de tout son coeur les chasseurs, si elle le pouver elle se battrer aux côtés des vampires pour les défendre, mais elle a bien trop peu de crans et de courage pour se retrouver aux côtés de vampires ou loup-garou... Mais il va bien falloir qu'elle s'y fasse un jour, n'est-ce pas ?



    This is the story of my life



    De la naissance à aujourd'hui :
      Comme tout enfant, avant la naissance de Maëva, il y a eut une histoire ; l’histoire de ses parents. Ces deux-là se sont rencontrés lorsqu’ils étaient à l’Université. Son père, à Harvard au Massachusetts et sa mère à Columbia University à New York. Malheureusement, pour compliquer un peu l’histoire, son père était déjà marié lors de leur rencontre. Mais vous savez comment c’était avant, le mariage : une promesse avec Dieu comme témoin, alors remettre la parole de Dieu sur le tapis. La mère de Maëva, Mary peut donc être qualifiée de deuxième femme, de maîtresse. La naissance de Maëva était loin d’être prévue. En effet, elle peut être qualifiée de bâtard… Mais cela, vous l’aurez compris, Maëva n’en fut pas au courant avant un bon bout de temps. Monsieur Duncan fut tout de même présent lors de l’accouchement de Mademoiselle Danburry, sa maîtresse. Elle mit alors au monde, le 14 avril 1989 à Boston au Massachusetts (Etats-Unis) une petite fille, petite boule de gomme ne ressemblant à rien une fois sortit étrangement et mystérieusement du ventre d’un autre être vivant… Pâle, à la peau douce, aux cris aigus et stridents résonnant sans cesse dans vos oreilles comme une méliodeuse musique des années 50 qui ne veux plus sorir de votre tête et de vos pensées. Sa mère eut le regard, le sourire et la sensation que toutes nouvelles mère ont lorsqu’elles prennent pour la première fois leur nouveau né dans leurs bras. Et étrangement, il en fut de même pour Monsieur Duncan qui lui, ne pouvait pas lâché son regard de celui de Maëva, bien que celle-ci fermait encore les yeux après avoir pris sa première inspiration, en effet, Monsieur Duncan était fasciné par la ‘jeune femme’, en même temps ne pouvait pas avoir d’enfant avec sa femme. Ce fut alors sans peine et sans mal qu’il demanda le divorce, n’ayant plus peur des préjugé à son sujet sur la religion et les traditions. Mademoiselle Danburry en fut ému et se maria à lui un an plus tard, une fois toute la paperasse sigée et les préparatifs traditionnels de mariage prêts. « Maëva Dellahey, ma Maëva Dellahey Joy Lilia Duncans. » s’exclamait souvent Madame Duncan pour appeller sa fille, tel qu’un matelos crirait « Oh capitaine, mon capitaine ». Mais pourquoi tant de prénoms ? Un aurait surement largement suffit. Mais Madame Duncan voulait être sûr de ne pas se tromper. Maëva reçut une éducation des plus plaisante, allant à l’école tous les jours, faisant régulièrement ses devoirs et apprenant par coeur ses leçons avant de les résiter fièrement à ses parents. Quelle bonne gamine cette fille-là... « Tu n’as pas besoin d’aide maman ? » Si elle était aussi gentille et intensionnée avec ses parents c’est surement parce qu'ellel rêver depuis toujours d’avoir un frère ou une soeur. Malheureusement, tout ces efforts pour rien, c’est tellement déçevant... Après toutes ces années d’espérance telle un frère et une sœur qui complote pour avoir un chien, Maëva n’eut ni de frère, ni de sœur. Elle resta donc fille unique. Tentant tout de même de continuer à faire plaisir à ses parents pour faire bonne impression… Mais à un moment c’était aller trop loin, beaucoup trop loin… Maëva apprit pour le passé de ses parents et elle ne put pas s’empêcher d’exploser, comme surement beaucoup d’adolescent l’aurait fait à sa place. Ce jour-là, Maëva avait 15 ans, et elle était assez jeune pour comprendre qu'elle était née bâtard. A ce moment-là, ou plutôt à partir de ce moment-là, Maëva devint beaucoup moins sociale avec ses parents. A force de ne plus parler à table et de ne plus croiser leurs regards, ils comprennèrent qu’elle était au courant, au courant de tout. Madame Duncan pouvait dire adieur à tous ses « Oh capitaine, mon capitaine ». « Happy Birthday, to you Maëva. Happy Birthday, to you... », un chant que surement beaucoup d’entre vous on entenduent, chanter et même surement reçus de la part de proche, amis, parent, famille, parfois même ennemis même ? Ce fut alors le 14 avril 2007 que Maëva entra officiellement dans le classement de « adulte », à une certaine heure précise. C’est tellement stupide comme système, n’est-ce pas ? Cela faisait maintenant trois ans que les liens qu’ellel avait eut auparavant avec ses parents c’étaient peu à peu dissout, comme une sorte d’auto-destruction.

      Et puis, Maëva grâce à ses notes de bonne élève modèle entra en fac de droit comme elle l'avait prévue et réver depuis tant d'années... Et puis elle a rencontré Brandon. Les deux jeunes gens mirent un certain temps avant de bien se connaître puis au fil du temps ils se mirent en couple, ils vécurent alors une pure année de bonheur, de rire et de joie. Maëva l'aimait, elle ne lui avait jamais dit, n'ayant surement pas assez de cran pour faire le premier pas, elle doutait toujours de ce que penser le jeune homme à son sujet. Pas plus tard que le week-end dernier Brandon avait mentis à Maëva à propos d'un certain séjour au camping. Mais Maëva étant une personne stupide et naïve ne pouvait que croire le jeune homme sur parole.

    Votre vie actuelle & Style de vie :
      « Je ne pense pas que ma vie soit vraiment exceptionnelle, je la pense même banale, peu originale. Tous les jours me semblent être les mêmes, se ressemblant de plus en plus au fil du temps. Quoique ces derniers temps... Brandon me semble distant, je n'ai personne avec qui parler, me confier ou même rigoler. Il me parle de moins en moins au fil du temps. Comme s'il essayait de m'adresser le moins possible la parole pour ne pas risquer de me mentir. Mais c'est bien ça justement, qui m'inquiète et m'attire en même temps plus vers lui. Je suis désormais obligé de faire la causette, ce que habituellement LUI faisait. J'ai envie de l'appeller, de lui crier son nom, de tenir son visage entre mes deux mains, de le regarder intensemment dans les yeux comme lui le faisait avant... Lui demander ce qu'il se passe, ce qu'il a, pourquoi il est aussi distant ? Il ne me parle plus de ses émotions, de se qu'il ressent au fil des jours alors qu'il le faisait avant quotidiennement. Il ne m'a jamais exprimer ses sentiments envers moi, bien que je n'en doute peu il ne me les a jamais confirmer. Remarque... moi non plus. Oui vraiment, ma vie est des plus banale, sans doute à l'oposer de l'originale mais en même temps unique comme tout le monde. N'enviez jamais ma vie, je n'en vaut pas la peine et ne vous fatiguez pas... »

    Relations amoureuses, exs :
      Pour tout vous dire et commencer par la logique, Maëva est hétérosexuelle et elle l'a toujours été. Bien que beaucoup de personne pensent que l'on ne peut pas savoir tant que l'on n'a pas essayer, mais Maëva n'a (ou du moins pour l'instant) aucune envie d'essayer. Elle est complètement épanouis par Brandon, et oui... Maëva n'est pas célibataire mais belle et bien en couple. Bien que ces derniers temps, il est légèrement distant...




    The player




    Pseudo :
      Joy Stitch.

    Avatar :
      Rachel Bilson <3

    Âge :
      16 ans.

    Comment trouvez vous le forum, le contexte est-il facile à comprendre ? :
      Et pour le contexte il faut juste être attentif quand on le lis (ce que je ne sais pas être) mais sinon j'aime ce forum (logique, puisque je ne m'inscris jamais sans de bonnes raisons ^^)

    Où l'avez vous connu ? :
      Comment je l'ait connu, et bien je ne sais plus -_-' j'ai cliqué sur plein de lien, partenaire d'un partenaire du partenaire de mon forum surement ><'

    Code se trouvant dans le règlement :
      I ♥️ BLOOD

    Une déclaration ♥️ ? pig


Dernière édition par Maëva D. Duncan le Sam 21 Fév - 13:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://for-ever.keuf.net
Elizabeth Helsingers
- horror •• just hide and seek;
avatar

Féminin
Nombre de messages : 512
Age : 26
Mood : Horny
Music : Hysteria - Muse
Pseudo : Killers
Quote : Belgium's greatest love machine. =D
Date d'inscription : 24/12/2008

Heart & Soul
Links:
Job: //
Self Control: 16/20

MessageSujet: Re: « Les folies sont les seules choses qu'on regrette jamais. » [Wilde] - u.c.   Dim 25 Jan - 0:16

    Pour l'instant, je ne peux pas te valider, Kaelyn est du même avis. Les raisons ? Tout d'abord, tu devrais te relire parce que ta fiche est pleine de fautes alors que Maëva est un personnage assez important. Deuxièmement, dans la partie ' Chasseur ou pacifiste ' tu dis que ton petit ami est un vampire, d'après ta phrase c'est ce que l'on comprend, alors que il me semble que c'est un loup. Autre raison, tu as commencée à poster un peu partout en sachant que tu n'as pas été validée.

    Une validation sera peut être possible si tu nous arrange ça, je parle surtout des fautes. Je sais que tu as voulu te dépêcher il faut nous comprendre, la fiche n'égale pas celle de l'autre Maëva pour le moment.

    En espérant que ça ne te dérange pas trop, merci d'avance Smile

    EDIT : Tu es validée, bon jeu Wink

_________________
[list]
©️ manuelina • elktr @ LJ
Breathe your life into me
I can feel you
I'm falling, falling faster
Breathe your life into me
I still need you
I'm falling, falling
Breathe into me
Red ©️ Breathe into me
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brandon Brooks

avatar

Féminin
Nombre de messages : 160
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2009

Heart & Soul
Links:
Job: les études sont un véritable job
Self Control: 0/20

MessageSujet: Re: « Les folies sont les seules choses qu'on regrette jamais. » [Wilde] - u.c.   Lun 26 Jan - 23:52

hu hu bienvenue a toi ma copine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Les folies sont les seules choses qu'on regrette jamais. » [Wilde] - u.c.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Les folies sont les seules choses qu'on regrette jamais. » [Wilde] - u.c.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
» Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. [Arhan ♥]
» Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais † Ozvan
» Tiphanie ✖ les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais
» ❝ J'ai fais des choses que je regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout le temps.❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: They have to walk :: Here they come :: The first step-
Sauter vers: